«

»

Oct 07

Col de Portet d’Aspet : informations et profil

Le col de Portet d’Aspet est un petit col pas très haut (1069m) se situant dans le département de la Haute Garonne (31), une trentaine de kilomètres au sud de Saint Gaudens. Ce col est dorénavant très connu depuis la chute mortelle de Fabio Casartelli le 18 juillet 1995 dans un des derniers virages de la descente…

J’ai monté ce col par le versant de Aspet. C’est un col court mais bien raide qui présente des passages à 17%. Le pied officiel du col se situe juste après le Pont de l’Oule, où se trouve la bifurcation avec la route du col de Menté. La direction du col est très bien indiquée, le cycliste ne peut pas se tromper.

Photos-col-du-Portet-d-Aspet--col-de-Mente-le-5-o-copie-2

 

 

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-28

 

Profil depuis le Pont de l’Oule :

 

Dès la bifurcation avec le col de Menté, la route se met à monter. Un panneau indique une ascension longue de 4,4 kilomètres à 9,7% de moyenne. La pente est donc aux alentours des 10% dès le début de l’ascension. Dès le premier virage vers la droite, sur le muret situé à gauche de la route, on peut voir une photo de Fabio Casartelli car c’est exactement là qu’il a chuté. Juste après le virage, à une quarantaine de mètres, Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-7se trouve le mémorial Fabio Casartelli. Une belle stèle de marbre blanc représentant une aile d’ange, une roue de vélo et les anneaux olympiques en souvenir de son titre de 1992. Quelques centaines de mètres plus loin, le cycliste va aborder le passage le plus raide avec quelques dizaines de mètres à 17% avant que la pente ne se « radoucisse » vers 12%. Pour finir cette portion, la pente repassera vers 15% avant de repartir sur des pourcentages plus raisonnables de l’ordre de 8 à 10%. Je précise qu’aucun panneau n’indique les pourcentages de chaque kilomètre comme dans les Hautes Pyrénées… Après ce passage assez raide, la route continue jusqu’au sommet sur ces pourcentages à 8-10%. L’ascension se fait quasiment entièrement sous les arbres, de ce fait en été c’est rafraîchissant mais dès qu’on est hors saison il ne fait plus très chaud… La route est plutôt en courbes avec quelques lacets et gros virages. Je précise aussi que l’état de la route n’est pas excellent et de ce fait dans la descente il est nécessaire de faire un minimum attention d’autant plus que la pente est raide.

Cette ascension équivaut à un col de 2e catégorie dans les courses car il n’est pas très long…de ce fait son pourcentage élevé ne lui permet pas d’être mieux classé…

Au sommet, la vue n’est pas extraordinaire mais c’est mieux que rien. La limite de la Haute Garonne et de l’Ariège se situe sur l’autre versant au niveau de Saint Lary (à ne pas confondre avec le village du même nom au pied du Pla d’Adet dans les Hautes Pyrénées).

C’est donc une ascension bien pentue mais pas longue, ce qui évite de trop se fatiguer.

 

La photo de Fabio Casartelli sur le muret :

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-11

 

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-29

 

Le mémorial Fabio Casartelli :

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-8

 

Vue depuis le sommet :

 

Photos col du Portet d'Aspet, col de Menté le 5 o-copie-5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>