«

»

Mar 11

10 mars 2015 (7e sortie) : Tour des Baronnies : col des Palomières, couret d’Asque, col de Coupe, Cieutat

La période de soleil ne va pas s’éterniser, c’est le moment d’en profiter un peu avant les prochaines pluies. J’ai choisi d’aller pédaler pendant la matinée.

La journée s’annonçait belle avec des températures agréables. J’avais envie d’aller du côté d’Hautacam dans la vallée des Gaves mais je n’étais pas enchanté à l’idée de pédaler sur la grande route allant à Lourdes. J’ai regardé pour rejoindre Lourdes en train, mais manque de bol, il y a une grève de la SNCF pile pour le 10 mars… Je remettrai la sortie à Hautacam à plus tard. Le col d’Aspin et la Hourquette d’Ancizan n’étant toujours pas praticables jusqu’en haut, j’ai opté pour aller dans les Baronnies à côté de Bagnères. Rien de tel qu’une petite boucle là dedans pour voir où en sont les jambes.

La dernière fois que j’y suis allé, c’était avec Seb (Keepthewave). Le début du parcours sera le même. L’entrée dans les Baronnies se fera par le col des Palomières (810m), puis enchainement avec le Couret d’Asque (620m), la côte de Laborde. Une fois là, j’envisageais de grimper en aller retour, le col de Coupe (720m) qui est la sortie des Baronnies côté vallée d’Aure. Pour la deuxième partie du parcours, je prévoyais de revenir vers Bagnères par Mauvezin et sortir des Baronnies par la côte de Cieutat et le Haut de la Côte avant de redescendre sur Bagnères et rentrer. Un bon petit tour en perspective.

Je suis parti de bon matin avec le vélo de route cette fois-ci. Voilà plus de 2 mois que je n’avais pas pédalé avec ce vélo (depuis la sortie au col de Couraduque début janvier).

Tour des Baronnies 10 mars 2015 001Une belle journée qui s’annonce, les montagnes paraissent cependant déjà bien pâles :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 003Tour des Baronnies 10 mars 2015 010

Il faisait 10°C, c’était un peu frais au bout des doigts mais quand même bien agréable. Il y avait un mince voile de nuages laiteux très très mince, qui rendait les montagnes extrêmement pâles. C’était assez bizarre.

La partie jusqu’à Bagnères s’est bien passée, j’ai apprécié le peu de voitures qui circulaient. Tout s’est passé sans encombre. Une fois à Bagnères, j’ai attaqué la montée du col des Palomières. Il fait 4,5 km de montée. Au milieu il y a une partie un peu plus raide à 8% et des passages entre 9 et 10% sur quelques centaines de mètres, mais rien de bien méchant.

Le Pic du Midi (très pâle toujours^^) depuis la montée du col des Palomières :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 013Les lacets les plus raides de la montée au col des Palomières (passage à 10% sur la fin) :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 016Tour des Baronnies 10 mars 2015 018

J’ai apprécié la montée au calme, les jambes tournaient bien et je dois bien dire que j’adore pédaler sur le vélo de route. Au sommet, le point culminant de la sortie, j’ai profité de la vue sur la plaine de Tarbes, les Baronnies et le plateau de Lannemezan.

Tour des Baronnies 10 mars 2015 022Vue sur la plaine depuis le col des Palomières :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 024Tour des Baronnies 10 mars 2015 025Tour des Baronnies 10 mars 2015 026Tour des Baronnies 10 mars 2015 027Tour des Baronnies 10 mars 2015 028Il y a un mois, le 10 février j’étais venu faire des raquettes là :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 031J’ai continué ensuite de l’autre côté avec la descente sur Banios. Sur toute la descente du col des Palomières comme sur la fin de la montée, j’ai vu une multitude d’arbres qui étaient tombés sur les lignes électriques qui bordent la route. Il a dû tellement pleuvoir ces dernières semaines que les arbres se sont déracinés tellement la terre était gorgée d’eau. En tout cas dans la descente, ça ressemblait à un champ de bataille avec tous ces arbres couchés, les lignes électriques au sol et les brindilles qui recouvraient la route. Après le gros de la descente, alors que je roulais sur une route très étroite avant de commencer la montée du Couret d’Asque, quelle surprise de croiser….un poids lourd !!! Mais qu’est ce qu’il faisait ici?!! C’était très limite, j’ai pilé et j’ai dû passer dans l’herbe.

La descente du col des Palomières avec des arbres tombés sur les lignes électriques sur plusieurs kilomètres :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 034Tour des Baronnies 10 mars 2015 037Tour des Baronnies 10 mars 2015 038Tour des Baronnies 10 mars 2015 042Tour des Baronnies 10 mars 2015 046Vue sur Marsas :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 049Tour des Baronnies 10 mars 2015 050C’est sur cette route que j’ai croisé le poids lourd… :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 051Tour des Baronnies 10 mars 2015 053Comment est-il passé là ? :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 055

Quelques kilomètres après, j’ai entamé la montée du Couret d’Asque, une montée tranquille à 5% environ. Je prenais le soleil. J’avais un peu chaud, j’avais ouvert ma veste thermique mais je en voulais pas l’enlever car dans les descentes il fait encore très frais.

