«

»

Nov 04

1er novembre 2014 (29e sortie) : col du Tourmalet

Après 4 semaines sans vélo, c’était la sortie de reprise pour ce 1er novembre. Il faut bien avouer que ça commençait à faire long et ça me démangeait de repédaler.

Il se trouvait que je revenais dans les Pyrénées pour ce week end et la météo s’annonçait on ne peut mieux pour un 1er novembre !!

La douceur du mois d’octobre a fait que les sommets ne sont pas encore enneigés et donc…..le col du Tourmalet est toujours ouvert !! Ce n’est pas tous les ans que ça arrive.

Bref, pour la sortie de reprise j’avais le col du Tourmalet en tête. Je craignais de me retrouver en galère totale car les sorties du mois de septembre jusqu’à début octobre ont été difficiles en raison de la mauvaise forme. Mais d’un autre côté en voyant cette météo je savais bien que c’était la dernière occasion de l’année d’aller au Tourmalet.

J’ai donc pris le risque.

La grosse difficulté a été de se lever samedi matin. J’étais rentré tard la veille au soir et du coup mon réveil a bien sonné à 6h50 mais ce n’est qu’à 7h20 que je me suis péniblement arraché du lit… J’avais l’impression de revenir quelques années en arrière quand il fallait se lever pour aller en cours au lycée^^

Heureusement, je suis allé me réveiller sur le balcon de ma chambre, et quand j’ai vu le lever du jour sur les montagnes, je me suis réveillé direct !

 

La vue depuis le balcon de ma chambre, ça réveille :

 

4-11-14Il faisait par ailleurs moins froid que ce que je craignais. J’ai pu partir avec les gants courts. Le temps de préparer le vélo qui s’était reposé pendant 4 semaines et tout ça, je suis parti à 8h passé.

Quel plaisir d’être de nouveau sur le vélo au début d’une si belle journée ! La vue sur les montagnes était superbe. Il y avait un faible vent de face qui soufflait mais par moment c’était des grosses rafales qui ralentissaient pas mal.

Dès le début de la sortie j’ai bien senti que je n’avais pas de bonnes jambes… Cependant j’avais le col du Tourmalet en tête et je voulais absolument y aller ! Du coup je me suis bien concentré pour gérer ma remontée de la vallée sur une cadence de pédalage régulière sans dépenser de l’énergie pour rien face au vent.

Et ça a plutôt bien fonctionné car au fur et à mesure que j’avançais et que les côtes se faisaient plus prononcées, bien que je n’vaais pas de bonnes sensations, je continuais de pédaler sur un rythme régulier qui était le bon car je sentais que je ne me fatiguais pas trop. Et plus j’avançais et plus j’avais espoir de faire une ascension pas trop mauvaise.

A un moment, une buse a décollé d’un arbre sur la gauche de la route et est passée devant moi avant de planer à hauteur de mes yeux sur ma droite à seulement 1 mètre de moi pendant quelques secondes. Bien sympa ! (et pas de serpent à l’horizon^^).

 

Début d’une journée splendide :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 004

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 008

 

Le Pic du Midi :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 011

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 014

 

Le Montaigu, superbe :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 017

 

Une fois que j’ai rejoint la grande route, j’ai été agréablement surpris de voir qu’il y avait vraiment une très faible circulation. Que demander de plus !

Dans les dernières côtes à 8 et 9% qui permettent d’arriver à Sainte Marie de Campan, je commençais à avoir chaud, il faisait 21°C.

Au pied de l’ascension, devant la statue d’Eugène Christophe, j’ai mangé une pâte de fruit, enlevé ma veste thermique et c’était parti pour le col du Tourmalet !

Il y avait peu de voitures qui allaient au Tourmalet et c’était bien agréable comme ça.

 

Au pied de l’ascension du col du Tourmalet à Sainte Marie de Campan, avec la statue d’Eugène Christophe :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 022

 

Dans le début de l’ascension :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 023

 

Sur les 4,5 premiers kilomètres pas trop difficiles, j’ai fait en sorte de trouver un rythme qui allait me convenir pour la suite de l’ascension. A partir du hameau de Gripp c’était parti pour les 12,5 derniers kilomètres à 9% !

C’est la première fois que je grimpe le col du Tourmalet si tard dans l’année par ce versant (je l’avais grimpé par l’autre versant le 26 octobre 2009) et la luminosité n’était pas du tout la même que pendant l’été. Le soleil étant plus bas, il était par endroit, masqué par les sommets bordant l’ascension, ce qui fait que de nombreuses portions de l’ascension se retrouvaient à l’ombre alors qu’en été c’est entièrement ensoleillé.

Dès le début de la partie raide j’ai senti que j’allais pouvoir mieux grimper que ce que je craignais. J’ai pu adopter un rythme régulier.

 

Dans le tout premier paravalanche à plus de 11 km du sommet :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 026

 

Les parties ensoleillées et celles à l’ombre, alternaient tout au long de l’ascension avec de gros écarts de température. Il faisait plus de 20°C au soleil et seulement 11°C à l’ombre.

Mais que c’était beau ces couleurs d’automne !! Les arbres avaient une palette de couleurs très diversifiée. Sur toute l’ascension, j’ai mitraillé de photos tout en grimpant.

