«

»

Mar 31

19 mars 2017 (8e sortie) : col des Palomières

Voilà une éternité que je n’avais pas mis d’article, ni de photo. Il faut dire qu’il n’y a pas eu beaucoup de vélo ces derniers temps.

Et pourtant il devait y en avoir. Notamment le vendredi 17 mars où j’avais prévu d’aller grimper le col d’Aspin au lever du soleil avant de commencer la journée de travail que j’allais faire sur Bagnères. Cela m’aurait fait pédaler de 5h à 7h.

Par ailleurs, le lendemain, le samedi, après le marché de Bagnères, je comptais de nouveau pédaler.

Malheureusement, ce vendredi 17 mars vers 4 h du matin, une triste nouvelle a fait que tout s’est emballé. Un décès proche dans la famille, le choc de l’émotion et puis les préparatifs pour permettre à ma maman de partir sur place (car c’était loin), la journée a dû être annulé car forcément les papiers administratifs, les billets pour de train et tout ça.

Quant au samedi, après le marché de Bagnères je n’avais absolument pas la tête à pédaler.

C’est le dimanche, alors qu’il y avait beaucoup de travail à faire et de fatigue à récupérer aussi, j’ai décidé d’aller pédaler en début d’après midi pour me changer les idées. Je n’avais malheureusement pas le temps d’aller au col d’Aspin comme je l’aurais vraiment voulu dans ce moment là, j’ai dû en rester au col des Palomières.

J’avais aussi besoin de me défouler et ça fait du bien. J’ai roulé à bloc du début à la fin. Dans la vallée et aussi dans la montée du col des Palomières que je me suis surpris à avaler bien vite, les jambes étaient bonnes.

En haut, j’ai passé une demie heure à admirer le paysage, perdu dans mes pensées. Mais qu’est ce que ça fait du bien quand même dans la tête dans ces moments là.

Ce qui fait 50 km et 800m de D+.

Au sommet. Vue sur les Baronnies et la plaine. Sublime !

La semaine suivante j’étais sur Paris pour 3 jours le week end et juste en suivant, mardi dernier, j’ai mon compteur de vélo qui est malheureusement tombé alors que je partais pour le travail, une voiture a roulé dessus et voilà comment mon magnifique compteur Sigma Rox 8.0 a terminé 5 années de bons et loyaux services pour le vélo de route et le Ridgeback (la randonneuse), 150 euros le compteur ça a fait très mal de le voir comme ça…

Ce col des Palomières restera donc comme le dernier col pour le compteur. Un col des Palomières particulier que je n’oublierai probablement jamais… Que le paysage était beau…

(10 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. TEYSSIER

    Bonjour !!
    Courage et volonté dans ces moments difficiles!!
    De tout cœur avec toi!!
    Bon courage à toute la famille!!
    Domi

    1. Idris

      Salut Dominique,

      Merci à toi 😉 ça fait plaisir 😉

  2. laurent

    Salut Idris ,

    Je te souhaite bon courage également pour ces moments difficiles ,
    Ca fait plaisir de voir qques belles photos de tes chères Pyrénées , ou la neige a l’air d’avoir disparu ,
    Un ptit Tourmalet bientôt ?

    @+ champion

    Laurent

    1. Idris

      Salut Laurent,

      Merci beaucoup pour ton message, ça me fait plaisir 😉

      Pour le Tourmalet, ce n’est pas encore le moment malheureusement, il a neigé à moins de 1000m le week end dernier. La saison de ski se termine le 17 avril, du coup il faut espérer qu’en raison des travaux entre Argelès et Luz Saint Sauveur (circulation interdite entre 18h et 6h), ils dégagent rapidement le Tourmalet après la saison de ski pour permettre un accès permanent à Luz Saint Sauveur.

      A bientôt Laurent 😉

      Bises

  3. David

    Bonjour Idris,

    Mes condoléances pour cette perte. Ces moments sont difficiles et je te comprends quand tu dis que tu étais perdu dans tes pensées au sommet. J’ai vécu la même chose il y a quelques mois, et il est vrai que le vélo m’a un peu aidé, même si c’est toujours très difficile.

    La montagne peut apaiser un peu dans ces moments là, si forte et éternelle, elle est comme un repère rassurant qui nous permet de garder le cap.

    Bon courage et à bientôt.

    1. Idris

      Salut David,

      Merci beaucoup pour ton message 😉

      Oui c’est tout à fait ça, la montagne, la beauté de la nature permet de s’évader, de penser et de relativiser en voyant la nature tellement éternelle.

      A bientôt 😉

  4. TEYSSIER

    bjr!!en voyageant avec tes photos toujours superbes!!je vais essayer de faire ce petit col pour m’excercer avant la montée du Tourmalet!!!
    Merci de nous faire rêver à ces montagnes qui me manquent tant!!!
    Espère que ça va mieux et que l’on se verra début juin pour mon dépucelage!!lol!
    Bon courage l’ami!!!
    dominique

    1. Idris

      Salut Dominique 😉

      Merci à toi 😉
      Oui les Palomières c’est pas long et en haut la vue est vraiment superbe sur les Baronnies et la plaine. Et de là on peut faire plein d’enchainements dans les Baronnies, montées courtes mais raides pour certaines 🙂

      A bientôt 😉

  5. Patrice HYVER

    Merci à toi pour ces sorties .Bon courage après ce deuil. Quand quelqu’un de proche et d’aimé disparait on se sent perdu mais la vie reprend peu à peu le dessus et le vélo entr’autre peut aider à cela. De toute tu porteras toujours en toi une partie de ce cher disparu.

    Bonne route à toi sur les chemins pyrénéens
    PATRICE 32

    1. Idris

      Merci pour ton message Patrice 😉

      ça fait plaisir 😉

  1. 8 avril 2017 (9e sortie) : col d’Aspin, Sarrat de Gaye et col des Palomières » velomontagne

    […] « 19 mars 2017 (8e sortie) : col des Palomières […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>