Dans la montée du couret d’Asque :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 062ça va toi ?

Tour des Baronnies 10 mars 2015 068Tour des Baronnies 10 mars 2015 070Asque en bas :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 073Tour des Baronnies 10 mars 2015 075Tour des Baronnies 10 mars 2015 076

La vue depuis le Couret d’Asque est assez sympa avec le village d’Asque en contrebas. Une fois en haut à 620m, j’ai basculé pour attaquer la descente sur Bulan. Une descente rapide et agréable, sans aucune voiture. Un régal. Sitôt en bas, c’est reparti pour la courte montée de Laborde qui permet ensuite de basculer et de descendre vers Esparros. Juste avant Esparros, la route se remet à grimper et c’est l’ascension du col de Coupe (720m). J’avais déjà monté plusieurs fois le col de Coupe par ce versant, c’était quand j’étais au collège, ça faisait longtemps que je n’y étais plus retourné. J’adore cette montée, très jolie, 6 km de long avec vue sur le Pic du Midi. J’étais content de voir que les jambes tournaient bien et mon 39×25 était trop facile presque^^

Dans la montée du col de Coupe (le Pic du Midi est à droite mais trop pâle sur la photo pour être visible) :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 081Tour des Baronnies 10 mars 2015 082

A 1,5 km du sommet, j’ai vu un panneau indiquant la route barrée à 900m, ça m’a paru bizarre et je ne voyais rien à l’horizon, j’y suis allé et au final c’est au sommet, 1,5 km après le panneau que la route était barrée (si on peu dire car le panneau était tout aussi petit^^). Juste avant le sommet je me suis arrêté pour caresser des chevaux qui étaient là. Et dans le pré de l’autre côté de la route c’était des poneys. Ils ont commencé à hennir tous en même temps, ça a fait pas mal de bruit^^ Une fois au sommet j’ai profité de la vue avant de redescendre du même côté. J’ai fait quelques arrêts dans la descente pour prendre des photos, la vue sur le Pic du Midi est très sympa de là. Une fois la descente presque finie, j’ai pris à droite pour commencer la deuxième partie de la boucle pour sortir des Baronnies. Pendant 2 à 3 km, la route alterne entre faux plats descendants et courtes montées en traversant les villages de Lomné et Espèche avant d’avoir 10 km de plat et faux plat descendants sur une route large et un peu plus passante. Il faut dire qu’entre le sommet du col des Palomières et la fin de la descente du col de Coupe, je n’ai vu que 2 voitures et 1 poids lourd (quand même^^) en 30 km.

A 1,5 km du sommet :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 085Tour des Baronnies 10 mars 2015 087Tour des Baronnies 10 mars 2015 090Tour des Baronnies 10 mars 2015 095Au col de Coupe (en regardant vers Arreau, à droite c’est la piste qui va au col de Couradabat) :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 099Tour des Baronnies 10 mars 2015 102Tour des Baronnies 10 mars 2015 106Dans la descente du col de Coupe, vue sur le Pic du Midi (on le voit un peu là, le sommet enneigé sur la gauche) :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 108Avec le zoom :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 111En allant vers Lomné et Espèche :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 114Tour des Baronnies 10 mars 2015 115Tour des Baronnies 10 mars 2015 116Je n’ai pas revu les vaches écossaises que nous avions vu avec Seb la dernière fois :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 117Tour des Baronnies 10 mars 2015 120

Je me suis laissé aller sur ces 10 km sans difficulté, tranquillement en me disant que je commençais à avoir un peu faim. Et pour cause quand je me suis arrêté à Bourg de Bigorre juste avant Bonnemazon et Mauvezin, j’avais parcouru 60 km et plus de 1150m de D+ sans rien manger et pratiquement pas boire. ça aurait été bête de chopper une fringale là. Mais les jambes allaient toujours bien à ce moment.

Bourg de Bigorre :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 123Vue sur le château de Mauvezin :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 127Tour des Baronnies 10 mars 2015 128Bonnemazon :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 129

J’ai ensuite rejoint Mauvezin et l’Abbaye de l’Escaladieu qui marque le début de la dernière montée de ma sortie, la montée de Cieutat puis du Haut de la Côte (un quartier de Bagnères). De l’Escaladieu jusqu’ai Haut de la Côte il y en a pour 10 km, d’abord un peu plus de 2 km à 8% avant que la pente ne passe aux alentours de 5% sur 3 km pour rejoindre Cieutat. Puis sur la crête, une longue ligne droite (c’est la route de Toulouse qui est assez passante) de 3 km de plat et faux plat descendants avant 1 km à 7% toujours en pleine ligne droite (terrible ce kilomètre^^) et encore 1 km vallonné avant enfin, d’avoir la descente sur Bagnères.

