«

»

Sep 30

28 septembre 2015 (34e sortie) : Hourquette d’Ancizan

Retour sur les routes de montagne après 3 semaines de boulot non-stop. Heureusement que la période ensoleillée continue de durer.

Je me suis donné ce lundi après midi comme repos après des semaines et un dernier week end bien chargé. J’ai enfourché le vélo avec beaucoup de motivation mais je ne me faisais pas trop d’illusions sur la forme vue la fatigue que je ressentais.

Direction la Hourquette d’Ancizan (1564m) et si ça n’allait pas trop mal, je souhaitais faire l’enchainement avec le col d’Aspin (1490m) par Arreau en suivant.

Je suis parti vers 13h30 sous un beau soleil en plaine tandis que les sommets étaient dans les nuages. Rien de bien méchant cependant.

28°C au départ mais une légère brise rafraichissait un peu petit à petit.

Soleil en plaine mais nuages sur les sommets.

Soleil en plaine mais nuages sur les sommets.

J’étais bien content de pédaler en direction des montagnes de nouveau. Dans la vallée, les jambes tournaient bien mais dans les montées, elles étaient un peu lourdes quand même.

Une fois Bagnères passé, je suis allé à Campan où j’ai rejoint la grande route vers Sainte Marie de Campan. Malgré tout j’étais content d’être arrivé assez vite au pied de la Hourquette d’Ancizan.

Juste après Asté.

Juste après Asté.

A la sortie de Campan direction Sainte Marie de Campan.

A la sortie de Campan direction Sainte Marie de Campan.

J’ai mangé une pâte de fruit puis je me suis lancé dans l’ascension. Les 7 premiers kilomètres jusqu’à Payolle, communs avec le col d’Aspin ne sont pas très raides et permettent de se mettre progressivement dans le rythme. Mais j’avais la tête au boulot et je profitais un peu moins que d’habitude.

C'est parti pour l'ascension !

C’est parti pour l’ascension !

Hourquette d'Ancizan le 28 septembre 2015 011Hourquette d'Ancizan le 28 septembre 2015 012Hourquette d'Ancizan le 28 septembre 2015 017

Payolle.

Payolle.

Hourquette d'Ancizan le 28 septembre 2015 021

En passant Payolle au milieu de nombreux troupeaux de vaches, j’ai pu apercevoir le sommet du Pic du Midi entre les nuages. Puis la pente s’est cabrée de nouveau à 8,6 km du sommet de la Hourquette. J’ai dépassé un cycliste sur les premières pentes à 9%, le seul que je verrai dans la Hourquette.

Le Pic du Midi entre les nuages !

Le Pic du Midi entre les nuages !

Vue sur la carrière de marbre et la route qui part vers le col d'Aspin.

Vue sur la carrière de marbre et la route qui part vers le col d’Aspin.

Hourquette d'Ancizan le 28 septembre 2015 027

A la fin de la traversée du plateau de Payolle, la montée reprend.

A la fin de la traversée du plateau de Payolle, la montée reprend.

J’ai apprécié le calme de la route et les couleurs d’automne. Au fur et à mesure que je grimpais il faisait de plus en plus frais sous les nuages jusqu’à avoir seulement 13°C… Les jambes étaient vraiment lourdes et j’ai préféré passer le petit plateau à 5 km du sommet pour mouliner. Dans le kilomètre de descente à 4 km du sommet, alors que la route bascule dans ce décor sublime que j’adore et que je déboulais à 50 km/h (il ne faisait vraiment pas chaud en manches courtes à cette vitesse), une vache traverse lentement la route et s’arrête en plein milieu avec son veau derrière qui se met à téter là. J’ai ralenti et fait quelques mètres de cyclo-cross pour passer dans l’herbe à gauche, sans brusquer madame la vache. Les veaux et poulains étaient vraiment très nombreux dans ce secteur, mais pas d’âne en vue…j’espère qu’ils sont encore là

Les estives de la Hourquette toujours aussi belles même quand il y a des nuages.

Les estives de la Hourquette toujours aussi belles même quand il y a des nuages.

Hourquette d'Ancizan le 28 septembre 2015 038Hourquette d'Ancizan le 28 septembre 2015 040

Bon appétit !

Bon appétit !

Hourquette d'Ancizan le 28 septembre 2015 048

ça va? Tranquille?

ça va? Tranquille?

