«

»

Nov 02

29 octobre 2016 (32e sortie) : col d’Aspin

Comme chaque année, l’arrière saison pyrénéenne est superbe. Les journées ensoleillées avec un ciel bleu se succèdent sur les Pyrénées, il fait très frais voire froid le matin mais très doux avec des températures entre 20 et 25°C en journée. Voir les journées comme ça défiler, ça me démangeait d’aller pédaler, malheureusement, il n’y a déjà pas assez de temps pour faire tout le travail qu’on voudrait faire, alors le vélo…

Et c’est donc seulement le samedi 29 octobre, que j’ai pu enfin voir un petit moment de libre se dessiner devant moi. Pas grand chose car depuis 6 h du matin je suis sur le pont à Bagnères, une fois rentré vers 15h, j’avais un rendez-vous. Ensuite j’avais des bouteilles à livrer sur Bagnères et c’est là dessus que j’ai saisi l’occasion pour aller faire ma livraison en vélo et pédaler un peu plus en suivant. C’est donc à 16 h seulement que j’étais prêt pour aller pédaler !! Heureusement pour moi que c’était avant le changement d’heure…

J’ai donc enfourché le vélo à 16 h passées… Je n’avais qu’une idée en tête : le col d’Aspin, ça ferait juste par rapport à la tombée de la nuit mais voilà plusieurs semaines que je n’ai pas pu aller sur un grand col et le col d’Aspin commence à me manquer sérieusement (si si c’est vrai).

Il faisait…27°C quand je suis parti, j’étais en manches courtes bien sûr, et c’était super agréable !! Un vrai régal pour un 29 octobre !!

Les couleurs d’automne sont en plus géniales comme chaque année, j’en prenais plein les yeux.

Météo superbe sur les Pyrénées !

Météo superbe sur les Pyrénées !

Bien que je sentais que je n’étais pas très en jambes, j’ai assez rapidement remonté la vallée tout en mitraillant de photos. En passant Bagnères, je me suis arrêté une dizaine de minutes pour livrer mes bouteilles et discuter un peu.

Une fois la livraison à Bagnères faite. Le Pic du Midi à droite, veille.

Une fois la livraison à Bagnères faite. Le Pic du Midi à droite, veille.

Le Montaigu sur son trône.

Le Montaigu sur son trône.

col-daspin-29-octobre-2016-017

Une fois à Sainte Marie de Campan, j’étais prêt !!

En mauvaise forme, le but était vraiment de profiter de l’ascension. Sur la première partie pas très raide jusqu’à Payolle, j’étais déçu de voir qu’il y avait pas mal de circulation et surtout avec beaucoup d’abrutis…

A Sainte Marie de Cmpan, le panneau annonçant l'ouverture des cols est en nettoyage, il ne reste que Laurent Fignon sur la fresque.

A Sainte Marie de Cmpan, le panneau annonçant l’ouverture des cols est en nettoyage, il ne reste que Laurent Fignon sur la fresque.

col-daspin-29-octobre-2016-020col-daspin-29-octobre-2016-023col-daspin-29-octobre-2016-024

Une fois Payolle passée, ça allait mieux.

Le jour commençait à décliner légèrement et les couleurs changeaient. Quel plaisir d’être là sur le vélo et de grimper en profitant, surtout après une longue journée !

Je n’ai pas vu le temps passer, et après un slalom entre des vaches dans les 2 derniers kilomètres, je suis arrivé au sommet du col d’Aspin. 12°C avec la luminosité qui fléchissait, il commençait à faire frais.

Payolle dominée par le Pic du Midi.

Payolle dominée par le Pic du Midi.

Magnifique !

Magnifique !

col-daspin-29-octobre-2016-032

Le sommet est en vue dans des couleurs somptueuses.

Le sommet est en vue dans des couleurs somptueuses.

col-daspin-29-octobre-2016-038col-daspin-29-octobre-2016-043

Meuh ?

Meuh ?

col-daspin-29-octobre-2016-047

J’ai passé de longues minutes au sommet à admirer le paysage et le changement de lumière. J’en ai aussi profiter pour prendre des photos pour mon entreprise, avec ces couleurs c’était cool, et puis bon à l’origine le trajet était pour le boulot 😀

Juste génial !!

Juste génial !!

Photo spéciale entreprise !!

Photo spéciale entreprise !!

col-daspin-29-octobre-2016-078

Vue sur la vallée d'Aure avec le Pic d'Aneto plein centre au soleil.

Vue sur la vallée d’Aure avec le Pic d’Aneto plein centre au soleil.

Avec le zoom.

Avec le zoom.

Vue sur le Pic du Midi depuis le sommet !

Vue sur le Pic du Midi depuis le sommet !

Si je ne voulais pas rentrer trop tard, il ne fallait pas que je traine et j’ai donc enfilé mon k-way et j’ai attaqué la descente.

Une descente et un retour que j’ai fait en mode contre la montre face à la nuit, il m’a manqué 20 minutes pour finir avant qu’il ne fasse trop sombre, heureusement j’avais mon gilet jaune avec moi.

Dans la descente, en repassant sur Payolle.

Dans la descente, en repassant sur Payolle.

Le Montaigu.

Le Montaigu.

Petit regard en arrière sur les Pyrénées au coucher du soleil.

Petit regard en arrière sur les Pyrénées au coucher du soleil.

Il commence à faire sombre.

Il commence à faire sombre.

Un pur régal cette sortie de fin de journée comme ça. Quand on peut réussir à optimiser la journée comme ça entre travail et vélo, ça fait du bien.

90 km et 1500m de D+ pour cette sortie.

Pour une fois, la sortie suivante ne se fera pas attendre car j’ai réservé le dimanche matin de libre pour pédaler (l’après midi sera consacré au travail…).

(4 commentaires)

2 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. ludo

    Bonjour Idris,
    Je lis tes aventures régulièrement avec grand plaisir, ton site est vraiment très bien fait: Mille mercis !
    Pourrais-tu stp me conseiller car j’aimerais faire un site comme le tiens consacré à mes ballades cyclistes dans le nord mais je suis total débutant et hyper nul en informatique.
    D’avance merci et au plaisir de te lire.
    Ludo

    1. Idris

      Salut Ludo,

      Merci pour ton message 😉 ça fait plaisir 🙂
      Moi j’utilise wordpress pour ce site 😉 Avant j’étais sur overblog mais j’ai choisi de changer 😉

      A bientôt.

      Idris

  2. james

    On peut se balader dans le noooord ?

    1. Idris

      Héhé, le Nooooord, j’ai déjà donné 😀

      http://velomontagne.fr/petit-gout-tout-petit-de-paris-roubaix/

  1. 30 octobre 2016 (33e sortie) : col du Soulor » velomontagne

    […] « 29 octobre 2016 (32e sortie) : col d’Aspin […]

  2. 1er novembre 2016 (34e sortie) : col du Tourmalet » velomontagne

    […] ça ne se refuse pas !! C’est appréciable. Même si le temps est limité j’ai pu aller au col d’Aspin en vitesse et au col du Soulor sur une petite matinée. Par chance, pour ce mardi 1er novembre, j’ai des […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>