«

»

Oct 07

4 octobre 2014 (28e sortie) : col d’Aspin

Dernière possibilité pour profiter d’une météo ensoleillée et douce. En effet, à partir du dimanche 5 octobre, la météo annonce le retour de la pluie et la chute brutale des températures. Pour le samedi, c’est grand soleil prévu le matin et un voile de nuages l’après midi.

Je n’ai pas laissé passé l’occasion !

Pour le programme de la sortie, je souhaitais tester mes chaussures avec cales pour les pédales semi-automatiques. Depuis que j’avais acheté les pédales je n’avais pas pu encore les tester. Là j’ai pris le temps de monter les cales sur les chaussures et il n’y avait plus qu’à essayer.

Qui dit test, dit col d’Aspin^^

 

Vu le beau temps j’avais toujours en tête la sortie avec l’enchainement du col d’Aspin par Sainte Marie de Campan et de la Hourquette d’Ancizan par Ancizan. Mais de nouveau il fallait que je rentre pour la mi-journée car l’après midi était déjà mobilisé pour une rando pédestre qui au final ne se fera pas^^

 

Pour rentrer à l’heure, la sortie allait se résumer à juste l’ascension du col d’Aspin. Je n’irai pas jusqu’à dire que je ne le connaissais pas mais ça fait un mois que je ne l’avais pas grimpé (je n’irai pas jusqu’à dire que j’étais en manque non plus^^) et quand on aime on ne compte pas^^.

J’ai eu beaucoup de mal à me lever le matin, il a vraiment fallu que je m’arrache du lit… En plus il faisait encore complètement nuit et très frais, ça change de l’été… Le temps de manger un peu, de préparer mon sac et tout ça, je suis parti après 8h. Il faisait encore très frais du coup j’ai mis ma veste thermique pour partir. Le jour se levait progressivement et je n’avais pas besoin d’éclairage.

C’est parti plein sud direction la vallée de Campan. Après la très mauvaise forme des dernières sorties, je partais un peu dans l’inconnu sur comment j’allais me sentir.

Heureusement le lever de soleil sublime sur la chaine des Pyrénées ça donne une grosse motivation ! Un régal pour les yeux !! Par contre il faisait vraiment froid et je regrettais presque de ne pas avoir mis de gants longs car j’avais très froid au bout des doigts…

 

Juste magnifique le lever du soleil :

 

7-10-14

 

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 003

 

En ce qui concerne les chaussures, j’ai testé sur les premiers mètres pour déchausser (histoire de pas attendre d’arriver à un feu rouge et de se rendre compte trop tard qu’il y a un problème^^), le pied gauche pas de soucis et le pied droit c’est un peu plus difficile de déchausser, une fois sur deux c’est bon et le reste du temps il faut galérer un peu. J’avais pas pris mes clés pour ajuster les cales mais je ne me suis pas trop inquiété et je me suis dit que je rectifierai ça en rentrant. Petite erreur…

 

Sur le début il n’y avait pas trop de vent de face et j’étais content car les dernières sorties avaient été venteuses dans la vallée. Après jsute quelques kilomètres j’ai rattrapé un petit troupeau de vaches qui se faisaient diriger par le fermier jusqu’à leur près pas loin, ce n’est pas le passage le plus tranquille quand il s’agit de les dépasser sur une route étroite, suffit qu’il y en ait une qui tourne la tête brusquement ou qui sursaute pour se faire envoyer dans le ruisseau^^

 

Les jambes étaient meilleures que la semaine d’avant et c’était agréable, pas la grande forme mais de quoi être content de pédaler dans la vallée et dans les montées.

Je n’ai pas vu le temps passer dans toute la vallée de Campan que je remontais et j’ai vite atteint Bagnères de Bigorre. C’est juste après avoir passé Bagnères que le vent s’est mis à souffler très fort de face. J’étais scotché sur place et je me disais que si ça continuait comme ça, ça allait être juste pour rentrer à l’heure^^

Heureusement dans les côtes plus prononcées j’étais un peu abrité et du coup ça allait mieux.

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 013

 

Le Pic du Midi :

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 014

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 015

 

Le Montaigu trône toujours fièrement :

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 022

 

Plus les pourcentages étaient élevés et mieux j’étais, voilà qui était rassurant. J’ai traversé Campan où les mounaques ont été enlevées et j’ai poursuivi vers Sainte Marie de Campan.