Hourquette d'Ancizan le 28 septembre 2015 051

Quand la route s’est remise à grimper à 3 km, ce sont des chevaux qui se baladaient sur la route et qui bloquaient les voitures. Toujours aussi agréable cette ambiance sur les estives de la Hourquette. Les deux derniers kilomètres offrent de bons pourcentages mais c’est passé sans que je ne m’en rende vraiment compte.

Dans les 2 derniers kilomètres.

Dans les 2 derniers kilomètres.

Au sommet, il y avait quelques voitures. J’ai profité de la vue notamment sur le versant Arreau du col d’Aspin. Je n’avais ni la motivation ni les jambes pour faire l’enchainement ce coup-ci.

Vue depuis le sommet sur le côté que j'ai grimpé, le Pic du Midi est dans les nuages.

Vue depuis le sommet sur le côté que j’ai grimpé, le Pic du Midi est dans les nuages.

Vue côté vallée d'Aure avec une partie de la montée du col d'Aspin versant Arreau qu'on aperçoit.

Vue côté vallée d’Aure avec une partie de la montée du col d’Aspin versant Arreau qu’on aperçoit.

Le sommet.

Le sommet.

14e fois que je grimpe la Hourquette d'Ancizan.

14e fois que je grimpe la Hourquette d’Ancizan.

Les sommets étaient dans les nuages mais c’était beau quand même. Le vent soufflait au sommet et je commençais à claquer des dents. J’ai enfilé ma veste thermique puis j’ai attaqué la descente pour rentrer.

Une belle descente dans laquelle je me suis fait plaisir. J’ai attaqué à bloc la descente de la vallée, mais je commençais à sentir que j’avais un peu faim car je n’avais pas mangé de nouveau au sommet.

Superbe les estives !

Superbe les estives !

Dans la descente.

Dans la descente.

Le Montaigu juste derrière.

Le Montaigu juste derrière.

Sachant que la sortie à la Hourquette toute seule me fait 95 km, j’ai décidé de faire une boucle par le centre de Bagnères pour rajouter 5 km de façon à atteindre les 100. Toujours aussi agréable de pédaler dans cette ville où j’ai fait mes gammes en vélo quand j’étais petit. La suite du retour dans la plaine, s’est faite au maximum de ce que j’avais encore dans les jambes mais ça roulait bien quand même. Un petit arrêt pour caresser les ânes dans le final et voilà une belle après midi de repos bouclée.

Salut mon coco !

Salut mon coco !

100 km et 1600m de D+. Espérons que la prochaine sortie se fera dans un peu moins de 3 semaines et en meilleure forme. Même si j’avais mes pensées ailleurs, ça fait plaisir de re-pédaler un peu.

(7 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. Alain2pau

    Belle balade. Nous avons vu le même âne, je ne l’ai pas photographié. A la prochaine, le beau temps continue !

    1. Idris

      Salut Alain 🙂
      On s’est raté de peu ! L’âne ça devait être un autre car celui là il est à Bernac-Dessus à 4,5 km de chez moi à Barbazan dans la plaine.
      Ouais le beau temps continue mais je ne sais pas trop si je pourrai re-pédaler prochainement à cause du boulot.

      Bravo pour le Tourmalet pour toi !! 😉

  2. Dany@simulation credit auto

    Des souvenirs d’enfance qui doivent remonter, c’est sympa de revenir là où tout a commencé. Un beau paysage grâce auquel je comprends qu’il soit encourageant de pédaler des heures!

  3. Alex

    Ca sent la fin de saison avec ces couleurs rouge qui apparaissent un peu partout.
    Ca donne un autre charme aux montagnes 🙂

    1. Idris

      Salut Alex,

      Ouais on sent bien les journées plus courtes et la fraicheur générale aussi. C’est passé vite la saison estivale, encore une fois^^

  4. Eric

    merci de nous avoir fait prendre l’air, bravo pour ces jolies photos de montagne et pour cette sortie après 3 semaines de pause !

    1. Idris

      Salut Eric,
      Merci pour ton message 😉 Je vois que tu enchaines les 200 et les belles sorties !! 😉 Bravo pour les Fêlés du Grand Colombier ! 😉

  1. 9 octobre 2015 (35e sortie) : col du Tourmalet et col d’Aspin » velomontagne

    […] fil des kilomètres, j’ai senti que les jambes étaient bien meilleures que lors de la sortie à la Hourquette d’Ancizan 12 jours auparavant et je profitais beaucoup mieux de ce temps mort pour me déconnecter du […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>