Cette montée en fin de parcours peut faire bien mal aux jambes et je l’appréhendais un peu dès le début de la sortie car je ne savais pas comment seraient les jambes. J’ai enlevé ma veste thermique avant de la commencer car j’avais vraiment chaud. Les jambes ont commencé à tirer sur les kilomètres à 8% mais ça passait quand même bien sur le 39×25 en gérant. Puis au fil des kilomètres ça allait de mieux en mieux de nouveau. Bref que du bonheur finalement cette montée jusqu’à Cieutat. La vue sur le Pic du Midi et le Montaigu était sympa mais les montagnes très pâles étaient éblouissantes.

Mauvezin :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 131L’Abbaye de l’Escaladieu :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 132Vue sur le Pic du Midi (au milieu) et le Montaigu (à droite) (c’était très éblouissant) :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 135

 

Tour des Baronnies 10 mars 2015 140Les montagnes en arrière plan sur la fin de la montée :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 142Tour des Baronnies 10 mars 2015 145Tour des Baronnies 10 mars 2015 148

Une fois à Cieutat, j’étais content de voir qu’il y avait assez peu de voitures qui circulaient sur la grande route de la crête. J’ai attaqué les 3 km de faux plat descendants en ligne droite. Il y avait pas mal de vent là haut, il faisait frais mais c’était supportable en manches courtes. Le kilomètre suivant à 7% m’a paru bien long car comme il est en ligne droite et que les voitures roulent vite, sur le vélo on a l’impression d’être un peu arrêté^^ Une fois au Haut de la Côte à 650m je n’avais plus qu’à me laisser descendre à 60 km/h sur Bagnères sur cette route large et en bon état. Et à partir de là, j’ai rejoint la route de la plaine habituelle pour rentrer.

La longue ligne droite interminable :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 151Le Haut de la Côte :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 153

Comme pour la sortie au col d’Aspin d’avant hier, j’ai eu un fort vent de face mais j’étais un peu plus en jambes et ça m’a moins dérangé. Je me suis arrêté pour caresser les ânes (faut bien^^) et je suis rentré.

Les Pyrénées, Pic du Midi et Montaigu :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 155Salut toi, ça va depuis dimanche? :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 158On ne voit plus grand chose et pourtant il fait beau… :

Tour des Baronnies 10 mars 2015 162

J’étais content de ne pas avoir trop faim ni trop soif car sur toute la sortie je n’ai mangé qu’une pâte de fruit et bu moins de 50cL de grenadine. Au final j’ai parcouru 91 km pour 1600m de D+. Une bien belle sortie avec pas mal de côtes et la forme arrive petit à petit.

Maintenant j’espère faire une autre sortie avant que la pluie ne revienne à partir de vendredi vraisemblablement…. En espérant aller ce coup-ci sur une grosse ascension.

(4 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. veloblan

    Je vois que t’as un copain sur la parcours ha ha et que tu tournes a la grenadine, bien bien!

    1. Idris

      Salut Michel 😀

      Ahahaha ouais, ils sont toujours là à me voir passer 😀
      Hé ouais ça y est je marche à la grenadine. Je prends 1 bidon de grenadine et 1 bidon d’eau maintenant 🙂

  2. Bosses21

    Salut Idris !
    Très très belle sortie mais on dirait… une sortie « à la Véloblan » ! C’est presque l’Auvergne ce coin des Pyrénées ! De l’herbe, des talus, des copains/copines (les vaches pour Michel, les ânes/chevaux pour toi), des tas de cailloux (un château, une abbaye), des bleds par dizaine, pas un chat (oui quand même 2 poids lourds) et même de la montagne au loin (le Sancy pour Michel, le Pic du Midi et autres pour toi) !!!

    1. Idris

      Salut Joris 😀
      Merci pour ton message 😀
      Ah ouais effectivement maintenant que tu le dis, ça y ressemble^^
      Les Baronnies c’est la zone qui est située à l’Est de Bagnères entre le Val d’Adour et la vallée d’Aure. ça ne culmine pas très haut (810m au col des Palomières et si on va sur les petits chemins on dépasse un peu les 1000m). C’est des routes étroites, un vrai labyrinthe, assez sympa, très agricole comme milieu, c’est une succession de montées, raides pour pas mal d’entre elles et de descentes, avec effectivement la vue sur les Pyrénées. J’y allais souvent quand j’étais au collège et au lycée. J’aime bien de temps en temps mais si j’y vais trop souvent j’aime un peu moins, ça manque un poil de longue ascension^^

      😀

  1. Les plus belles photos de 2015 » velomontagne

    […] 10 mars 2015 : tour des Baronnies […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>