25 juillet 2020 (20e sortie) : col d’Aspin en duo, le premier pour l’ami Cédric

Pour ce samedi 25 juillet, je ne travaille pas exceptionnellement. Mon jour de repos hebdomadaire a été décalé à samedi.

Du coup ça s’imbrique bien avec l’ami Cédric ! Nous allons pouvoir aller au col d’Aspin aujourd’hui ! C’est son objectif de l’été depuis qu’il s’est mis au vélo il y a quelques semaines.

Je vais donc faire l’équipier de luxe aujourd’hui !

Il fait grand beau et pas trop chaud, le top !

Je pars de chez moi, après 8 km, j’arrive chez Cédric. Crevaison pour son vélo, avant même de partir^^ On change la chambre à air et on décolle.

Ces dernières semaines en juillet, nous avons fait une fois le col des Palomières et Cédric m’a accompagné une fois jusqu’à Sainte Marie de Campan pour voir la vallée jusqu’au bout et se faire une idée.

Maintenant c’est le grand jour pour tenter le col d’Aspin.

Dans la plaine, je prends le relais, il y a un peu de vent de face, mais on roule tranquillement sans se prendre la tête, nous n’avons pas vraiment d’heure à respecter pour rentrer donc tout va bien, on se laisse aller tranquillement.

On se fait un ou deux arrêts ravitaillement, parce que bon faut éviter la fringale quand même.

A Sainte Marie de Campan, on y est !! Y a plus qu’à pour Cédric, au pied de l’épouvantail !

On a commencé l’ascension tranquillement, j’ai fait le rythme, régulier, de façon à ce qu’à Payolle Cédric soit toujours pas trop mal.

Et les kilomètres ont défilé petit à petit. A Payolle petite pause puis c’est parti pour les 5 derniers kilomètres. Ça commençait à être dur pour Cédric, mais il a continué à appuyer sur les pédales, régulièrement, en serrant les dents.

Payolle

On a grimpé ensemble ces 5 derniers kilomètres, et petit à petit on a fini par arriver au sommet ! Ça y est !! Il l’a grimpé !! Il a atteint son objectif de grimper le col d’Aspin avant la fin de l’été !!

ça fait vraiment plaisir de partager ce moment, ça fait 17 ans qu’on se connait depuis le collège, on s’amusait au Tour de France sur nos vélos après avoir regardé l’étape du jour, et puis voilà ce coup-ci c’est sur le vrai col d’Aspin qu’on s’est fait plaisir !

Au sommet tous les deux !
Elle m’a donné un coup de tête dans le dos, elle voulait juste un câlin je pense

Très bon moment passé en haut à profiter du paysage.

Beaucoup de vaches au sommet, il y en a une qui est venu me donner un petit coup de tête dans le dos. Je pense que c’était affectueux et qu’elle voulait un câlin mais elle a juste oublié qu’elle avait des cornes, ça fait un peu mal^^

Après quelques minutes passées au sommet, on a commencé la descente et le retour. Les kilomètres ont défilé, j’imagine que ça devait piquer un peu dans les cuisses de Cédric, mais pour ma part je n’ai pas souvenir d’avoir trouvé les kilomètres du retour longs. Tant mieux !

On s’est pris une bonne bière et un bon repas chez Cédric ensuite ! Un régal ! Puis j’ai terminé ensuite jusqu’à chez moi.

La bière à la fin c’est la meilleure !

Une belle matinée avec un super pote, what else ?

102 km et 1450 m de D+ pour mon 143 eme col d’Aspin.

1 ping

  1. […] ça fait 2 semaines que je n’ai pas pédalé, depuis le col d’Aspin avec Cédric, mes vacances sont dans moins d’une semaine, c’est mal embarqué pour se faire les […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.