12 septembre 2019 (47e sortie) : col du Tourmalet et Luz Ardiden sous un beau soleil

Jeudi 12 septembre, c’est mon jour de repos dans cette semaine. L’occasion pour moi d’aller pédaler et de me rapprocher du 100 eme col du Tourmalet. La date est fixée avec les amis pour le 15 septembre, c’est tout bientôt.

Il fait grand beau, ciel bleu, frais le matin mais très agréable en journée.

Ce coup-ci, j’ai envie d’aller grimper le col du Tourmalet par le versant Luz Saint Sauveur.

Je prends donc le train jusqu’à Lourdes pour m’éviter la grande route. Puis de là, la voie verte jusqu’à Pierrefitte et les gorges en mode tout tranquille car je veux profiter à fond. Je n’ai pas vu les kilomètres passer.

Il faisait très frais le long du gave mais petit à petit les rayons de soleil réchauffent.

C’est parti pour les 18 kilomètres d’ascension du col du Tourmalet (2115 m). J’y vais sans forcer. Les jambes sont pas mal du coup, je ne suis vraiment pas dans le dur et je savoure à fond.

La première partie sur une des longues lignes droites très larges à 9 % n’est pas très agréable, mais une fois que c’est passé, les kilomètres vont défiler sans que je ne m’en rende compte.

Je rattrape quelques cyclistes mais il y a beaucoup moins de monde.

Le paysage est toujours aussi sublime et je savoure juste la chance de pédaler dans un tel décor, tout petit dans la montagne.

A la moitié de l’ascension
J’adore !
Le sommet là haut
Le Pic du Midi qui veille.

J’arrive au sommet presque déçu que ce soit déjà fini. Je profite du paysage et discute avec un cycliste que j’avais rattrapé dans le dernier kilomètre. Surpris par mon style caractéristique en bermuda, il me conseille de songer à me mettre sérieusement au vélo parce que je pourrais faire des trucs sympas.

J’ai souri et je suis parti pour la descente. Descente du même côté car je souhaite enchainer avec un autre hors catégorie et ils sont tous dans la vallée des gaves.

Ce sera Luz Ardiden (1715 m) en guise de deuxième ascension.

Vue depuis le sommet sur le versant que je viens de grimper, la 10 eme fois que je grimpe ce côté.
99 eme fois que je grimpe le col du Tourmalet !
La Mongie.

Je me fais plaisir dans la descente dans les lignes droites avec quelques arrêts photos obligatoires.

Une fois en bas, je mange 2 pâtes de fruit et c’est parti pour la deuxième ascension. Je n’avais pas prévu de faire 2 ascensions aujourd’hui du coup je n’ai pas de gros ravitaillement avec moi, tant pis, on va y aller tout doux.

Il reste 13 km à 7,7 % de moyenne pour notre Alpe d’Huez pyrénéen.

Les premiers kilomètres de l’ascension se passent bien, je fais très attention de ne pas me mettre en surrégime parce que la fin pourrait paraitre longue en cas de fringale.

Je n’aime pas beaucoup le début de l’ascension dans la forêt avec peu de points de vue. Les kilomètres s’enchainent mais j’ai le coup de pédale qui s’alourdit beaucoup, je reste concentré pour garder un rythme régulier et appuyer de plus en plus sur les pédales au fur et à mesure que l’acide lactique monte dans les cuisses.

Les derniers lacets paraissent longs sur les 3 derniers kilomètres mais l’air du sommet fait du bien.

Content d’arriver au sommet et de profiter de la superbe vue sur les derniers lacets.

La vue sur le final de l’ascension depuis le sommet ! D’où le nom d’Alpe d’Huez pyrénéen
Luz Saint Sauveur en bas

Je commence à avoir vraiment très faim et envie de manger un bon plat. Allez, je me précipite dans la descente sur cette route toute tranquille sans personne. Une fois en bas il faut aligner les kilomètres pour descendre la vallée, ce ne sont pas les plus agréable.

Et c’est à Lourdes en attendant le train que je me prends un truc à grignoter.

Quelle plaisir cette asortie, génial dans le Tourmalet, un peu plus laborieux dans l’ascension à Luz Ardiden mais une journée superbe de fin d’été !

La prochaine sortie ce sera pour dans 3 jours !

1 ping

  1. […] 12 septembre 2019 (47e sortie) : col du Tourmalet et Luz Ardiden sous un beau soleil […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.