«

»

Déc 15

Col d’Aubisque : informations et profil

Le col d’Aubisque est un autre grand col des Pyrénées très connu grâce au Tour de France notamment. Le col d’Aubisque culmine à 1709m d’altitude et offre au cycliste une ascension difficile agrémentée de magnifiques paysages. Le col d’Aubisque à un versant qui passe par le col du Soulor au départ d’Argelès Gazost et un versant plus difficile au départ de Laruns. Moi j’ai monté le col par le versant d’Argelès Gazost, je ne décrirai donc en détail que ce versant là.

Profil depuis Argelès Gazost :

Par ce versant la route du col d’Aubisque emprunte celle du col du Soulor. Le pied officiel de l’ascension du col du Soulor se trouve à Arrens (à une douzaine de kilomètres au sud d’Argelès) mais la route commence à monter à partie d’Argelès. La portion entre Argelès Gazost et Arrens n’est pas très agréable car la route est parfois raide (2 kilomètres à 7/8% notamment) et est très passante du fait des nombreux villages se trouvant le long de cette route. De plus le paysage sur cette portion n’a rien de montagneux. En revanche, une fois arrivé à Arrens ça change. A partir de Aucun, il reste 7 kilomètres d’ascensions jusqu’au sommet du col du Soulor à 8% de moyenne.Photo-Soulor-et-Aubisque-du-19-juillet-002 La montée du col du Soulor est d’une impressionnante régularité. En effet, chaque kilomètre est à 8% ou 8,5% de moyenne et il n’y a aucune variation brusque de la pente dans les kilomètres sauf à un endroit : un raidillon très raide mais pas long se dresse à la sortie d’un virage mais est aussitôt compensé par quelques mètres beaucoup moins raides juste après. La traversée d’une forêt évite que le Soleil ne tape trop en plein été et cela rend l’ascension plus agréable. Le dernier kilomètre paraît un peu long car il s’apparente à une traversée de parking en raison d’un très grand nombre de voitures garées. Au sommet il est nécessaire de faire attention aux troupeaux en liberté qui peuvent traverser à tout moment.
A ce moment il reste une dizaine de kilomètres jusqu’au sommet du col d’Aubisque. En allant de l’autre côté du col du Soulor, la oute descend sur 2 kilomètres environ sur des pentes à 5%. le bas de la route coïncide avec le passage dans les Pyrénées Atlantiques (64). A ce moment là la route remonte à nouveau jusqu’au sommet du col d’Aubisque. Le paysage est magnifique depuis cette route car elle domine le cirque du Litor. En revanche la route en elle même n’est pas très agréable. En effet, elle est étroite et des animaux peuvent encombrer totalement la route si bien que même en vélo on est obligé de s’arrêter. De plus, le jour où je suis allé monter le col d’Aubisque, il y avait des travaux et de ce fait il y avait beaucoup de poussière ce qui génait un peu la respiration. La fin de l’ascension n’offre pas de paysages extraordinaires car ce sont plus des taluts qui sont visibles. Sur cette portion la pente n’est pas excessivement raide mais est beaucoup plus irrégulière que la montée du col du Soulor. En revanche il ne faut pas fier au bornes indiquant le pourcentage du kilomètre à venir car elles ne donnent pas de bonnes informations. En effet, une de ces bornes indiquait un kilomètre à 10% de moyenne alors que j’ai pu le passer en grand plateau. Les kilomètres les plus raides n’excèdent pas les 8/9% selon moi. mais cela est une approximation.
En tout cas il est clair que par ce versant la portion la plus difficile est la montée du col du Soulor.

Voici le profil de l’ascension au départ de Argelès Gazostprofil Aubisque

Au sommet se trouvent deux bars-restaurants-boutiques souvenirs. Il est nécessaire de faire attention au sommet en raison des animaux notamment des chevaux en liberté.

Au sommet du col d’Aubisque il est possible de voir les sculptures représentant 3 vélos portant les couleurs des maillots distinctifs du Tour de France (jaune, vert, à pois) et rendant hommage au Tour. En effet, le col d’Aubisque est un des cols les plus empruntés par le Tour de France avec 70 passages depuis 1910. le col d’Aubisque est classé hors catégorie dans le Tour de France en raison de sa difficulté.

Photo-Soulor-et-Aubisque-du-19-juillet-015.jpg

8 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. La chute de Wim Van Est dans le col d’Aubisque en 1951 » www.velomontagne.fr

    […] col de sa vie. Tout le monde se demande donc comment il parviendra à conserver son maillot dans le col d’Aubisque, seul et unique ascension de […]

  2. 27 mai 2015 (20e sortie) : col d’Aubisque » velomontagne

    […] sortie qui m’aurait fait découvrir des nouvelles routes et notamment le versant mythique du col d’Aubisque. Je prévoyais pas loin de 190 km pour la boucler. J’aurais même probablement poussé à […]

  3. 5 août 2015 (29e sortie) : col du Soulor et col d’Aubisque » velomontagne

    […] que nous sommes partis pour l’ascension. En ligne de mire : le col du Soulor (1474m) puis le col d’Aubisque (1709m) si affinités. Eric a essayé de rouler régulièrement sur ses routes des Deux Sèvres ces […]

  4. Parcours du Tour de France 2016 » velomontagne

    […] de plus près, c’est une version remaniée qui est proposée. C’est malheureusement le col d’Aubisque (1709m) qui en fait les frais. Le col du Tourmalet (2115m) sera le premier col de la journée, suivi de la […]

  5. 2015 est bouclé, on commence 2016 ! » velomontagne

    […] de 2 sorties dans le Tarn avec Seb. Mais il y a de quoi faire avec les Aspin, Tourmalet, Aubisque, Soulor, Peyresourde, Hourquette d’Ancizan, Azet, Hautacam, Pic du Midi, Pla d’Adet, […]

  6. 3 septembre 2016 (27e sortie) : col du Tourmalet » velomontagne

    […] 2016 fait étape en France avec ni plus, ni moins qu’une arrivée au sommet du col d’Aubisque pour l’étape reine de la […]

  7. Parcours du Tour de France 2017 » velomontagne

    […] mais je suis déçu que les Hautes Pyrénées soient escamotées ainsi que les grands mythes. Pas d’Aubisque, pas de Tourmalet ni d’Aspin à se mettre sous la dent… […]

  8. 30 octobre 2016 (33e sortie) : col du Soulor » velomontagne

    […] n’ai toujours pas eu l’occasion d’aller au col d’Aubisque (1709m) cette année et voilà plus d’un an que je n’y ai pas posé les roues (depuis le mois […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>