«

»

Fév 19

Plateau de Beille : informations et profil

Le Plateau de Beille se situe en Ariège (09) et culmine à 1790m d’altitude. Son sommet est un des plus grands domaines de ski de fond des Pyrénées. Il présente un attrait touristique car beaucoup de randonnées sont possibles à partir du sommet.

Pour les cyclistes, cette ascension est connue pour avoir été le théâtre régulier d’arrivées d’étapes dur le Tour de France depuis 1998, à 4 reprises exactement, avec à chaque fois le vainqueur de l’étape qui terminait maillot jaune à Paris (Pantani en 1998, Armstrong en 2002 et 2004, Contador en 2007). A noter qu’en 2011 le Plateau de Beille sera à nouveau une arrivée d’étape.

C’est donc une ascension classée hors catégorie, c’est à dire qu’elle est très difficile. 16 kilomètres pour une moyenne de pente de 7,8%, presque le profil du Tourmalet par Luz Saint Sauveur! Sachant que les deux derniers kilomètres sont plus faciles, ça donne une idée de la pente des 14 premiers kilomètres qui voient les pourcentages moyens entre 8,5 et 10 voire 11% se succéder hormis un kilomètre à 7,5% qui permet de se « reposer ». C’est bien simple, cette ascension est réputée pour être plus difficile que certaines ascensions mythiques telles que l’Alpe d’Huez dans les Alpes. Mais n’oublions pas que la difficulté d’un col est toute relative et peut varier selon els personnes, les jours, la forme, la météo et bien d’autres choses.

Le pied de l’ascension vers le Plateau de Beille se situe au village Les Cabannes. situé sur la N20 qui va vers Ax-les-Thermes et Andorre. A cet endroit, l’altitude est de 535m. L’ascension présente donc un dénivelé positif de 1250m.

Dès la sortie du village, un panneau annonce « Beille : ouvert », et juste après la route commence à monter sur du 10% pendant quelques centaines de mètres. De quoi mettre en jambes. Un court replat et c’est reparti pour les gros pourcentages. La route est large mais le goudron n’est pas vraiment de bonne qualité après les 5 premiers kilomètres…de quoi rendre l’ascension un peu plus difficile encore!

Photos-Plateau-de-Beille-le-12-fevrier-2011-001

 

 

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 070

 

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 069

 

début de la montée :

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 066

 

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 068

 

Après environ 2 à 3 kilomètres à 8% de moyenne dès le début, la pente repart sur de forts pourcentages avec du 10% de moyenne pendant environ 2 kilomètres. La route étant sinueuse en début d’ascension, cela permet de donner un peu de rythme. Juste après, le kilomètre de repos à 7,5% fait un peu de bien (même si tout est relatif car il faut le monter le 7,5%).

A partir de là, la route va devenir beaucoup plus rectiligne pour proposer des portions de lignes droites assez longue avec des pourcentages situés entre 9 et 10% sur les 7 kilomètres suivant! Il est nécessaire d’être motivé et de prendre plaisir à monter si on ne veut pas souffrir! Les lignes droites mettent le mental à rude épreuve. A un moment, vers le 10e kilomètre, il y a une portion de presque 2 kilomètres de ligne droite sur du 10 à 11% (avec des passages à 12%). Cette portion est marquée notamment par le panneau indiquant la fontaine Henri 4 sur la droite de la route (en février je n’ai pas vu en quoi c’était une fontaine car il n’y avait pas d’eau).

A partir de la moitié de l’ascension, la route sort de la forêt et le paysage devient magnifique tout simplement avec une vue sur la vallée jusqu’à Ax-les-Thermes, puis ensuite une vue sur les sommets environnant à l’est, à l’ouest et au nord!. A 5 kilomètres du sommet, un panneau annonce « la bienvenue sur l’estive du Plateau de Beille », seul panneau indiquant clairement que l’on est sur le Plateau de Beille. A environ 4 kilomètres du sommet, en passant devant la cabane de Pierrefitte, la route présente un replat d’environ 200m avant une grosse rupture de pente puisque la route repasse directement à 9 ou 10%. La fin de l’ascension se fait sur des lacets donnant un peu de rythme. Les deux derniers kilomètres sont plus roulant et annoncent la fin. Au détour d’une dernière courbe à droite, le cycliste peut apercevoir le parking situé au sommet avec l’unique bâtiment de la station! Et ce paysage toujours magnifique!!

C’est une ascension bien rude mais quel plaisir à la faire!!

 

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 053

 

A noter que durant toute l’ascension, un tout petit panneau (faut pas le rater) situé à chaque kilomètre donne l’altitude, la distance parcourue et le pourcentage du prochain kilomètre. L’indication peut porter à confusion car il est par exemple marqué : km5 ==> 9%, on a donc l’impression qu’on entre dans le 5e kilomètre qui va être à 9% alors qu’en fait on a fini le 5e kilomètre et qu’on entre dans le 6e kilomètre qui va être à 9%… Je me suis fait avoir et de ce fait j’avais un kilomètre de retard par rapport à la réalité (pas bon pour le moral ça…)

 

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 005

 

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 009

 

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 010

 

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 013

 

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 014

 

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 026

 

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 029

 

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 031

 

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 034

 

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 037

 

Photos Plateau de Beille le 12 février 2011 054

(2 commentaires)

  1. barthez

    comment on fait pour venir au plateau de beille en arrivent de Carcassonne merci adresse mail pour me répondre f.1964@bbox.fr

    1. Idris

      Bonjour,

      Il faut rejoindre la vallée de Foix en direction d’Andorre et aux Cabanes tu trouveras un panneau.

      http://fr.mappy.com/#/1/M2/TItineraryHome/N151.12061,6.11309,1.44381,43.60443/Z7/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>