Jan 26

23 décembre 2017 (55e sortie) : col d’Aspin

Je voyais les jours défiler avant la fin de l’année et je commençais à désespérer de retourner au col d’Aspin d’ici la fin du mois de décembre…

Depuis le 100 eme col d’Aspin le 14 octobre, je n’y suis pas retourné… 2 mois et 9 jours, une éternité…

Je garde en général le samedi après midi de libre pour aller pédaler mais du coup si il ne fait pas beau, c’est foutu pour une semaine de plus… Les journées sont bien chargées et il n’y a pas de possibilité… Je commençais presque à me dire que j’aurais réussi à monter 3 fois le Tourmalet après mon dernier Aspin de l’année, ce qui est plutôt paradoxal…

Mais ça y est !! Pour ce 23 décembre il est prévu plutôt beau en montagne.

Le matin je suis à Bagnères à partir de 6h30 pour le travail. Il ne fait franchement pas chaud et plutôt nuageux, mais en regardant vers les montagnes c’est lumineux et je pense bien qu’il fait beau là haut.

J’ai juste le début d’après midi de libre car il faut que je sois à 16h30 à Tarbes et à 18h30 sur les coteaux.

Du coup il ne faut pas laisser l’occasion. Je vérifie quand même sur le site du conseil général qu’il est bien praticable ! Ouf c’est le cas !!

Je ne perds pas de temps à la fin de la matinée et vers 13h45 je suis prêt à enfourcher le vélo après avoir grignoté un peu. Il ne fait pas chaud (5°C au départ). Je mets les gants et c’est parti. En pantalon jean normal parce qu’il faut que je sois présentable après xD

Je remonte la vallée en direction de Sainte Marie de Campan, je profite à fond de ce moment, d’être de nouveau sur le vélo en direction des cols. Et effectivement, très vite je me retrouve en plein soleil !!

A Sainte Marie de Campan, c’est parti pour l’ascension !! C’est d’abord roulant jusqu’à Payolle avant que ça ne soit plus raide sur les 5 derniers kilomètres. Le paysage est sublime. Par contre, comme je le pensais, les jambes ne sont pas super top, ça fait un bon bout de temps que je n’ai pas pédalé et ça se ressent et puis le froid n’aide pas, moi qui aime la chaleur. En pantalon je n’étais franchement pas à l’aise, j’aurais préféré être en short et sentir l’air frais sur les jambes.

Mais du coup j’étais en mode tranquille et je ne sentais pas la pente, je pouvais profiter du moment.

L’ascension est finalement passée assez vite. Dans les 2 derniers kilomètres, j’apercevais le sommet qui était tout juste dans le brouillard. C’était amusant à voir et effectivement, je suis entré dans le brouillard à 300 m du sommet. C’est quand même pas de chance pour le paysage^^

Mais là je vais avoir droit à un superbe paysage au moment où le brouillard va commencer à se dissiper et laisser se dévoiler le Pic du Midi enneigé, juste sublime !!

ça valait le coup de le grimper là !! Mon 101 eme col d’Aspin. Un peu renversant d’imaginer ça. Un 23 décembre, c’est un Aspin festif pour ma part, j’ai pris 1 an de plus 2 jours auparavant et c’est juste 2 jours avant Noël. Il y a 5 ans, le 23 décembre 2012, j’avais grimpé le col d’Aspin 2 fois, il s’agissait de mon 23eme 2 jours après mes 23 ans. Cette année les chiffres ne concordent plus^^

J’ai voulu déguster un super ravito offert par une copine pour mon anniversaire justement, des clémentines confites, mais malheureusement il faisait froid (0°C au sommet), j’avais les doigts tellement engourdis que je n’arrivais pas à défaire le noeud xD Je vous laisse imaginer mon désarroi^^

Au sommet, dans le brouillard qui se dissipe petit à petit.
101 eme fois que je le grimpe en vélo !

Petite dédicace à une copine qui se reconnaitra. Le ravitaillement fut bien bon et c’était l’occasion, mais au sommet je n’arrivais pas à défaire le noeud donc ça a été pour la fin de la sortie^^

En regardant en vallée d’Aure…

Le brouillard se dissipe et le Pic du Midi se dévoile !! Juste sublissime !!

Tant pis, je vais attaquer la descente, c’est que l’heure tourne et il faut que j’avance pour la suite. En voulant prendre des photos dans la descente, la batterie de mon téléphone s’est à nouveau vidée à cause du froid et de nouveau j’étais content d’avoir mon appareil photo dans la poche pour remplacer. C’est la 3eme fois que j’ai ce soucis cette année…

La descente fut glaciale et j’étais content d’en finir à la fin. Le temps de me réchauffer les mains et j’ai pu manger mon ravito !! Ouf !! Je me suis régalé !!

Dans la descente.

En regardant vers le sommet toujours un peu enveloppé par la nappe de brouillard.

Payolle sous le regard du Pic du Midi.

J’ai ensuite pu finir la journée comme prévu sur Tarbes et le reste avec une jolie surprise d’une amie le soir en rentrant, ça fait super plaisir et l’ambiance vélo n’est jamais loin^^ Et le soir, ma soeur m’a fait un super gâteau comme chaque année.

Seulement 40 km de vélo et 1000 m de D+ mais ce coup-ci j’ai vraiment eu l’impression de pouvoir dire au revoir au col d’Aspin pour 2017. Grimpé 26 fois cette année… Et niveau paysage, j’ai été servi !!

La surprise du soir, déposée par une amie. Elle connait mes goûts !!^^

Et voilà de quoi se régaler !!

(2 commentaires)

1 ping

  1. Salut Idris !

    Et mon cadeau d’anniversaire ?!!! Tu sais le super profil… je ne le vois pas sur ta page 😉 !

    Super sympa cet Aspin d’hiver… mais tu pars toujours la fleur au fusil, on te changera pas ha ha ha !

    1. Salut Joris 🙂

      Ouais la présentation de ton profil c’est prévu pour le prochain article avant de commencer les sorties 2018 😀 Je pense le faire vendredi soir 🙂

      On ne change pas les habitudes d’un vieux 😀 Oups !! Cette année je vais fêter les 10 ans de mon 1er Aspin…

  1. […] depuis la dernière sortie de 2017, le 23 décembre, je n’ai pas eu l’occasion de retourner pédaler en montagne, à Noël j’étais […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.