«

»

Juil 07

3 juillet 2014 (12e sortie) : col d’Entremont, col de Serre, col d’Eylac et Pas de Peyrol

Ma semaine de travail dans le Cantal se poursuit aux alentours de Saint Flour et de Murat. L’occasion d’en profiter pour faire une autre sortie en vélo après celle du mardi 1er juillet aux alentours d’Aurillac.

Ce coup-ci, j’avais en ligne de mire le Pas de Peyrol (1588m). Il s’agit du plus haut col routier du Massif Central qui se trouve au pied du Puy Mary (1783m).

Il s’agit bien sûr d’une ascension, régulièrement empruntée par le Tour de France et parmi les plus connues du Massif Central. Parmis les coureurs qui y sont passés en tête on peut citer Voeckler, Virenque, Van Impe deux fois, Bahamontes et d’autres coureurs un peu moins connus.

 

J’avais hâte d’y aller pour le découvrir après l’avoir vu tant de fois à la télé et souvent vu des photos du paysage.

 

J’ai eu de la chance d’avoir pu optimiser au mieux ma journée de travail pour me libérer une partie de l’après midi. Il me restait beaucoup de travail administratif à faire mais je l’ai réservé pour le soir après la sortie afin d’éviter les orages de fin de journée.

 

La journée était ensoleillée et très chaude.

 

C’est de Murat que je suis parti. J’avais envie d’aller au Pas de Peyrol (1588m) puis d’enchainer ensuite avec le col de Prat de Bouc (1396m) mais c’était à voir en fonction des jambes et des orages.

 

Il faisait vraiment très chaud quand je suis parti. J’avais une bouteille de 50cL d’eau dans mon sac et une grande dans la voiture pour la fin de la sortie.

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 005

 

Au départ :

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 006

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 007

 

A partir de Murat, l’ascension du Pas de Peyrol est longue de 22,5 km environ.

Dès le départ, la route se met à grimper en direction du col d’Entremont. La sortie de Murat se fait sur une pente supérieure à 7% sur 2 km sur une double voie. Heureusement il n’y avait pas trop de monde sur la route. J’ai pu rester sur 42-24 sur le col d’Entremont mais ça a tiré quand même ce départ. Après les 2 km à plus de 7%, la route devient un peu moins raide pendant 3 km environ jusqu’à arriver au col d’Entremont à 1210m. On aperçoit le Puy Mary depuis la route et c’est assez sympa, ça donne un objectif visuel.

Par ailleurs la route est en très bon état.

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 008

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 011

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 013

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 014

 

J’avais vraiment chaud et j’ai bu une gorgée d’eau au col d’Entremont avant de me lancer dans la descente. Une descente rapide de 3 km environ durant laquelle j’ai pris la bifurcation à gauche menant à Dienne qui fait office de fin de la descente et de pied du Pas de Peyrol. Ça y est !! J’y suis !!

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 015

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 016

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 017

 

A cet instant il reste environ 13 km d’ascension. Tout le début de l’ascension est très roulant et offre une pente qui ne dépasse pas les 4% sur les 4 premiers kilomètres. Puis ensuite la pente passe progressivement entre 5 et 7% pendant 3 km avec un passage plus raide à la sortie du village de Lavigerie qui avoisine les 10% sur quelques centaines de mètres.

 

A partir de là on a presque tout el temps le Puy Mary en vue avec la route menant au Pas de Peyrol en point de mire.

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 019

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 020

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 021

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 022

 

Non, non, pas de fromage pour moi, sortie absolument sans fromage :

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 023

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 024

 

Pendant environ 2 km la pente repasse à moins de 5% et là, tout ce qu’on peut faire quand on est en vélo, c’est de profiter à fond du paysage fabuleux !!

 

Sur cette partie à un moment il y a un embranchement avec la D62 sur la droite qui mène au col de Serre qui est à seulement quelques centaines de mètres. J’ai décidé d’y faire le détour et de monter au col de Serre. C’est seulement quelques centaines de mètres mais sur un bon pourcentage !

