«

»

Jan 31

Pas de Peyrol : informations et profil

Le Pas de Peyrol défend fièrement son titre de plus haut col routier du Massif Central, mais n’en déplaise à certains, face au col de l’Iseran plus haut col routier des Alpes ou au col du Tourmalet plus haut col routier des Pyrénées françaises, il paraît un peu faiblard malgré ses quelques pourcentages renversants. La difficulté du Pas de Peyrol vient surtout du fait que dans le Massif Central, il n’y a aucun répit entre les ascensions, ce qui permet de faire des sorties longues, casses pattes avec du dénivelé. Par ailleurs les paysages de la région sont magnifiques et tout aussi beau (mais dans un registre différent) que les paysages des Alpes et des Pyrénées.

Depuis que le Puy de Dôme n’est plus accessible aux cyclistes, le Pas de Peyrol fait figure d’épouvantail en Auvergne et dans le Cantal (15).

Il a vu passer le Tour de France à seulement 9 reprises, ce qui est vraiment peu. Heureusement des grimpeurs tels que Bahamontes (1963) ou Van Impe (1975 et 1983) lui ont fait honneur. Plus récemment on peut citer le grand raid de Virenque en 2004 qui a décramponné Axel Merckx sur les pentes du Pas de Peyrol. Dernièrement c’est Voeckler qui y est passé en tête en 2011 dans une étape marquée par la fameuse chute de Hoogerland et Flecha dans les barbelés, bien aidés par une voiture.

 

A l’ombre du Puy Mary (1783m) et du haut de ses 1588m d’altitude, le Pas de Peyrol offre 5 ascensions différentes pour rallier son sommet.

 

En voici les détails (à peu de choses près) :

  • par Murat avec l’ascension du col d’Entremont (1210m) avant de rejoindre Dienne. 22,5 km à partir de Murat, 12,4 km à 4,3 % à partir de Dienne (final de 1,75 km à 9,4 %, max 13%).
  • par Cheylade pour 16,8 km à 3,6% qui rejoint l’itinéraire précédent au col de Serre (1364m) à environ 3 km du sommet.
  • par Saint Julien de Jordanne sur une pente régulière de 14,5 km à 4,8 %.
  • par Salers par le col de Néronne (1242m) pour une ascension de 20,5 km à 3,1 % avec un final terrible (2 km à plus de 13%).
  • par Falgoux pour 11 km à 6% et le même final que par le versant de Salers.

 

Pour ma part, j’ai eu l’occasion de lui rendre une petite visite en juillet 2014 en partant de Murat, petite ville perdue en plein cœur du Cantal. A partir de là, l’ascension se fait en deux temps. En effet, les 10 premiers kilomètres sont consacrés à la montée puis la descente du col d’Entremont (1210m). En quittant Murat, la route est en excellent état et la montée se fait sur des pentes à 7% pendant 2 km sur une double voie. Heureusement c’est large sans trop de circulation ce qui est plutôt agréable en vélo. Après cette entrée en matière, on continue sur une faible pente pendant 3 km avant d’atteindre le col d’Entremont.

 

Au départ de Murat :

Photos-Pas-de-Peyrol-le-3-juillet-2014-005

 

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 006

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 007

 

Dans la montée du col d’Entremont :

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 008

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 011

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 013

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 014

 

A partir de là, on a le Puy Mary en visuel, motivant et très beau ! La descente qui suit est assez sympa et pas trop raide, elle se fait sur 5 km. Attention, à bien penser tourner à gauche après 3 km, en direction de Dienne ! C’est là que se termine la descente et que commence la deuxième partie de l’ascension avec 12,4 km restant à 4,3% pour accéder au Pas de Peyrol. La route va suivre la tristement nommée Route des Fromages AOP d’Auvergne (hélas).

Les 4 premiers kilomètres en quittant Dienne, ne dépassent pas les 4% et permettent de monter tranquillement.

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 015

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 016

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 017

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 019

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 020

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 021

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 022

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 023

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 024

 

Pendant les 3 km suivant, la pente va passer plutôt entre 5 et 7% avec un pic plus raide à 10% à la sortie de Lavigerie (encore un endroit perdu).

