13 avril 2018 : Normandie, les Plages du Débarquement

Changement de décor pour cette sortie !! On passe des Pyrénées à la Normandie !!

Les Plages du Débarquement, je rêvais de les parcourir à vélo depuis quelques temps et finalement l’occasion s’est présentée. Tout s’est organisé un peu à la hâte courant mars. Revoir la famille à Paris pour un moment important le 14 avril. J’en ai profité pour prendre quelques jours afin de vadrouiller et de pédaler dans des endroits que je ne connais pas encore. Au final, j’avais peur de la météo mais j’ai pu faire 3 belles sorties au sec les 13, 15 et 16 avril.

Je suis monté sur Paris en train la veille au soir et j’ai mis les voiles pour la Normandie ce vendredi matin. A cause des grèves, un seul train circulait et m’a fait arriver à Caen à 11 h.

Là j’y ai retrouvé Yoann, sa femme et son fils. Super sympas tous de m’accueillir et de se voir !

Yoann fait plus de course à pied que de vélo et est un tout frais finisher du marathon de Paris d’ailleurs !! Trop la classe !!

Il connait super bien la région et il a concocté un parcours le long des plages du Débarquement. Génial !!

La journée étant bien avancée, sa femme, très gentiment nous amène au point de départ de notre sortie : la pointe du Hoc.

Nous mangeons là, puis allons voir la plage laissée en l’état depuis juin 1944. Et là direct tu te prends dans la figure ce que ça a été, le carnage. On a beau avoir vu des films, vu des photos, mais là être devant ces gigantesques cratères d’obus, voir ces bunkers dont certains sont éventrés et voir le rivage d’où tout le monde est arrivé, wahow !!

Au resto, on prend des forces avant de commencer.

 

 

Les cratères d’obus, impressionnant de s’imaginer ça !

Depuis en bas…

Magnifique à voir !!

 

Nous enfourchons ensuite nos vélos, direction l’est ! Le temps de prendre en main le vélo, les changements de vitesse et de tester les braquets, tout se passe bien.

Un peu de vent, mais c’est la Normandie, de la brume sur la mer (et pas l’océan comme me reprendra plusieurs fois Yoann^^), des éclaircies, un temps de normand plus sec qu’humide du coup 😀

Lui c’est un normand 😀

 

Nous pédalons bien. Je prends des photos aussi. Nous faisons ensuite un arrêt à Omaha Beach au cimetière américain, le fameux cimetière !! Après une courte montée avec quelques pourcentages qui m’ont fait du bien, nous y arrivons. Nous devons laisser nos vélos à l’entrée. Et nous entrons.

Je savais ce qui allait apparaitre, mais voir toutes ces croix en vrai, alignées, si belles et tragiques en même temps, ces dizaines de milliers de vies brisées pour notre libération. Un grand moment de recueillement et surtout de gratitude pour leur sacrifice.

On y est…

A perte de vue….

Si belles et si tragiques…

Omaha Beach en contrebas

 

Nous continuons notre chemin, une bonne petite côte encore, quelques kilomètres de plat et nous arrivons à Longues sur Mer où se trouve des batteries allemandes qui servaient de défense. Impressionnant de voir la taille et à quel point elles sont bien conservées encore.

Le soleil n’est pas loin derrière la petite brume normande.

Yoann 🙂

ça change des Pyrénées^^

Les batteries de défense allemandes à Longues sur Mer

Petit souvenir de notre sortie. Duo de choc ! Duo de passionnés !!

 

Après on repart direction le port d’Arromanches où nous pouvons voir les énormes blocs de béton amenés là pour créer un port artificiel lors du Débarquement. Impressionnant !!

Le port artificiel d’Arromanches

Avec les blocs de béton dans la mer sur 2 kilomètres

J’adore cette vue !!

Puis c’est reparti, longue ligne droite de presque 10 kilomètres jusqu’à Courseulles Sur Mer, petit vent de face, un peu de faux plat par moment et un bon bout droit que j’ai tiré qui m’a fait un bien fou dans les jambes, c’est que je suis toujours en mode reprise à la recherche des sensations.

