«

»

Oct 08

12 août 2017 (35e sortie) : col d’Aspin

C’est le mois d’août, du soleil et de la chaleur, mais aussi pas mal d’évènements pour l’entreprise. Les journées seront longues et vont s’enchainer. Mais difficile de laisser filer ces beaux jours comme ça également, je vais essayer de caser des montées en vélo au milieu de tout ça.

A commencer par ce samedi 12 août déjà.

Il fait grand beau. Le matin dès 6h30 je tiens mon stand au marché de Bagnères et une fois rangé il est à peu près 14h quand je peux enfourcher le vélo en partant de Gerde où je devais passer. J’avais oublié la tenue de vélo, du coup j’étais en bermuda jean. On va faire avec. Heureusement que j’ai toujours un t-shirt qui traine dans mes affaires de boulot^^

Je sais que la forme est là, cette fois-ci je pars en direction du col d’Aspin (1490 m) dans l’idée de faire un chrono.

Sainte Marie de Campan

Les jambes tournent bien, je passe Sainte Marie de Campan et j’attaque l’ascension. Les 7 premiers kilomètres jusqu’à Payolle sont roulants et ne me correspondent pas trop, c’est là que je peux perdre facilement du temps.

La Séoube

Bien sûr, je ne prends pas beaucoup de photos du coup, je suis le nez dans le guidon. Pas fâché d’atteindre Payolle que je traverse à presque 35 km/h pour attaquer le final de 5 km à presque 8 %. Je suis sur un bon rythme mais un poil en surchauffe et voilà qu’un point de côté apparait à 3,5 km du sommet, je lève un peu le pied pour ne pas être essoufflé et ça part après 500 m, ouf.

Le sprint dans les dernières centaines de mètres et voilà un col d’Aspin passé bien vite, en 42 minutes. Pas fâché du chrono même si je pense que les sensations étaient légèrement moins bonnes que la fois où j’ai fait l’ascension avec Denis mais où j’étais resté en roue libre sur le final (c’est peut être trompeur du coup).

Au sommet, un régal !!

Vue côté vallée d’Aure

Vue sur le Pic du Midi.

Il m’a fallu un peu de temps pour reprendre mon souffle au sommet tout de même. J’ai profité du paysage, puis j’ai attaqué la descente, je ne devais pas trainer car j’avais encore du travail et une très grosse journée à préparer pour le lendemain. La nuit a été courte.

Au final ça fait 45 km seulement pour 1000 m de D+ mais avec une belle ascension qui fait du bien dans les jambes^^

1 ping

  1. 13 août 2017 (36e sortie) : col d’Aspin au coucher du soleil – velomontagne

    […] « 12 août 2017 (35e sortie) : col d’Aspin […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>