«

»

Sep 10

3 septembre 2016 (27e sortie) : col du Tourmalet

Pour ce samedi 3 septembre, c’est objectif Vuelta ! Hé oui, ce n’est pas tout le temps que ça arrive mais le Tour d’Espagne 2016 fait étape en France avec ni plus, ni moins qu’une arrivée au sommet du col d’Aubisque pour l’étape reine de la course.

Bien évidemment, j’étais très tenté d’aller voir passer les coureurs de la Vuelta là haut.

Cependant, l’étape ayant lieu le samedi qui est une de mes plus grosses journée de la semaine, ça ne m’arrangeait pas.

J’ai donc demandé à mon père si il pouvait tenir mon stand au marché de Bagnères. Chose qu’il a accepté. Bien sûr, le matin j’irai d’abord pour installer le stand et briefer mon père. De là, pour rejoindre le col d’Aubisque, j’avais prévu de passer d’abord par le col du Tourmalet puis d’enchainer avec le col d’Aubisque via le Soulor. J’espérais que les coureurs n’arriveraient pas trop tard car depuis le sommet de l’Aubisque, j’en aurait encore pour près de 70 km à pédaler pour rentrer, or j’avais encore du travail, de la fabrication à faire et ensuite j’étais…de soirée…

La sortie totale prévue allait me faire 170 km, fallait tenir le coup…

Le matin, c’était donc lever tôt pour préparer les affaires pour le stand. Une fois à Bagnères, c’était l’installation. J’avais prévu de quitter Bagnères en vélo vers 8h30. Mais Bagnères, c’est Bagnères, là où j’ai grandi, là où tu connais tout le monde, résultat, à force de dire bonjour et de discuter avec tous les amis croisés, c’est à…9h30 que je suis parti, et encore, en ayant coupé court aux conversations^^

C’est que dans le même temps, il y a Romu, nouvel arrivant à Campan (le plus beau village du monde), qui m’attend pour que nous montions ensemble au col du Tourmalet. Il est en train de tester une randonneuse.

Je me suis arrêté acheter 2 croissants pour un peu plus tard…c’est que je n’ai pas eu le temps de prendre mon petit dej’ le matin…

Dès la sortie de Bagnères je sentais que les jambes n’étaient pas bonnes… J’avais le coup de pédale très lourd dans les montées et je sentais direct l’acide lactique. Ça partait mal déjà…

C'est parti pour la sortie en vélo, les jambes ne sont pas bonnes et je le sens dès le départ !

C’est parti pour la sortie en vélo, les jambes ne sont pas bonnes et je le sens dès le départ !

Le Montaigu.

Le Montaigu.

 

Après quelques kilomètres je suis arrivé devant chez Romu à Campan. C’était un plaisir de se retrouver. Nous sommes rapidement partis car il était déjà tard et la température montait.

Il y avait pas mal de circulation entre Campan et Sainte Marie de Campan, c’était un peu pénible. Heureusement, il y en aura un peu moins une fois dans le Tourmalet.

A Sainte Marie de Campan, petite pause pour que nous mangions les croissants. J’avais le ventre vide et c’est pas ça qui allait m’aider…

Le coup de pédale n’était pas bon… La 2e montée allait s’annoncer un peu dure pour les jambes, mais en attendant c’était le Tourmalet.

L’objectif pour moi était de le grimper en dedans en prévision de la 2e ascension.

Nous nous sommes élancés bien tranquillement. Nous discutions avec plaisir et le temps passait plus vite du coup. Je prenais des photos tout en grimpant, la météo était bonne avec un léger voile de nuages et le paysage bien agréable.

C'est parti pour l'ascension du col du Tourmalet !

C’est parti pour l’ascension du col du Tourmalet !

col-du-tourmalet-3-septembre-2016-008col-du-tourmalet-3-septembre-2016-010

Il y a des fans au bord de la route !

Il y a des fans au bord de la route !

Le Pic du Midi, il y a 1 mois c'est là-haut que j'étais !

Le Pic du Midi, il y a 1 mois c’est là-haut que j’étais !

col-du-tourmalet-3-septembre-2016-014

L’ascension a défilé vite. J’essayais de grimper en dedans mais il manquait un truc dans le coup de pédale… Pas de soucis pour grimper le col du Tourmalet mais avec l’Aubisque derrière et le boulot en suivant je n’étais pas sûr que ça le fasse.

Les 3 derniers km.

Les 3 derniers km.

col-du-tourmalet-3-septembre-2016-018col-du-tourmalet-3-septembre-2016-019

La Mongie.

La Mongie.

col-du-tourmalet-3-septembre-2016-022

ça allait un peu mieux sur les derniers kilomètres. L’arrivée au sommet du col s’est faite dans la cohue. C’est qu’il y avait du monde en haut !!

Petite photo souvenir avec Romu au sommet. Pour ma part c’était la 35e fois que je grimpais le col du Tourmalet. C’est un peu paradoxal car la montée en tant que telle n’est pas mal mais les sensations n’y sont pas du tout. J’ai déjà grimpé le col bien plus vite en étant moins fatigué en haut que là…

Au sommet avec Romu pour notre 2e ascension commune !

Au sommet avec Romu pour notre 2e ascension commune !

Il y a du monde.

Il y a du monde.

col-du-tourmalet-3-septembre-2016-026

Vue côté Luz Saint Sauveur que je vais descendre.

