18 août 2020 (24e sortie) : J3 – col de Plainpalais, Mont Revard, col des Prés avec Angéline

  • 16 août 2020 – Jour 1 : 188 km – 1100 m de D+ : Tour du lac Léman
  • 17 août 2020 – Jour 2 : 85 km – 2050 m de D+ : col des Prés, col du Frêne, col de Marocaz

Vacances, jour 3 : 94 km – 2100 m de D+

Troisième jour de vacances, pour ce mardi 18 août, ce sera comme la veille, une sortie joker car il est prévu que la météo se dégrade dans l’après midi. Ce sera donc une petite sortie pas trop loin dans la matinée. Bon au final, il n’y aura pas eu de pluie de toute la journée mais bon…

Mais cette sortie ce sera en compagnie d’Angéline que je la ferai !! Angéline arrivée du coin de Montpellier la veille au soir pour quelques jours. Nous allons partager quelques coups de pédale. Tatiana est au repos mais elle nous trace un joli parcours.

Pour moi ce seront des routes connues que je vais retrouver, pour Angéline ce sera des nouveaux cols.

Avec Angéline nous avions monté le col du Tourmalet avec l’ami Denis le jour du Tour de France en 2018. Ce coup-ci c’est dans les Alpes que nous allons pédaler.

Après le petit dej, nous partons de bon matin avec un grand sourire sous les rayons de soleil.

On part direction le Mont Revard via le col de Plainpalais. Ça commence d’abord par une descente avant de rejoindre l’ascension, environ 10 km jusqu’au col de Plainpalais et ensuite 9 kilomètres jusqu’au Mont Revard.

C’est parti !! Journée radieuse qui le restera finalement jusqu’au bout
Duo de choc pour une sortie géniale !!

Les défilent sans que nous nous en rendions compte, nous discutons et nous donnons les dernières nouvelles. Puis à environ 2 ou 3 kilomètres du col de Plainpalais on sent que la pente se cabre un peu plus, j’aime bien, je sens que les jambes sont plutôt bien.

La suite jusqu’au sommet du Mont Revard est plus irrégulière et plus roulante. C’est la deuxième fois que j’y grimpe. La première fois, c’était en 2013 avec Fabien et je n’avais pas de jambe ce jour là, il ne faisait pas très beau et nous avions fini au restaurant au sommet pour se requinquer et fuir le froid qu’il faisait au sommet^^

Là c’est la réconciliation avec cette ascension que j’ai vraiment bien appréciée.

Au sommet du Mont Revard, vue sur le lac du Bourget !
Impossible de s’en lasser !!
Le Grand Colombier tout là bas ! Souvenirs et retrouvailles pour très très bientôt !
Le Mont du Chat en face, souvenirs là aussi !!
Souvenirs !

Au sommet nous avons longuement profité du point de vue somptueux sur le lac du Bourget. Après de longues minutes passées là haut, on attaque la descente de l’autre côté. Angéline en roue libre va plus vite que moi qui pédale dans cette descente roulante^^ Puis on prend la petite route qui va nous ramener sur le col du Prés, mais en attendant c’est une longue période de transition qui nous attend pendant plusieurs dizaines de kilomètres.

Et là, Angéline envoie bien^^ Sur le plat et les faux plat elle avance , moi je suis dans la roue, mains en bas du guidon, tout à droite, à bloc pour pas lâcher plus d’un ou deux mètres^^

« Aaaaah du fromage !! Angéline, on s’en va !! »
« Angéline, il y a un âne ! On s’arrête ! »

On fait une pause à la chocolaterie de Lescheraines (sur les conseils de Tatiana), je ne me refais pas, j’en ressors avec du bon chocolat !

Par contre il commence à faire chaud et l’objectif est d’aligner les 30 km restants avec le col des Prés assez vite pour pas que tout fonde^^

« Angéline, du chocolat !! On s’arrête !! »

C’est reparti à bloc sur les transitions, Angéline envoie toujours, moi toujours à l’arrache, mais le point positif c’est que je suis limite mais je n’ai pas l’impression de fatiguer non plus, d’ailleurs sitôt l’ascension du col des Prés devant nous, j’ai retrouvé le même coup de pédales qu’habituellement et ce coup ci c’est moi qui ralentissais pour monter avec Angéline, chacun ses points forts^^

Le col des Prés est atteint, là même où je suis passé dans l’autre sens la veille.

Sur les 15 derniers kilomètres on apprécie, ça descend et ça remonte, le dernier raidar pour monter à Curienne, je me fais sacrément plaisir.

Les jambes sont là même à la fin, c’est le top !!

Chambéry au fond là bas en bas

On en termine, le chocolat n’est pas entièrement fondu, ouf^^

Une bien belle sortie avec Angéline.

94 km et 2100 m de D+

L’après midi nous sommes tous allés (en voiture) au château de Miolans où je suis passé la veille pour une visite. Des beaux points de vue sur la Combe de Savoie et finalement pas de pluie.

Château de Miolans l’après midi
Lac de la Thuile

Pour rentrer nous sommes passés par le col de Marocaz dans lequel nous avons dépassé un cycliste qui grimpait bien, aux couleurs d’AG2R, peut être le testeur de matériel de l’équipe, en tout cas sacré coup de pédale.

Je ne le sais pas encore, mais le lendemain, je le reverrai ce gars là !

Troisième jour terminé, deuxième sortie joker faite, il est prévu grand soleil pour le lendemain, ce sera retour en haute montagne !!

(2 commentaires)

  1. Hello Idris,
    Wouah cette vue depuis le Mont Revard !!!
    Savais-tu que dans la petite boucle de la station du Revard, tu pouvais accrocher quasi gratuitement les Golets de la Pierre (1508 m) et du Taisson (1487 m) qui comptent pour le Club des Cents Cols ?
    Vivement Chambéry 2021 !

    1. Salut Joris 🙂

      Oui je savais pour ces 2 cols, je les avais déjà franchis en 2013 car on a avait fait tous les petits chemins qui se bouclent les uns sur les autres au sommet 😀
      En 2013 la vue était géniale aussi avec un plafond nuageux très bas et même un peu de pluie, je te dis pas l’ambiance 😀

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.