Nous passons par Ouistreham, puis nous longeons le magnifique canal qui descend vers le sud sur Caen.

Le long du Canal à la fin ! On a apprécié ce moment !

Une superbe sortie de 78 km et un peu plus de 400 m de D+. J’ai adoré pédaler avec Yoann, j’ai beaucoup apprécié de pédaler sur ces lieux chargés d’histoire et j’ai même aimé la météo !!

Un bon plat de pâtes au diner ça a fait du bien !!

Un très grand merci à Yoann et sa femme pour son accueil !! Génial !! A lui de venir tester ses jambes dans les Pyrénées !!

ça faisait déjà de nombreuses années que nous discutions autour du vélo et c’était vraiment sympa de partager ces kilomètres de vélo et cette soirée. Un super souvenir qui me restera !!

Et il faut bien le dire, le vélo c’est vraiment génial pour ce genre de moment, revivre l’histoire, s’imprégner des lieux et de la topographie, ressentir le terrain, découvrir de nouvelles contrées.

C’était mes premiers kilomètres de vélo en Normandie et je crois que cette sortie sur du plat m’a été bénéfique dans ma reprise, peut être plus que si j’avais fait de la montagne.

(4 commentaires)

2 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Hello Idris ! Superbe balade ! Tu es passé par tous les coins que j’ai visités aussi en vélo et que j’ai bien reconnus sur tes photos ! Voir encore tous ces vestiges, monuments et lieux datant de près de 75 ans sur cet incroyable débarquement, cela m’avait aussi apporté beaucoup d’émotions. Tu n’avais pas eu le temps mais une prochaine fois, prévois la visite de l’un des musées sur le débarquement (j’en avais visité 3), c’est très très intéressant !

    1. Salut Joris 🙂

      Merci pour ton message 🙂
      Oui je ne sais plus où tu m’avais envoyé le lien de ton passage en Normandie, j’avais vu ton article avec les côtes et tout ça 🙂
      ça faisait longtemps que j’en rêvais et j’étais vraiment content de faire les plages !! J’aurais aimé rester plus longtemps dans le cimetière aussi et aller jusqu’aux tombes des fils de Roosevelt mais on avait les vélos qui étaient dehors et pas attachés du coup nous n’étions pas très rassurés…
      Oui les musées j’aimerais bien les faire aussi, on est passé devant l’entrée de celui de la Pointe du Hoc.
      En tout cas c’est génial car Yoann m’a montré tous les endroits qu’il y avait à voir sur le parcours. C’était une belle rencontre entre 2 passionnés, ça m’a fait super plaisir 🙂
      Une chose est sûre, si j’ai de nouveau l’occasion, j’y retourne !!

      1. Hello Idris !
        Je te repasse mon lien : http://www.bosses21.com/ma-collection/2012-2/des-bosses-en-normandie/
        Sinon, j’avais aussi été voir le Cimetière allemand, tout aussi impressionnant que celui des Américains à Colleville-sur-Mer. Par contre, il est un peu plus à l’intérieur des terres près de La Cambe. Pour la Pointe du Hoc, j’avais poussé le vélo jusqu’au monument sans tomber dans les cratères des obus 😀 ! Et aux Batteries de Longues, il y a une montée extraordinaire que j’ai faite 2 fois : tu démarrais quasiment les pieds dans la mer à 0 m (pente directe à 5%) sous des falaises magnifiques, puis tu t’élevais comme dans une montée alpestre (850 m à 8%) sauf que tu avais la mer qui se trouve en bas, sensationnel !

        1. Salut Joris 🙂

          Merci pour le lien 🙂
          Les montées étaient vraiment sympa ouais 🙂 Pas longues mais avec quelques pourcentages sympas. Celle dont tu parles c’est celle qui fait arriver sous les 5 drapeaux en haut au niveau du cinéma de la Seconde Guerre ? C’est bien ça ? C’est un point de vue de ouf là !!

  1. […] 5 jours intenses entre retrouvailles avec une copine le premier soir, la Normandie sur les plages du Débarquement avec Yoann le vendredi, la réunion de famille à Paris le samedi, les routes des Flandres dimanche, celles de la Wallonie […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.