Au sommet, à 1396m c’était décevant car il n’y avait pas de panorama dégagé à voir et surtout un énorme chantier qui fait très bizarre à cet endroit… Un piège à touristes comme dit Veloblan sur son site ! ^^

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 027

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 028

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 029

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 030

 

Le chantier au sommet du col de Serre :

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 033

 

En repartant du col de Serre, la route du Pas de Peyrol c’est vers la droite en contrebas :

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 038

 

Je ne me suis pas trop attardé au col de Serre et je suis redescendu pour rejoindre la route du Pas de Peyrol. Les choses sérieuses approchaient !! En effet, la pente est repassée à 8% très vite et ne redescendra pas en dessous pour les 3 derniers kilomètres.

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 039

 

A un moment, alors que la pente est encore plus raide, la route traverse un petit hameau (Les Burons) au niveau duquel un panneau donne des indications sur le final. Il indique le sommet à 1,750 km pour une pente moyenne de 9,42% et 165m de D+.

 

Juste après on passe le col d’Eylac à 1460m d’altitude. Là je commençais à avoir les jambes lourdes, je n’avais pas vraiment mal aux jambes mais je sentais que la forme n’était pas là. Je pédalais à l’énergie. Et surtout j’étais assoiffé, j’avais la gorge sèche mais je n’avais pas envie de m’arrêter pour boire. Je voulais aller au sommet. Là pour le coup c’était un gros inconvénient de ne pas avoir de bidon…

 

Le Puy Mary avec le sommet du Pas de Peyrol qu’on voit sur la 2e photo :

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 042

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 043

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 045

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 046

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 047

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 048

 

C’était assez difficile et plus encore après le col d’Eylac ! Quelques centaines de mètres après, on passe un virage en épingle à gauche (un des seuls virages de la montée) qui nous fait passer sur une pente avoisinant pas loin des 15%.

 

Et là….on prend juste une claque monumentale !! Le fait d’avoir tourner sur l’épingle, nous fait voir ce paysage sublime avec la route raide devant nous à presque 15% et toute cette vallée qu’on a traversée qu’on voit sur la droite avant d’avoir une vue encore plus dégagée un peu plus loin. C’est juste sublime avec ce beau temps !! C’est pour des moments comme ça qu’on aime le vélo, même quand les jambes ne sont pas là !

J’étais déçu de ne pas avoir de carte routière avec moi car au sommet j’aurais bien aimé en avoir une pour repérer ce que je voyais au loin.

En tout cas, le dernier kilomètre est difficile avec une pente qui devient un poil moins raide petit à petit mais qui frôle les 10% jusqu’au sommet tout de même, il paraît long mais le paysage est encourageant.

C’était un vrai plaisir ce final !

 

Juste après l’épingle à gauche, juste sublime :

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 050

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 051

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 053

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 054

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 055

 

En arrivant au sommet il y avait du monde. Beaucoup de personnes venues en voiture mais aussi plusieurs groupes de cyclos. En arrivant au sommet, il y a un cyclo d’un groupe qui est venu me voir, intéressé par le vélo. Là, on a discuté quelques minutes c’était bien sympa.

Pour aller au col de Prat de Bouc que j’hésitais à aller grimper en suivant, il m’a indiqué un itinéraire me faisait descendre par un autre versant du Pas de Peyrol pour grimper ensuite le col du Pertus et le col de Prat de Bouc. 50 km (au moins d’après ses dires), j’étais pas très chaud en raison de mes jambes, de l’orage qui commençait à arriver et en raison des plus de 2h de travail qui m’attendaient encore le soir à l’hôtel…

Je suis donc resté quelques minutes au sommet.

