«

»

Oct 27

5 septembre 2017 (41e sortie) : col du Tourmalet entre 2 rdv

Belle journée sur les Pyrénées pour ce mardi 5 septembre. Soleil et chaleur au rendez-vous bien que le début de journée est assez frais.

Je dois me rendre sur Bagnères pour toute la matinée pour mon travail. Outre le rendez-vous du matin à 8h30, j’ai toute une liste de démarches à faire.

Vue la météo, je décide de partir en vélo évidemment. Le vélo de route car je suis un peu en retard en partant. Je suis en chemisette, bermuda, chaussures en toile et avec mon sac à dos plein à craquer pour la matinée qui s’annonce.

Il ne faisait pas chaud en partant mais la vue sur le lever du soleil sur les montagnes et la brume qui collait au sol, c’était vraiment beau.

En partant de bon matin, un peu frisquet mais beau.

J’adore !!!

Une belle journée qui s’annonce !!

 

La matinée s’est bien passée, j’ai pu faire les démarches que je voulais sauf la dernière personne que je suis allé voir en fin de matinée et qui voulait discuter plus longuement. Elle m’a dit de repasser vers 13h15. J’ai dit ok.

J’avais à peu près 2h15 de libre devant moi. Ni une, ni deux, je suis parti tambour battant en direction de la vallée et du col du Tourmalet (2115 m). Je l’ai monté 3 jours plus tôt, mais visiblement ça ne me suffit pas, je devais être en manque sans aucun doute^^

J’ai de suite senti que les jambes étaient là à nouveau. Les kilomètres défilaient vite et je suis arrivé à Sainte Marie de Campan.

En remontant la vallée.

Le Montaigu sur son trône.

C’est parti pour l’ascension du col du Tourmalet !! Je n’ai pas intérêt à trainer car j’ai le rendez-vous après. J’y vais à bloc.

La première partie est plus roulante mais même si j’ai des bonnes jambes, je sens que le coup de pédale est un peu plus lourd que 3 jours auparavant. Ce ne sont pas les mêmes conditions non plus. Mon sac à dos commence à sérieusement se faire sentir sur les épaules…

Une fois à Gripp, c’est parti pour 12,5 kilomètres à 9 % de moyenne. Je suis dans le rythme direct. Un vrai plaisir de pouvoir profiter d’un terrain de jeu comme ça, de s’éclater à fond et surtout de se dire que c’est ma pause déjeuner^^ D’ailleurs je n’avais rien à manger avec moi du coup… Ces derniers temps je me retrouve souvent dans cette situation j’ai l’impression^^

Les kilomètres ont défilé, je me faisais vraiment plaisir, et j’ai pu garder le rythme jusqu’en haut.

Dans le dernier virage, salutations avec la photographe qui est là tous les étés, elle me reconnait maintenant et me dit toujours un mot d’encouragement. Aujourd’hui c’était une remarque sur la tenue^^

Ma tenue de vélo du jour. Je suis en pause déjeuner dans ma journée de travail.

Au sommet, quel plaisir d’y être, toujours pareil, je ne m’en lasse pas !! Le mythe du lieu et les sensations ne s’érodent pas au fil de mes ascensions.

Ce coup-ci j’ai fait l’ascension en 1h16 et 50 sec, un poil moins rapide que 3 jours auparavant mais là c’est en chemisette, chaussures en toile et avec le sac. Finalement c’est peut être là que j’avais les meilleures jambes.

Mon 45eme col du Tourmalet, toujours le même plaisir !

Vue côté Luz Saint Sauveur.

Vue sur La Mongie.

Par contre, pas beaucoup le temps de m’attarder. Seulement 3 minutes passées au sommet et j’ai attaqué la descente. Pareil, un régal de l’attaquer sans avoir besoin de k-way, en chemisette.

Petit arrêt pour les lamas (qui m’ont un peu snobé quand même). Et je dois bien dire que je préfère les ânes^^

Mouais, bof, je préfère les ânes…

J’ai fait une belle descente et le retour sur Bagnères à fond. Je suis arrivé en ville, juste le temps d’aller à la fontaine me passer de l’eau sur la figure et j’étais à mon rendez-vous avec 3 minutes de marge. La classe !!

Puis ensuite, une fois fini, retour sans perdre de temps sur Barbazan, car après tout s’enchainait, pas mal de boulot et je suis reparti en fin de journée en vélo, sur Tarbes pour mes livraisons.

De quoi faire 120 km pour cette journée et 2100 m rien que pour le travail et une pause déjeuner bien optimisée^^

Nuageux le soir quand je suis reparti sur Tarbes.

J’ai bien fait d’en profiter car la fin de la semaine s’annonce plus froide c=voire quasi hivernale dans les Pyrénées.

Il s’agissait de ma 45 eme ascension du col du Tourmalet.

Et au passage, c’était ma première sortie où j’ai utilisé Strava. Ça faisait plusieurs personnes qui m’en parlaient et me conseillaient de m’y mettre, c’est chose faite, laborieusement…la technologie et moi…^^

(6 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. Anthony C

    Salut Idris.

    Le Tourmalet en 1h15 avec le sac ! A te lire il paraît presque facile ! Et dire que moi je pensais déjà être allé assez vite en l’ayant grimpé en 1h21 depuis Sainte-Marie de Campan…

    Pour le Tour de France 2018, il sera placé dans une étape superbe: Aspin, Tourmalet, Soulor, Cirque du Litor et Aubisque. En revanche, même si je salue la présence de nouveaux cols sur le Tour (col des Glières par un versant très ardu, La Rosière, col de la Croix Berthet, pic de Nore, col de Portet), je ne comprends pas trop de vouloir faire une étape de 65 km parce-que le département est le 65… Même le grupetto aura bouclé l’étape en deux heures.

    1. Idris

      Salut Antho 🙂

      Merci pour ton message 😉
      1h21, c’est un très bon temps !! Après cela dépend des gabarits des personnes. Pour ma part cette année, j’ai pu faire plusieurs ascensions en moins d’1h20 (1h15, 1h16, 1h19, 1h20 mais aussi 1h22, 1h23 et 1h25), mais ce n’est pas à chaque fois que je fais ces temps là, en hors saison quand il fait frais comme en ce moment, je suis moins efficace. Aujourd’hui je l’ai monté en 1h25 mais assez tranquillement 🙂
      A voir l’été prochain si j’arrive à améliorer mes 1h15, il y avait la possibilité de le faire le jour où je l’ai fait cette année.

      Oui l’étape Lourdes-Laruns est superbe, je suis content de cette étape. Le format de l’étape de 65 km ne me dérange pas si ça permet de voir des attaques dès le départ.
      Par contre ce qui me déçoit c’est que la route du col du Portet sera goudronnée… Bien triste ça…

  2. Pierre

    Quel est ton pseudo sur STRAVA?

    1. Idris

      Salut Pierre,

      Sur Strava c’est Idris Raossanaly 😉

  3. james

    Des remarques sur ta tenue ? C’est étonnant :))

    1. Idris

      Au moins la jolie photographe me reconnait facilement 😀 Et au final c’est plus classe en chemisette 😀

  1. 10 septembre 2017 (42e sortie) : col du Tourmalet sous la neige – velomontagne

    […] « 5 septembre 2017 (41e sortie) : col du Tourmalet entre 2 rdv […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>