«

»

Mar 13

12 mars 2015 (8e sortie) : col de Tramassel (Hautacam)

Les périodes ensoleillées sont encore bien trop courtes… Voilà que les quelques jours de soleil se terminent… Après plusieurs semaines de fortes pluies et avant une nouvelle perturbation à partir du vendredi 13 mars, j’ai décidé de faire une sortie en vélo  ce jeudi matin pour profiter du soleil une dernière fois avant quelques temps. Et tout ce que je peux dire c’est que je ne regrette absolument pas !

Là pour le programme de la sortie je n’ai pas perdu de temps à réfléchir, c’était déjà acté depuis plusieurs jours, ce sera Hautacam et le col de Tramassel (1635m) juste au dessus ! 14,5 km à 8% de moyenne, première grosse ascension de l’année.

La station d’Hautacam a terminé sa saison dimanche dernier, la route devrait être assez tranquille dans l’ascension. Par contre les autres stations de la vallée sont encore ouvertes et c’était entendu, ce coup-ci je ne ferai pas toute la route jusqu’à Lourdes le long de la grande route car c’est décidément bien trop dangereux. Il y a « seulement » 7 km vraiment pénible le long de la nationale, mais à l’aller ils paraissent interminables et les voitures qui ne s’écartent pas ou qui s’amusent à frôler les cyclistes sont nombreuses. J’ai donc décidé de prendre le train entre Tarbes et Lourdes. Pour le retour en général on roule plus vite sur cette partie et aux horaires auxquelles je devrais passer, il devrait y avoir beaucoup moins de monde donc là ça devrait passer.

Et je me rendrai compte d’ailleurs que j’avais très bien calculé le coup.

En ce qui concerne le vélo, j’ai bien sûr pris le vélo de route. Cependant, comme pour la sortie de l’avant veille, j’ai préféré partir en baskets normales plutôt qu’avec les chaussures avec les cales car je craignais de traverser des endroits pleins de boue.

Le train était à 8h26 à la gare de Tarbes. Je suis parti vers 7h45 de la maison pour rejoindre la gare à un peu moins de 10 km. Le matin, il y avait de nombreux nuages bas qui donnaient un air très menaçant mais je savais que vers 9h ça allait se découvrir et laisser place au soleil. Et effectivement, une fois dans le train, les nuages se sont dissipés d’un seul coup laissant place à de beaux rayons de soleil.

Le trajet en train dure seulement 12min. J’ai vite fait d’arriver à Lourdes.

En allant à la gare de Tarbes, le ciel est menaçant mais ça va se dissiper :

Col de Tramassel 12 mars 2015 001Col de Tramassel 12 mars 2015 003

Une fois à Lourdes, j’ai de nouveau enfourché le vélo pour continuer la sortie. Pour rejoindre la voie verte qui relie Lourdes à Argelès Gazost (pied de l’ascension), il fallait d’abord traverser le centre ville de Lourdes. Et c’est là que j’ai vu combien j’avais bien fait de prendre le train car il y avait d’énormes embouteillages dans les deux sens, tout était bloqué, je me suis faufilé en coupant des ronds points plats pour ne pas perdre du temps, puis sur toute la traversée de Lourdes, il y avait de gros ralentissements… Bref une belle flopée de voitures que j’ai évité en prenant le train..

A la sortie de Lourdes, j’ai rejoint la voie verte tracée sur l’ancienne voie ferrée le long du Gave. De là il ne me restait plus qu’un peu plus de 13 km pour rejoindre Argelès. Le vent soufflait de face et était assez fort, dommage. Par ailleurs, le long du Gave la température a chuté et n’était plus que de 6°C, j’avais le bout des doigts bien engourdis.

J’étais tout seul, je n’ai croisé que deux marcheurs sur la voie verte.

Là j’avais le temps de voir si les jambes allaient plutôt bien.

Après les sorties du 8 mars puis du 10 mars, je sentais bien que les jambes passaient bien l’enchainement des kilomètres un peu soudains^^ Et sur la sortie du 10 mars dans les Baronnies j’avais senti que la forme commençait à revenir. J’étais plutôt confiant pour faire une belle ascension. Le hasard fait que je vais à Hautacam et au col de Tramassel (1,5 km après Hautacam), 1 fois par an depuis 2009. Il s’agit d’une ascension que j’aime beaucoup.