Une fois là j’ai mangé une pâte de fruit et je suis parti pour l’ascension du col d’Aspin. Les 7 premiers kilomètres sont les plus faciles.

 

On y va :

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 023

 

Les couleurs du paysage étaient superbes avec le début de l’automne, on voit bien la différence par rapport à la semaine d’avant.

J’ai rattrapé 4 cyclistes au total sur cette partie, j’ai discuté un peu avec l’un d’eux le temps que je le dépasse, il avait l’air un peu en galère…

Juste avant d’arriver à Payolle, il y avait des vaches sur la route qui se baladaient tranquilles. Au moment où je les dépassais, il y en a une qui a entrepris de retraverser la route pile devant moi, petit coup de frein, mais bon ce n’est jamais très tranquille de se retrouver avec des vaches^^

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 026

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 028

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 031

 

A Payolle il ne faisait que 14°C et du coup j’ai décidé de finir toute l’ascension avec la veste thermique que j’avais depuis le début de la sortie. Quand la pente est passée à 9% à l’entame des 5 derniers kilomètres, j’ai senti que j’étais encore mieux que sur tout le début. Je me suis fait plaisir sur ce final. J’étais sur 39×25 sans soucis, je mitraillais de photos tout en grimpant et je me rendais compte que si j’avais eu le temps j’avais les jambes pour enchainer ensuite avec la Hourquette d’Ancizan…

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 034

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 036

 

Le sommet du col là bas :

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 038

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 039

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 044

 

Sur ces 5 derniers kilomètres j’ai croisé encore quelques vaches et plus encore en arrivant au sommet^^

Au sommet j’ai bien apprécié la vue sur le Pic du Midi, entièrement dégagé !

 

Déjà fini :

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 046

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 049

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 051

 

Le Pic d’Aneto au loin avec un peu de neige :

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 052

 

Le Pic du Midi :

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 056

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 058

 

J’ai un peu discuté avec la personne qui m’a pris en photo puis ensuite j’ai commencé à songer à rentrer.

Juste avant de repartir, alors que j’étais en train d’admirer le Pic du Midi et les vaches juste devant moi, voilà qu’elles ont eu une très grande idée à savoir d’aller de l’autre côté de la route et les voilà qui s emettent à marcher d’un pas très décidé vers moi (vu que j’étais entre elles et la route), je me suis hâté pour remettre mon casque et alors que je voulais aller sur la route il y avait un camping car qui arrivait et qui ralentissais pour mieux voir kes vaches pendant que moi j’étais pressé de partir avant de les avoir sur le dos mais le camping car me gênait, au final elles étaient à 2 mètres de moi quand je suis parti^^ Avec les veaux dans le coin vaut mieux pas trop s’attarder avec les vaches en ce moment…

Je me suis élancé dans la descente et j’ai eu du mal à enclencher le pied droit, il devait y avoir un soucis, peut être dû à la difficulté que j’avais déjà eu pour le désenclencher depuis le début de la sortie.

J’ai fait plutôt une bonne descente, j’ai croisé le cycliste que j’avais dépassé dans l’ascension qui poussait son vélo à 3 km du sommet, il avait vraiment l’air cuit. Je l’ai encouragé en passant.

Sur tout le retour j’étais plutôt en jambes et j’étais content, du coup ces derniers kilomètres sont passés vite j’ai trouvé.

 

Payolle avec le Pic du Midi :

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 060

 

Bientôt la fin de la sortie, en se retournant :

 

Photos col d'Aspin le 4 octobre 2014 062

 

Au final j’ai pu rentrer à l’heure. J’étais rassuré sur un point c’est que la forme commence semble-t-il à revenir petit à petit après un mois de septembre difficile. Par ailleurs le paysage était superbe tout le long.

 

Une fois rentré je me suis rendu compte qu’une vis de ma cale droite a disparu… La rando prévue l’aprem ne se faisant finalement pas, j’ai enfourché le VTT pour aller à Tarbes et essayer d’en trouver une dans les magasins de bricolage et de vélo en vain…

 

Au final ce petit trajet supplémentaire m’a fait finir la journée à 110 km et 1500m de D+

 

Espérons qu’il y aura encore des belles journées avec de la douceur avant l’hiver !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>