«

»

Août 12

Port d’ Envalira : informations et profil

Le Port d’Envalira est le plus haut col routier de toute la chaîne pyrénéenne. Photos-sejour-Ax-les-Thermes-aout-2010-049-300x225Il culmine à 2408m d’altitude et est situé en Andorre. Le sommet du Port d’Envalira se situe 5 kilomètres après le Pas de la Case lorsqu’on vient de Ax-les-Thermes ou de Latour de Carol. Le troisième versant est au départ de Andorre-la-Vieille.Etant donné que c’est le passage allant en Andorre et plus précisément au Pas de la Case, la route qui monte là-haut est une nationale extrêmement passante. C’est pourquoi il vaut mieux partir tôt même si il y a un peu plus de camions le matin.

Pour ma part, j’ai effectué l’ascension du Port d’Envalira à partir de Ax-les-Thermes (09).

 

 

 

 

Profil depuis Ax-les-Thermes :

 

C’est le versant le plus long : il fait 35 kilomètres de montée.La montée commence directement au départ de Ax-les-Thermes et peut se découper en deux tronçons.

Le premier, sur les 18 premiers kilomètres jusqu’à l’Hospitalet-près-l’Andorre. Ce village est situé à la moitié de l’ascension. Sur cette première partie, la pente n’est pas excessivement raide et les pourcentages maximals sont 6% avec un kilomètre juste avant l’Hospitalet à 7,5%.Photos séjour Ax-les-Thermes août 2010 068 L’ascension est assez longue car sur cette première partie, il n’y a pas de paysage à voir. La route remonte la vallée de l’Ariège. Etant donné le nombre important de véhicules circulant, la route est large et en bon état. Après une dizaine de kilomètres, le cycliste atteindra le village de Merens-les-Vals. La traversée de ce village très très petit est le seul endroit des 35 kilomètres de montée où la route devient plate pendant 200 mètres environ.

En effet, bien que le pourcentage de cette ascension soit peu élevé globalement, il n’y a aucun endroit où la route devient plate.Après Merens les Vals, la route devient vraiment très large et à un moment c’est carrément une deux fois 2 voies limitée à 110 km/h… Mais je dois dire une chose, c’est que grâce à la largeur de la route, il est très rare qu’un automobiliste frôle le cycliste ou alors il y met de la mauvaise volonté. C’est tout de même une bonne chose. Juste avant l’Hospitalet (1250m), la route monte en lacets sur des pentes à 7,5%.

Le deuxième tronçon de cette ascension est la deuxième moitié allant de l’Hospitalet au sommet du Port d’Envalira. Sur ces 17 kilomètres restant, la pente moyenne est aux alentours de 6 à 6,5%. c’est à dire environ 2% de plus que sur le premier tronçon. A partir de l’Hospitalet, la route sera beaucoup plus sinueuse et le paysage deviendra majestueux avec de la haute montagne. Il faut dire que la sensation est bizarre de se trouver dans de tels paysages, si beaux, sur une route aussi passante…c’est dommage… A partir de l’Hospitalet, il reste 12 kilomètres jusqu’au Pas de la Case qui est la destination de la quasi totalité des véhicules. La route continue sur de larges virages. A un moment, elle redevient sous forme de deux fois 2 voies à 110 km/h. Mais globalement il n’y a pas trop de problèmes. Cependant c’est dans cette portion que le cycliste pourra commencer à trouver le temps long comme cela m’est arrivé. A un moment, une bifurcation va apparaître avec la route allant au col de Puymorens partant sur la gauche. Pour aller au Port d’Envalira il faut continuer en prenant le virage vers la droite. Après plus de 20 kilomètres d’ascension, on peut commencer à ressentir le besoin de se ravitailler. C’est là que j’ai vu qu’il n’y a presque pas d’élargissement de la chaussée permettant de s’arrêter. Lorsque j’ai voulu me ravitailler j’ai du parcourir quelques kilomètres avant enfin de trouver un élargissement. Je m’étais arrêté et j’en ai profité pour prendre quelques photos.

 

Photos séjour Ax-les-Thermes août 2010 025

 

En fait cet élargissement se trouve juste avant le poste de douane situé avant la frontière. Là, les vélos ne sont pas arrêtés par la douane mais la file de voiture roulant au pas et s’arrêtant de temps en temps peut obliger le cycliste à s’arrêter car il n’y a pas forcément moyen de dépasser autant de voitures. Au moment du passage du poste, il est possible au cycliste de se faufiler à droite des voitures et de passer. Juste après, un panneau annonce l’entrée en Andorre. Et là, le Pas de la Case se dévoile. Cependant il faut un kilomètre encore avant de rentrer dans cette ville. Là, le cycliste devra aller tout droit à chaque ronds points. Cette traversée du Pas de la Case est pénible car il y a beaucoup de voitures qui sortent des parkings, de piétons qui traversent…bref c’est une ville quoi.

La dernière partie de l’ascension, entre le Pas de la Case et le sommet du Port d’Envalira est la plus raide avec les 5 derniers kilomètres entre 7 et 8% de moyenne.Après tant de kilomètres de montée on commence à les sentir dans les jambes ces pourcentages. La sortie du Pas de la Case est assez raide et on s’élève rapidement au-dessus de la ville. Là les points de vue sont assez magnifiques. A noter que déjà la circulation devient moins dense même si beaucoup de voitures sortent de la ville pour s’arrêter à la station essence se situant au dessus du Pas de la Case.Là la route est en lacets et on sent qu’on approche du sommet, il y a des virages très raides tout de même dont une petite portion, qui était à 10% je pense. L’antenne située au sommet du Port d’Envalira est visible 2 kilomètres avant le sommet. Cependant, il y a une antenne visible d’un côté, et de l’autre ce sont des cabanes qui sont visibles. de ce fait, le cycliste ne sait pas trop où est le sommet en montant. Il se trouve en fait là où il y a l’antenne (sur la photo ci-dessous). Le dernier virage à gauche est bordé par une station service et le panneau annonçant le sommet du col est juste là.

 

Photos séjour Ax-les-Thermes août 2010 041

 

Au sommet, le cycliste peut-être quelque peu déçu du paysage car le panorama est bouché par quelques sommets environnant pas très haut. C’est peu dommage. A la fin c’est assez épuisant de voir en permanence des voitures…

Quant à la descente elle se fait donc sur une route en très bon état ce qui est agréable. cependant si on descend sans forcer, il est difficile de garder une vitesse élevée (60km/h) longtemps.

C’est donc une ascension longue et même si elle n’est pas très raide, le cycliste devra faire attention à prévoir de quoi manger.

 

Lien vers une video que j’ai prise au sommet.

 

 

 

1 ping

  1. Parcours du Tour de France 2016 » velomontagne

    […] la journée de repos en Andorre, les coureurs vont revenir en France via le Port d’Envalira (2408m) et terminer à […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>