 

Sur la voie verte :

Col de Tramassel 12 mars 2015 007

Le Gave :

Col de Tramassel 12 mars 2015 010

Juste avant Argelès, la voie verte passe sous la voie rapide. L’endroit en forme de cuvette et à l’ombre n’était plus que de la gadoue… 1 semaine de soleil n’a pas suffit pour enlever toute l’eau tombée pendant les 4 semaines d’avant… Je me suis arrêté, je ne voulais pas rouler en vélo là dedans… Le passage pour les piétons situé derrière une barrière à droite est tellement étroit (40 cm de large grand max)qu’il est impossible de passer avec le vélo par là, j’ai donc pris le vélo sur l’épaule et j’ai traversé ces gros 50m de gadoue… En voyant l’état de mes baskets après avoir traversé, je me suis félicité de ne pas avoir pris mes chaussures à cales…

Le passage sous la voie rapide, plein de gadoue (déjà que c’est pas haut^^) :

Col de Tramassel 12 mars 2015 012Col de Tramassel 12 mars 2015 014Col de Tramassel 12 mars 2015 016

Une fois à Argelès, je me suis arrêté pour manger une pâte de fruit. Le vent soufflait toujours et était très frais, j’ai donc gardé mon écharpe et ma veste thermique.

J’ai quitté la piste cyclable pour traverser une partie d’Argelès avant de prendre la direction d’Ayros-Arbouix, pied réel de l’ascension qui se trouve après environ 1 km à 5% en guise d’apéro.

 

A quelques centaines de mètres du début de l’ascension :

Col de Tramassel 12 mars 2015 018Col de Tramassel 12 mars 2015 021Col de Tramassel 12 mars 2015 022

Le soleil était au rendez vous. L’ascension est longue de 14,5 km (13 km jusqu’à Hautacam) à 8% et très irrégulière.

Le premier kilomètre est à 9% et met dans le bain directement, je me suis calé sur 39×25 pour voir si les jambes suivaient. Je me suis rendu compte que ça tournait pas mal. La question était de savoir si je pouvais garder le 39×25 sur les changements brutaux de rythme et les longues portions à 10 et 11%.

Et au fil de la montée je me rendais compte que c’était pas mal. Les premiers kilomètres défilent, ils sont à 9%, 8% puis 10%, tous très irréguliers avec des replats de quelques dizaines de mètres suivis de longues portions à 11% et même 12% par endroit.

Je profitais de la température qui commençait à grimper petit à petit et de la vue sur la vallée en bas avec Argelès Gazost et Pierrefitte Nestalas… J’aime beaucoup cette ascension pour son paysage et surtout son ambiance de campagne montagnarde, estives, verdures.

Vue sur Argelès et Pierrefitte depuis l’ascension :

Col de Tramassel 12 mars 2015 026Col de Tramassel 12 mars 2015 028

A 10 et 9 km d’Hautacam (donc 11,5 et 10,5 km du col de Tramassel), il y a les deux kilomètres les plus faciles qui sont à 6%. Tous les autres kilomètres hormis le dernier avant Hautacam à 7%, sont à 8% et plus. Le répit est agréable mais quand on sait que le plus dur est encore à venir, il vaut mieux rester concentrer. La suite reprend de plus belle avec un kilomètre à 8% dont le début est plat avant une longue portion à 10%. Jusque là j’arrivais encore à bien encaisser les changements et les passages à 11% et même les raidars courts à 14%.

La neige a commencé à apparaitre par plaques éparses sur l’herbe à 1100m d’altitude avant qu’elle ne soit en continue à partir de 1200m.

A 6 km de Hautacam, le kilomètre annoncé est à 10% et là on est parti pour 1,5 km à 10 et 11% car la suite est tout aussi raide avec plusieurs centaines de mètres à 11%. Là je sentais que je devais m’arracher un peu plus pour continuer à grimper sur le 39×25. Après cette interminable partie, la pente est repassée à 8% avec un petit replat de quelques mètres où j’ai pu souffler et me rendre compte que je tournais bien les jambes sur du 8%. J’arrivais toujours à prendre des photos tout en grimpant comme sur la suite de l’ascension, c’était déjà ça.

Col de Tramassel 12 mars 2015 030Col de Tramassel 12 mars 2015 032Col de Tramassel 12 mars 2015 036

Et à un peu plus de 3 km du sommet, c’est reparti sur du 10% et le kilomètre suivant est à 9%, là j’étais dans le dur mais je savais que sitôt la barrière canadienne à 2,2 km d’Hautacam atteinte, le plus dur serait fait car la suite jusqu’au sommet sur les presque 4 km restants  n’excèdera pas les 10%. Le tout était d’y arriver jusqu’à cette barrière canadienne car juste avant il y a un long virage de plusieurs centaines de mètres à 12% que j’appréhendais, mais une fois dedans j’ai finalement constaté que j’étais mieux que sur le kilomètre d’avant.

A partir de là, j’étais à 2,2 km d’Hautacam et je profitais à fond en accélérant le rythme. Les deux derniers kilomètres avant la station à 8% et 7% m’ont paru faciles. Et en plus le paysage est superbe sur cette partie là.