Depuis le sommet du Pas de Peyrol, des marches d’escalier permettent de grimper au sommet du Puy Mary. Mais là ça allait être pour une autre fois pour moi car je n’avais pas le temps:(

J’ai presque fini ma bouteille d’eau tellement j’avais soif (terrible!!). J’ai profité du paysage, je me suis fait prendre en photo (quand même!). Et voyant le vent se lever et les nuages se faire de plus en plus nombreux, j’ai entrepris de repartir et de redescendre sur Dienne.

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 056

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 057

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 058

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 059

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 061

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 062

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 065

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 067

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 068

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 069

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 070

 

Il faisait chaud, pas besoin de K-Way pour la descente (j’en avais pas de toute façon 😀 j’avais juste ma veste thermique au cas où^^).

J’ai fait une descente tranquille. Un peu sur les freins au début sur la partie raide. Puis en roue libre sur la suite. C’était un vrai régal !!

Mais vu les jambes à la fin du Pas de Peyrol et le fait que je n’avais presque plus d’eau, j’appréhendais un peu la remontée du col d’Entremont car il y a une partie qui m’avait parue raide dans la descente…

Et effectivement, dès le début de la remontée du col d’Entremont, c’était un peu laborieux. Je suis resté sur 42-24 au début mais très vite la pente passe sur une bonne portion pas loin des 10%. C’était sûrement pas très long mais moi ça m’a paru long… A l’intersection après la partie raide, avec la route qui mène au col d’Entremont, je me suis arrêté pour finir ma bouteille d’eau car j’étais de nouveau assoiffé. Heureusement à partir de là, la pente est bien plus roulante jusqu’au col d’Entremont et j’ai pu mettre du braquet. J’ai passé le col et j’ai basculé dans la descente. La descente finale vers Murat.

Et là c’était un plaisir absolu, en roue libre à 50 km/h (merci le radar pédagogique), avec un beau paysage, presque pas de voitures, dans cette chaleur, y avait juste le vent et les nuages qui étaient là.

En tout cas cette descente a été un très bon moment.

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 071

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 075

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 076

 

Une fois revenu à la voiture à Murat, j’étais bien content et j’ai bu une bonne partie de la grand bouteille d’eau que j’y avais^^. Le vent soufflait en tourbillons et les feuills et brindilles volaient. Le ciel se faisait de plus en plus menaçant et là c’était clair que je n’allais pas faire le col de Prat de Bouc au départ de Murat car l’orage approchait à grand pas… Je me suis empressé de démonter le vélo et de le ranger dans le coffre de la voiture puis je suis reparti à l’hôtel au moment où quelques gouttes tombaient.

 

Une très belle sortie qui s’est poursuivi par toute la soirée passée à travailler… Fallait bien rattraper ce temps là^^

 

En tout cas j’ai adoré le final du Pas de Peyrol même si les jambes n’étaient pas de la fête, le paysage était superbe. La descente fut un vrai régal aussi. Par contre l’eau c’était limite là, autant le 1er juillet ça m’a suffit sur les 61 km, autant là pour la sortie de 46 km ça ne m’a pas suffit.

 

Et donc la sortie a fait 46 km pour plus de 1000m de D+. Une très belle sortie qui n’avait pas été prévu longtemps à l’avance avant cette semaine cantalienne et qui redonne la pêche.

 

L’Auvergne c’est vraiment magnifique (mais les Pyrénées encore plus^^) mais ça manque d’âne je trouve^^.

 

Pas d’autre sortie pour la semaine cantalienne mais quelques kilomètres qui font du bien au moral et qui permettent d’attendre les prochaines sorties pyrénéennes qui devraient arriver le 12 juillet !

 

3 juillet 2014

1 ping

  1. Col d’ Entremont : informations et profil » www.velomontagne.fr

    […] Le col d’Entremont est un col de passage situé dans le département du Cantal (15). Il est un des tremplins permettant d’accéder au Pas de Peyrol (1588m) entre Murat et Dienne. J’ai eu l’occasion d’y pédaler lorsque je suis allé au Pas de Peyrol en juillet 2014. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>