 

Les couleurs sont vraiment superbes ! :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 027

 

J’ai bien passé le lacet du Garet, très raide, ainsi que la portion qui suivait. La stèle à l’endroit où Eugène Christophe a cassé sa fourche en 1913, a été enlevée, sûrement pour la saison hivernale. L’ascension est longue mais là je ne voyais pas le temps passer tellement c’était bien.

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 037

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 040

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 046

 

En passant sous les paravalanches qui précèdent La Mongie, j’ai constaté qu’ils ont été nettoyés de tous les tags qu’il y avait et qui dataient des Tours de France du début des années 2000 !!

 

Dans les paravalanches nettoyés :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 047

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 050

 

Vue sur Artigues et une partie du début de l’ascension :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 053

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 057

 

La Mongie en vue :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 061

 

Un peu avant La Mongie un cycliste m’a rattrapé, nous avons échangé quelques mots, bien sympa. Puis un peu plus tard c’est un autre cycliste avec qui j’ai discuté plus longuement tout en grimpant. Très sympa le gars, et très en jambes aussi après plusieurs jours à pédaler dans les Pyrénées, il grimpait vite mais a fait demi tour à La Mongie pour retrouver sa femme qui montait aussi en vélo mais qui était un peu plus en galère, il aura fait ça sur toute la montée.

En traversant La Mongie j’étais bien fatigué et à la sortie de la station j’ai vraiment commencé à être en galère. Je relançais comme je pouvais, en danseuse, assis. J’étais dans cette interminable ligne droite de 2 km à 9% après la station. Cette partie m’a paru bien longue. Je regardais l’avancement des travaux qui gâchaient le paysage de ce final, ça énerve de voir ça et par la même occasion ça fait une distraction vu que je pensais moins à la pente.

 

Pas très beau :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 063

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 065

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 066

 

Bizarrement j’ai mieux passé les virages dans les 2 derniers kilomètres qui sont jusqu’à 12%. C’est à 2 km du sommet que j’ai aperçu les lamas en contrebas de la route.

 

Les lamas :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 068

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 069

 

J’ai passé le dernier virage à 500m du sommet, complètement à l’énergie, mains en bas du guidon, en danseuse, comme je pouvais^^

Quel plaisir d’arriver au sommet !!!

Les 4 derniers kilomètres ont été durs mais les 13 premiers ont été bien gérés. Avec les mauvaises jambes que j’avais, j’ai évité le pire^^

La vue depuis le sommet était entièrement dégagée, un régal pour les yeux !!

J’ai passé de longues minutes à admirer la vue.

Il faisait 20°C au sommet c’était bien agréable en manches courtes.

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 072

 

Vue depuis le sommet sur le versant de Luz Saint Sauveur, superbe :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 073

 

La piste qui va vers le Pic du Midi où il n’y a plus le portail à cause des travaux de ce projet Tourmalet 360… :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 077

 

Vue sur La Mongie depuis le premier virage de la descente (ou le fameux dernier de l’ascension^^) :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 085

 

Le fameux dernier virage très raide :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 090

 

Après avoir bien profité de la vue, j’ai mis ma veste thermique et je me suis élancé dans la descente. Ce coup-ci, pas de voiture ni de camping car pour me ralentir. J’ai pu me laisser aller comme je voulais. Le top ! J’ai dévalé la pente et notamment la longue ligne droite avant La Mongie à presque 70 km/h.

Par contre une fois redescendu en bas, au moment d’attaquer la vallée, j’ai bien senti que j’avais très mal aux jambes^^ Ce n’était pas vraiment des douleurs dûes à l’ascension mais plus des douleurs de fatigue musculaire accumulée depuis plusieurs semaines.

J’avais vraiment pas envie de faire tout le retour dans la vallée mis bon il fallait bien… Le vent avait tourné comme habituellement, du coup je l’avais de face mais contrairement à l’aller, là il soufflait énormément et dans les faux plats descendants, là où je suis à 40 km/h habituellement, je peinais à être à 25 km/h… Que c’était pénible…

J’ai fait un arrêt à 4,5 km de la maison pour caresser les ânes avant de terminer.

 

Juste après avoir passé Campan au retour :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 097

 

Les potes aux grandes oreilles, toujours là :

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 103

 

Photos col du Tourmalet le 1er novembre 2014 104

 

Un retour pénible mais que la sortie fut belle malgré le coup de moins bien des 4 derniers kilomètres de l’ascension. Grimper le col du Tourmalet, un 1er novembre, en manches courtes, avec un ciel sans nuage, sans touristes, avec les couleurs d’automne, que c’est bon !! Et ce n’est pas tous les ans que ce sera possible en plus. Je suis vraiment content d’en avoir profité, en plus la neige est tombée aujourd’hui au sommet…

En tout cas comme reprise après 4 semaines sans vélo je ne pouvais pas rêver mieux comme cadre. Au final ça fait 95 km et 2000m de D+.

2 pings

  1. 17 novembre 2015 (40e sortie) : col du Tourmalet et col d’Aspin » velomontagne

    […] que je peux le grimper et ce n’est pas tous les ans que je pourrai le monter si tard (je disais déjà ça l’an dernier^^). J’étais quasiment tout seul dans la montée du col du […]

  2. 1er novembre 2016 (34e sortie) : col du Tourmalet » velomontagne

    […] envie de casser le rythme, alors j’ai continué comme ça. Il y a 2 ans jour pour jour, le 1er novembre 2014, j’avais grimpé le Tourmalet en manches courtes et je me disais que ce ne serait pas tous les ans possible, finalement j’étais pas loin de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>