26 août 2020 (32e sortie) : J11 – Côte d’Or avec Joris

  • 16 août 2020 – Jour 1 : 188 km – 1100 m de D+ : Tour du lac Léman
  • 17 août 2020 – Jour 2 : 85 km – 2050 m de D+ : col des Prés, col du Frêne, col de Marocaz
  • 18 août 2020 – Jour 3 : 94 km – 2100 m de D+ : Mont Revard, col des Prés
  • 19 août 2020 – Jour 4 : 180 km – 4150 m de D+ : col de la Loze, col de la Coche, col de Marocaz
  • 20 août 2020 – Jour 5 : 147 km – 2750 m de D+ : Grand Colombier
  • 21 août 2020 – Jour 6 : 121 km – 3000 m de D+ : col de Plainpalais, Semnoz, col des Prés
  • 22 août 2020 – Jour 7 : 163 km – 3150 m de D+ : col de Bluffy, col des Glières, col des Fleuries, col de Leschaux, col des Prés
  • 23 août 2020 – Jour 8 : 125 km – 2850 m de D+ : col du Mont Cenis, col de l’Iseran, montée d’Aussois
  • 24 août 2020 – Jour 9 : 212 km – 4200 m de D+ : col de la Faucille, Mont Salève, col de Leschaux, Mont Revard
  • 25 août 2020 – Jour 10 : 123 km – 3000 m de D+ : Val Pelouse
  • 26 août 2020 – Jour 11 : 143 km – 1400 m de D+ : Côte d’Or

Vacances, jour 11 : 143 km – 1400 m de D+

Pour ce 11eme jour, ce sera direction la Côte d’Or pour rejoindre Joris et pédaler sur ses routes !

Je retrouverai Curienne et Tatiana le lendemain soir.

Ça va être les retrouvailles avec Joris, nous nous connaissons sur la blogosphère depuis peut être 10 ans, nous nous étions vu pour un super moment camping / vélo avec l’ascension du col de la Croix de Fer en août 2013. Mémorable !

Joris est bien connu pour son site retraçant toutes les côtes de la Côte d’Or mais aussi Alpes4ever où il établis lui même des profils détaillées des ascensions des Alpes, connues ou moins connues. Absolument génial comme site !! Un très gros travail de passionné de sa part. Il m’avait envoyé le profil du col de la Loze avant que j’y aille pour que je puisse réviser et il a fait 2 profils dans les Pyrénées, mes deux cols fétiches qu’il m’a envoyé pour fêter mes centièmes ascensions du col d’Aspin et du col du Tourmalet. Ils sont visibles sur les pages des profils de ces deux cols 🙂

Depuis nous sommes toujours restés en contact mais nous n’avions encore jamais eu l’occasion de nous revoir.

J’avais contacté Joris pour lui dire que je venais vadrouiller dans les Alpes et que je pouvais envisager une venue dans sa chère Côte d’Or. A l’origine je pensais ensuite vadrouiller dans les Vosges ou repartir direct dans les Pyrénées, mais les trains sont incroyablement chers et ma carte de réduction en Occitanie n’est valable que les week end, j’attendrais donc samedi pour rentrer et il n’y aura pas de Vosges non plus, je referai escale à Curienne le jeudi soir (27) et vendredi soir (28).

J’ai un mal fou à me lever, je suis vraiment fatigué. Le sommeil ne se rattrape pas et ça empire même. Il est tôt, je prépare mon sac à dos pour 2 jours et j’enfourche le vélo vers 6h30.

Direction la gare de Chambéry une nouvelle fois. Ce trajet je l’aurais fait pas mal de fois.

Descente prudente dans la nuit, sur les gravillons. Je monte dans le train, c’est parti pour presque 4 h de train jusqu’à Dijon avec changement à Lyon.

A Dijon, Joris m’attend à la sortie de la gare. Quel plaisir de le revoir !! Il me fait visiter le centre de Dijon à vélo. Génial !!

En sortant de la gare à Dijon

Une bien jolie ville avec un beau centre historique agréablement aménagé pour les piétons et les cyclistes.

Et c’est par de belles pistes cyclables que nous quittons le centre de la ville pour en sortir et rejoindre la voiture.

Visite à vélo du centre historique avec Joris !

Nous allons chez Joris pour manger le repas du midi. Retrouvailles sympa avec toute sa petite famille, les enfants ont bien grandi depuis la dernière fois !!

Nous mangeons tranquillement au soleil. Un petit vent frais souffle par moment.

Puis nous nous préparons tranquillement pour une petite sortie sur les routes de Joris. Petite ? 120 km nous attendent quand même mais ce sera de la découverte au fur et à mesure.

Il est à peu près 15 h quand nous partons, sacré timing^^

C’est parti ! Alpes4ever et Velomontagne, pour un beau duo !!

Nous discutons avec grand plaisir.

Un fort vent frais souffle et balaye les routes. Wahou ça décoiffe, ça change des jours précédents et des Pyrénées^^ Joris semble habitué.

Et là on est parti pour une superbe sortie sur des petite collines au milieu des vignes des vins de Bourgogne. Nous passons par des noms mythiques, Nuit Saint Georges, Chambertin…

C’est parti dans le vent !
Les vignes des vins de Bourgogne
Mon premier col en Côte d’Or !
Je m’éclate !

J’adore, les côtes font quelques kilomètres parfois avec des pourcentages allant jusqu’à 18 %, je m’en suis même payé une en plus par mégarde jusqu’aux éoliennes.

Je ne me souviens plus de l’ordre des côtes, mais je me souviens d’une qui faisait pas loin de 7 km de long aussi.

Les jambes tournaient mais je me sentais fatigué quand même et pas en grande forme. Mais chaque fois que la pente se cabrait ça grimpait quand même, comme quoi. La forme n’était pas excellente mais elle ne déclinait pas plus au fil des kilomètres.