Quelques vaches (des Salers pour la plupart) agrémentent la montée. Le coin est vraiment agréable et tranquille, quant aux paysages, sans être extraordinaires ils sont reposants.

Petit répit de 2 km à moins de 5% ensuite. C’est sur cette partie que l’on passe juste en contrebas du col de Serre (1364m) d’où arrive la route qui part de Cheylade.

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 027

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 028

 

Au col de Serre :

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 029

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 030

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 033

 

En revenant du col de Serre, on voit la bifurcation de la route qui va au Pas de Peyrol (à droite en contrebas) tandis qu’on vient de Murat en face :

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 038

 

Juste après la bifurcation, les choses sérieuses commencent (enfin et pas pour longtemps en plus) pour les 3 derniers kilomètres qui se feront au dessus de 8%.

A la sortie du hameau Les Burons, un panneau indique qu’il reste 1,750 km à 9,42% pour un dénivelé de 165m.

Et effectivement, ça se fait sentir. La route passe au col d’Eylac (1460m) et on arrive à la fameuse épingle à 180° entre 13 et 15% d’où on prend une claque avec la beauté du paysage. La route continue en balcon sur des pentes à 13% avant de repasser entre 9 et 10%, le paysage à perte de vue est magnifique !

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 039

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 042

 

Le Puy Mary à gauche et le sommet du Pas de Peyrol juste à sa droite au centre de la photo :

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 043

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 045

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 046

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 047

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 048

 

Juste après la fameuse épingle très raide, la route en balcon est somptueuse :

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 050

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 051

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 053

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 054

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 055

 

Au sommet du Pas de Peyrol :

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 056

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 057

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 058

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 059

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 061

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 062

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 067

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 068

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 069

 

Photos Pas de Peyrol le 3 juillet 2014 070

 

Le final est vraiment somptueux. Cependant il lui manque quelques kilomètres et quelques pourcentages sur la première partie pour qu’il offre une ascension aussi redoutée que certaines dans les Alpes et les Pyrénées. Dommage que le Puy de Dôme ne soit plus accessible aux cyclistes car il avait fière allure dans le milieu du cyclisme pour mettre en valeur l’Auvergne et le Massif Central.

(2 commentaires)

4 pings

  1. Eric

    ah le Cantal ! joli terrain de chasse et bien casse-pattes ! pour le Pas de Peyrol je te conseille la variante le Falgoux-D37-col de Néronne-D680-puis les 2 derniers kms à 15%…

    1. Idris

      Ahahaha ouais j’ai vu e profil. J’en avais pas eu l’occasion d’aller par ce côté quand j’étais passé. Espérons que j’y retourne!

  1. Col d’ Entremont : informations et profil » www.velomontagne.fr

    […] entre Murat et Dienne. J’ai eu l’occasion d’y pédaler lorsque je suis allé au Pas de Peyrol en juillet […]

  2. Parcours du Tour de France 2016 » velomontagne

    […] dans le Cantal. Le parcours empruntera ses premiers cols avec notamment l’enchainement Pas de Peyrol (1588m) et col du Perthus (1309m). Voilà qui devrait dérouiller les jambes des prétendants au […]

  3. 28 juillet 2017 : J12- Lyon – Clermont – Issoire (en train) – velomontagne

    […] là ça se rajoute un peu comme ça, ce sont en plus des routes que je ne connais pas (à par le Pas de Peyrol), même le profil je ne l’avais pas (de toute façon vu le nombre de côtes, quand tu […]

  4. 29 juillet 2017 (32e sortie) : Etape du Tour 2011 Issoire à Saint Flour (Massiac, Pas de Peyrol, Pertus, Lioran, Chevade, Prat de Bouc, Alleuze) – velomontagne

    […] pas combien il y avait de cols, de côtes, ni leur longueur et pourcentage. Il n’y a que le Pas de Peyrol que je connais déjà. En tout cas c’est un luxe de pouvoir se lancer de cette façon sur une […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>