Col de Tramassel 12 mars 2015 038

Dernier kilomètre avant Hautacam, il y en a encore 1,5 de plus jusqu’au col de Tramassel :

Col de Tramassel 12 mars 2015 039Col de Tramassel 12 mars 2015 040

A Hautacam, je ne me suis pas arrêté, j’ai traversé le parking et j’ai continué vers le col de Tramassel, 1,5 km à 8% qui restait. Là aussi assez irrégulier puisqu’il y a une longue portion à 10% dans le final. Mais je relançais sans soucis. Un groupe de marcheurs qui se préparaient à faire des raquettes m’a encouragé sur la fin, c’était sympa. J’ai terminé jusqu’en haut, au refuge de Tramassel qui se trouve juste au dessus du col de Tramassel.

Le parking d’Hautacam en passant avant que la pente ne reprenne sur la gauche (là où on voit la voiture) :

Col de Tramassel 12 mars 2015 042

Que c’était bon d’être là haut. Quelle ascension superbe. Je profitais du paysage. Il faisait 17°C au sommet, j’avais ouvert ma veste thermique et dénoué mon écharpe pendant la montée.

C’est la première fois que je faisais cette ascension sur 39×25 jusqu’en haut et j’étais bien content, surtout en cette saison.

Tout en haut :

Col de Tramassel 12 mars 2015 045Le refuge de Tramassel :

Col de Tramassel 12 mars 2015 047Col de Tramassel 12 mars 2015 048Col de Tramassel 12 mars 2015 049

 

Au col de Tramassel :

Col de Tramassel 12 mars 2015 050Col de Tramassel 12 mars 2015 055Superbe vue sur la vallée avec Argelès tout en bas :

Col de Tramassel 12 mars 2015 058

Et le parking d’ Hautacam juste en contrebas :

Col de Tramassel 12 mars 2015 060

J’ai demandé à une personne de me prendre en photo puis après avoir profité du paysage, j’ai commencé à descendre. Je me suis arrêté plusieurs fois entre le col de Tramassel et Hautacam pour prendre photos puis encore sur les 2 kilomètres de descente suivant. Et après je me suis fait bien plaisir sur le reste de la descente avec des pointes à plus de 70 km/h, un vrai régal.

Le parking d’ Hautacam en contrebas :

Col de Tramassel 12 mars 2015 064Col de Tramassel 12 mars 2015 066

 

En passant à Hautacam :

Col de Tramassel 12 mars 2015 069Col de Tramassel 12 mars 2015 071Col de Tramassel 12 mars 2015 072Col de Tramassel 12 mars 2015 074

 

Un peu plus bas dans la descente :

Col de Tramassel 12 mars 2015 076Col de Tramassel 12 mars 2015 078

Une fois revenu à Argelès, j’ai rejoint la piste cyclable de nouveau pour revenir en direction de Lourdes. J’ai mangé une pâte de fruit et je me suis lancé dans le retour, une quarantaine de kilomètres pour rentrer dans la vallée. Il était midi, le vent a tourné et je me suis retrouvé face à un vent de nord… Dommage que ces jours-ci il souffle plus fort qu’habituellement, sur le vélo ce n’est pas très drôle.

J’ai repassé la partie pleine de boue à pied en portant le vélo. J’ai pris quelques photos de temps en temps en constatant que comme les jours précédents, une fine brume enveloppait les montagnes à partir de la fin de la matinée jusqu’à les rendre éblouissantes et invisibles…. Des chemtrails??

Les montagnes ne vont bientôt plus être visibles, des chemtrails ? :

Col de Tramassel 12 mars 2015 082Col de Tramassel 12 mars 2015 086Le pont de fer sur la voie verte :

Col de Tramassel 12 mars 2015 089Col de Tramassel 12 mars 2015 090Col de Tramassel 12 mars 2015 093Col de Tramassel 12 mars 2015 094

Bref, je ne voyais plus les montagnes comme les jours précédents, dommage… Une fois revenu à Lourdes, j’ai pu constater que c’était vide, il n’y avait plus beaucoup de voitures et j’ai été un peu plus tranquille sur la grande route ensuite. ça reste pénible mais plus supportable. Moi qui commençais à me sentir fatigué, je me suis surpris à repasser toutes les petites côtes du retour sur la plaque, y compris celles qui font jusqu’à plusieurs centaines de mètres à 8%.

Traversée de Lourdes, il n’y a plus beaucoup de voitures :

Col de Tramassel 12 mars 2015 097

Sitôt ces 7 km passés, j’ai pris l’ancienne route sur laquelle on est relativement tranquille depuis que la voie express a ouverte. Quelques photos de l’aéroport en passant et j’ai continué le retour jusqu’à la maison.

