«

»

Août 28

21 août 2016 (25e sortie) : col d’Aspin

Pas beaucoup de temps de dispo, va falloir faire avec. Tenue du stand jusqu’à 14h dimanche, le temps de rentrer, de manger et d’enfourcher le vélo, il est déjà bien tard quand je pars.

Ça va être vite vu, ce sera le col d’Aspin (1490m). J’ai beaucoup hésité avec la Hourquette d’Ancizan mais les sommets étant dans les nuages, la vue ne sera pas dégagé depuis la Hourquette et en plus comme j’ai encore du travail à faire, plus tôt je rentrerai mieux ce sera.

A cette heure-ci il n’y a pas trop de circulation en direction des montagnes, mais dans le sens inverse par contre, c’est la folie.

Attention, ça va mouiller les jambes !!

Attention, ça va mouiller les jambes !!

Les sommets sont dans les nuages aujourd'hui.

Les sommets sont dans les nuages aujourd’hui.

Col d'Aspin 21 août 2016 005

Le Montaigu sous sa couette.

Le Montaigu sous sa couette.

Il y a du monde sur les routes !!

Il y a du monde sur les routes !!

 

La remontée de la vallée se fait sans que je ne m’en rende compte. Les jambes semblent pas mal et j’en suis bien content car j’ai l’impression d’être enfin revenu en forme après la tendinite et les quelques sorties montagneuses pour se remettre en jambes.

Une fois à Sainte Marie de Campan, c’est parti pour l’ascension du col d’Aspin. D’abord un peu plus de 7,5 km assez roulants jusqu’à Payolle avant d’attaquer les 5 derniers kilomètres plus raides à presque 8 % de moyenne.

A Sainte Marie de Campan, c'est parti pour l'ascension du col d'Aspin !

A Sainte Marie de Campan, c’est parti pour l’ascension du col d’Aspin !

Col d'Aspin 21 août 2016 015Col d'Aspin 21 août 2016 017

J’ai attaqué l’ascension dans l’idée de me dégourdir les jambes. Et puis après 5 km, à l’amorce de la première partie raide, j’ai mis en route et suis parti à bloc.

J’étais vraiment en jambes finalement et dans les forts pourcentages j’avais l’impression de me balader.

La traversée de Payolle s’est faite tambours battants et les 5 derniers km je ne l’ai pas vus passer tant les jambes tournaient bien. Même dans les passages à 9 ou 10 %, j’étais facile.

Col d'Aspin 21 août 2016 018

La carrière de marbre située au moment de commencer les 5 derniers km plus raides.

La carrière de marbre située au moment de commencer les 5 derniers km plus raides.

 

Au final, une très bonne ascension qui fait du bien au moral en voyant la forme qui est de mieux en mieux 🙂

Au sommet c’est la grosse foule de touristes et notamment un bus Tchèque qui est resté au sommet 10 min avec le moteur allumé pendant que les gens descendaient pour prendre une photo du panneau et remonter dans le bus…il y a des fois on se pose des questions…

Il faisait 13°C au sommet, bien frisquet entre 2 semaines de canicule^^

Au sommet du col pour la 67e fois, 13°C, un peu frisquet.

Au sommet du col, 13°C, un peu frisquet.

Vue versant Arreau.

Vue versant Arreau.

Le sommet.

Le sommet.

Le Pic du Midi est là dedans.

Le Pic du Midi est là dedans.

 

J’ai discuté un peu avec un autre cycliste qui était là, puis j’ai mis le k-way et j’ai attaqué le chemin du retour.

J’aurais bien aimé avoir mon écharpe sur le début de la descente^^ Heureusement, une fois revenu à Payolle, la température était meilleure.

Col d'Aspin 21 août 2016 031

Payolle.

Payolle.

 

J’étais toujours très en jambes et j’ai pu avaler les 45 km du retour à plus de 40 de moyenne.

Au final une bien bonne sortie de 90 km et 1500m de D+ et sitôt rentré, de nouveau au travail, pas de repos chez C’Vital !

Je mettrai à jour les videos des dernières sorties bientôt.

Quelques éclaircies en plaine.

Quelques éclaircies en plaine.

 

(2 commentaires)

  1. james

    Bientôt, tu vas aussi t’enrhumer en montée !

    1. Idris

      Ahahaha 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>