Vue côté Luz Saint Sauveur que je vais descendre.

col-du-tourmalet-3-septembre-2016-029col-du-tourmalet-3-septembre-2016-030

J’hésitais beaucoup à continuer la sortie mais j’ai décidé de continuer vers l’Aubisque. J’ai salué Romu qui redescendait sur Campan et j’ai attaqué la descente sur Luz Saint Sauveur. Je suis resté en roue libre dans la descente.

Les 18 km de descente ont défilé assez vite et une fois à Luz Saint Sauveur, j’ai pris la direction d’Argelès Gazost. 17 km avec d’abord les gorges de Luz à passer. Pas l’endroit que je préfère, et en plus il y avait un vent de face qui remontait la vallée. Le côté positif de ce vent c’est que je me disais que je serai mieux dans la montée plutôt que dans la vallée.

Dans la descente, le Pic du Midi veille.

Dans la descente, le Pic du Midi veille.

Le somet du col du Tourmalet.

Le sommet du col du Tourmalet là haut.

Au fil des kilomètres je retrouvais une bonne motivation pour m’attaquer à l’Aubisque. Je me disais en plus que ce n’est pas souvent que dans l’organisation je peux me dégager du temps sur une date bien précise, autant aller jusqu’au bout.

col-du-tourmalet-3-septembre-2016-034

Dans les gorges de Luz.

Dans les gorges de Luz.

Alors que je venais de passer Pierrefitte et que je n’étais plus qu’à 5 km d’Argelès, j’ai mon téléphone qui a sonné… D’habitude il est tout le temps dans mon sac et là comme je devais retrouver Romu le matin, je l’avais gardé dans ma poche… J’ai décroché et voilà que j’avais une commande pour l’entreprise… Travail d’abord, l’entreprise en priorité, j’ai dit ok.

Plus le temps de tergiverser, je devais rentrer au plus vite pour faire la fabrication et aller livrer. Pas d’Aubisque et pas de Vuelta… Sur le coup j’étais bien déçu mais en même temps, j’étais content que ce soit pour cette raison là !

Il me restait encore 45 km pour rentrer. Le retour va s’avérer long… Surtout que je commençais à avoir sérieusement faim car avec juste un croissant depuis le début de la journée, et comme il n’y avait plus l’ascension de l’Aubisque, j’ai moins bien pensé à m’alimenter sur le retour.

Une fois Argelès passé, j’ai rejoint Lourdes par la voie verte puis, ça a été pendant un temps la grande route pour sortir de Lourdes avant de revenir sur les petites routes jusqu’à la fin.

Sur la voie verte vers Lourdes.

Sur la voie verte vers Lourdes.

col-du-tourmalet-3-septembre-2016-042

En arrivant dans Lourdes.

En arrivant dans Lourdes.

Petit regard sur les montagnes à 2 km de la fin.

Petit regard sur les montagnes à 2 km de la fin.

Sitôt rentré, direction la douche et en fabrication en suivant, sans même manger… Livraison, puis de nouveau en fabrication pour préparer la grosse journée du dimanche qui m’attendait. Une fois fini après plus de 2h, j’ai mangé puis je suis parti pour la soirée comme si de rien était^^ Et au final je suis rentré à 1h du matin avant de me lever à 5h30 le lendemain matin et au final le Tourmalet est passé sans que je m’en rende compte^^

106 km et 2100m de D+ pour cette sortie avec le col du Tourmalet pour la 35e fois. Déçu de ne pas être allé au col d’Aubisque mais aucun regret car les coureurs sont arrivés à 18h passées… Ce qui veut dire que même si j’avais fait la montée je n’aurais pas attendu si tard les coureurs car avec encore 70 km à faire après…

(4 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. lariegeoise

    Bravo Idris. Il y a des jours où rien ne va mais quand t u es en bonne compagnie, ça passe plus facilement. Chapeau pour le courage que tu as. Mais petite question, tu ne te mets pas en équipement cyclo. Bon le Tourmalet, c’est un peu ton domaine. D’ailleurs je me demande si tu n’as pas acheté une partie du bitume.

    1. Idris

      Salut JP,

      Là si j’avais le cuissard sous le short 😉 Avec le short je peux garder mon appareil photo dans la poche et dégainer quand je veux 😉 Pour les grandes sorties prévues je mets le cuissard quand même 😉

  2. james

    Salut Idris,
    On aurait pu s’y croiser ! C’est vrai qu’ils sont passés tard. Je suis rentré à 20h45 à Pau et encore, les gendarmes voulaient nous bloquer à Gourette 45mn !!
    Quelques photos, de ce que tu as raté.
    https://www.strava.com/activities/700669743

    PS: 35 ascensions du Tourmalet pour toi, 1ère pour moi samedi
    https://www.strava.com/activities/709086652

    1. Idris

      Salut James 🙂

      Superbes tes photos !!! Elles sont magnifiques !!
      Ouais c’est dingue cet horaire quand même… Du coup pas de regret pour moi ce jour là. Mais cette année je n’ai toujours pas grimpé le col du Soulor et l’Aubisque, ça me manque un peu.

      Bravo pour ton ascension du Tourmalet !! 🙂 Il faut un début à tout !! 🙂 Félicitations !! 🙂 Tu as bien fait de profiter de la fin des grosses journées estivales car il a neigé aujourd’hui au Tourmalet…

      A bientôt en espérant se croiser bientôt !! 🙂

      Je passe sur Pau demain aprem pour le boulot mais malheureusement je n’aurais pas beaucoup de temps.

  1. 7 septembre 2016 (28e sortie) : Hourquette d’Ancizan et col d’Aspin » velomontagne

    […] « 3 septembre 2016 (27e sortie) : col du Tourmalet […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>