L’aéroport :

Col de Tramassel 12 mars 2015 098Col de Tramassel 12 mars 2015 100

Une bien belle matinée de vélo que j’ai adoré. C’est la 7e fois que je vais à Hautacam et au col de Tramassel en 7 ans (depuis 2009), à raison d’une fois par an. Et ce coup-ci, l’ascension sur 39×25 donne la pêche, j’espère pouvoir remettre ça sur le col du Tourmalet comme l’an passé.

Quant à la pluie, elle peut arriver maintenant, je me suis ré-oxygéné là^^.

Pour cette sortie, au final ça a fait 94 km et 1600m de D+.

(8 commentaires)

2 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. veloblan

    Encore de belles photos enneigées. Kes qu’ils vont foutre a Lourdes, voir Bernadette? ha ha

    1. Idris

      Salut Michel 😀

      Là c’est surtout que Lourdes est sur la route pour aller aux autres stations de la vallée (Val d’Azun, Cauterets, Luz Ardiden, Barèges / Domaine du Tourmalet, Gèdre Gavarnie), ça fait du monde^^ Heureusement qu’Hautacam a bouclé sa saison là^^

      En avril, je n’irai pas trop dans ce coin là parce que là avec Pâques ce sera pour aller rendre visite à la grotte ouais^^

  2. Alex

    Toujours aussi jolies ces photos de montagnes enneigées 🙂
    39×25 : eh ben bravo
    Michel a oublié que Lourdes c’est le goulot d’étranglement du coin (sauf si on bascule de l’autre côté des Soulor, Aubisque, Spandelles – qui doit sûrement être impossible en hiver) !

    1. Idris

      Salut Alex 😀

      Merci pour ton message 😀
      Ouais 39×25 pour Hautacam, j’en suis vraiment content 🙂
      Oui Spandelles est fermé en hiver, du moins n’est pas dégagé (comme la Hourquette au départ de Payolle), l’Aubisque est interdit car c’est un couloir d’avalanche le cirque du Litor, le col du Soulor est ouvert car c’est la station d Val d’Azun en haut. Et avec celle de Couraduque aussi, ce qui fait qu’il y a quand même un peu de trafic entre Argelès et Arrens. Mais ça reste quand même mieux que la vallée de Campan et la route de Lourdes ouais. D’ailleurs je vais surveiller la météo car j’aimerais bien aller vers le col du Soulor prochainement.

  3. Jean-Luc

    Waouh !
    impressionnante sortie. C’est vrai que la neige a quelque chose de magique.
    Hautacam fermée qu’ils disaient ! lol
    Bravo

    1. Idris

      Salut JL 😀

      Merci pour ton message 😀 Ah ça avait été sympa la montée ouais 🙂
      Sur le panneau ils indiquaient que les pistes étaient fermées pour la route c’était accessible 😉
      A la prochaine 😀

  4. laurent

    Salut Idris ,
    quelle forme si tôt dans la saison,
    belle montée et belle photos encore ,Hautacam est une montée vraiment sympa avec de belles vues ,
    perso je la trouve pas trop dur , car très irrégulière , moi je préfère ça , même si il y a de gros pourcentage
    par endroit ,par contre la haut il n y as pas grand chose ,c’est un peu mort
    bravo en tout cas et fait nous encore rêver , on s y croirait ,
    en fait je suis surpris qu’ils finissent si tôt la saison de ski ,seulement mi-mars ?
    a quand ta prochaine sortie ? le Soulor aparrement ?
    @+
    Laurent

    1. Idris

      Salut Laurent 😀
      Merci pour ton message 🙂
      J’aime beaucoup cette montée ouais. En haut i n’y a pas énormément de baraques mais je préfère comme ça.
      Oui c’est assez surprenant qu’ils aient fini si tôt leur saison surtout que cette année il y a beaucoup de neige mais c’est parce qu’ils pensent qu’avec les beaux jours qui reviennent, les gens du 64 qui viennent souvent à Hautacam, vont préférer aller sur la plage maintenant. Du coup la fréquentation aurait probablement fortement baissée sur les prochains week end. 😉
      Et je pense qu’ils ont raison car Hautacam c’est rare que ce soit ouvert tard dans la saison. C’est très exposé du coup, dès qu’il fait chaud ça fond très vite là.

      Sinon ouais ce matin je suis allé au col du Soulor 🙂

      A+

  1. 17 mars 2015 (9e sortie) : col du Soulor » www.velomontagne.fr

    […] « 12 mars 2015 (8e sortie) : col de Tramassel (Hautacam) […]

  2. Les plus belles photos de 2015 » velomontagne

    […] 12 mars 2015 : col de Tramassel (Hautacam) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>