J’ai fait plusieurs arrêts photos, à un moment on est passé juste au pied d’une éolienne, ça ne m’était jamais arrivé, juste impressionnant.

Sur le parcours entre autres côtes nous avons passé deux cols, le col de la Gourdasse (nom plutôt rigolo) et le col de Bessey en Chaume.

Au col de Bessey en Chaume

Le jour commence à décliner, on accélère le rythme. Nous longeons le canal de Bourgogne.

Tout au long du parcours j’ai droit aux explications du guide Joris qui connait la géographie de son département comme nul autre !

Le canal de Bourgogne que nous longeons pendant une quinzaine de kilomètres avant les côtes du final
Le jour touche à sa fin et on a quelques kilomètres encore.

La nuit arrive, on roule comme des brutes, heureusement j’ai mon éclairage avec moi, mais je n’ai pas pris mon gilet jaune que j’ai tous les matins en descendant à la gare de Chambéry dans la nuit.

Et alors qu’on roule à bloc dans la nuit noire, ma lampe avant s’éteint, zut plus de batterie, c’est quand même pas de bol. On ne voit plus où nous mettons les roues, quelle partie de manivelles à la fin !

Soulagement d’arriver chez Joris à la fin, parce que pédaler dans le noir n’est pas le plus rassurant^^ Mais ça va nous laisser un souvenir ce finish ahaha.

Je regarde mon compteur, avec les kilomètres à Chambéry le matin je termine la journée avec 143 km et 1400 m de D+ dans les guiboles, ça a borné quand même, moi qui pensais à une journée à moins de 100 km^^.

Une superbe journée sur un terrain qui change de la haute montagne dans les Pyrénées et les Alpes, ça fait plaisir, une belle découverte la Côte d’Or !

Le soir, un bon repas, on apprécie. C’était vraiment agréable. Il est tard et le lendemain…réveil à 4h30 ou 5 h je ne sais plus car je reprends le train tôt pour retourner dans les Alpes.

Il est tard mais je prends le temps de regarder ma carte routière pour envisager un parcours pour le lendemain histoire de savoir à quelle gare descendre^^ Je pense que je vais opter pour descendre à Culoz et me refaire un parcours sur le Grand Colombier avec le col de la Biche avant de rentrer sur Curienne par le Mont Revard si je suis en jambes.

Quelques textos tardifs aussi pour préparer la semaine suivante qui s’approche et il n’est pas loin de 2 h du matin quand je m’endors.

Demain sera une autre journée pleine de rebondissement alors que je pensais faire une petite sortie…

Et un grand merci à Joris et sa famille qui m’ont super bien reçu !! C’était un super moment !!

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Hello Idris !

    Un récit bien sympathique ! J’ai beaucoup apprécié, c’est pas souvent que l’on parle de moi et de ma Côte-d’Or natale ha ha ha ! Pour la sortie de 120 km, je ne pensais pas que ça ferait autant mais je voulais tellement te faire découvrir les bons spots près de chez moi. C’est marrant, je ne me souviens pas qu’il y avait du vent… comme quoi je m’y suis habitué parce qu’avant, il n’y en avait pas autant que ça… ça fait bien au moins 5 ans que ça s’est détraqué dans la région ! Sinon, c’est aussi impressionnant quand tu dis que tu n’étais pas en forme, tu as grimpé bien devant moi toutes les bosses et en plus tu as fait du rab dans la plus dure ! Cette sortie n’a pas été de tout repos au final… surtout avec ces 15 derniers kilomètre by night… j’en rigole encore ! Dans tous les cas, ça été un énorme plaisir de t’accueillir même si une fois de plus, ça été un peu en mode marathon ! Il ne me reste plus qu’à trouver un bon créneau pour que tu me fasses découvrir tes Aspins et Tourmalets !

    1. Salut Joris 🙂

      Ahahaha 😀
      C’était génial !! 😀 Oui, dans ma tête c’était 80 km quand je voyais les jours défiler avant, je me disais, ce jour là ce sera une sortie de moins de 100 km, ça va faire du bien ahahahaha 😀 Mais j’ai adoré, c’était super beau avec un paysage et une géographie que je n’ai pas l’habitude de voir en montagne, ça change !
      Oui pour le vent au début de la sortie j’ai trouvé ça impressionnant^^ Ahahaha ce final de dingue, on ne voyait rien^^ Et ma lampe avant qui s’éteint là xD

      C’était vraiment super de tous vous avoir revus !! 🙂

      Avec grand grand plaisir pour t’accueillir ici !! 🙂 🙂 🙂

    • Anthony84C on 11 décembre 2020 at 14 h 08 min
    • Répondre

    Salut Idris.

    Comme bosse dans le coin, il y a le mont Afrique (600m) mais il n’y pas de point de vue intéressant au sommet.
    Sinon, du côté de Beaune et Santenay plus au Sud, il y a le mont Rome (545m) et la montagne aux Trois Croix (521m) qui permettent d’avoir un panorama plus intéressant. Mais pour la montagne aux Trois Croix, il y a une petite partie à faire à pied en poussant le vélo.

    Sinon, il y d’autres beaux coins en Bourgogne mais c’est plus loin et tout ne se fait pas à vélo:
    – Morvan (oppidum de Bibracte, lac des Settons, signal d’Uchon)
    – Charolais (butte de Suin, mont Saint-Vincent…)
    – Mâconnais (roche de Solutré, mont Saint-Romain…)

    1. Salut Antho,

      Merci pour toutes ces infos, ouais il y a de quoi faire et j’y retournerai c’est sûr ! 🙂
      J’avais le meilleur guide avec moi ce jour là avec Joris 🙂

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.