«

»

Juil 03

27 juin 2016 (19e sortie) : col du Tourmalet et Luz Ardiden

Ça faisait longtemps que je ne m’étais plus octroyé une matinée de libre. Les dernières sorties en vélo se faisaient en condensé le dimanche après midi à chaque fois entre nuages, pluie et éclaircies. Pas vraiment ce que je préfère. Entre la fatigue qui s’accumule pour l’entreprise et l’envie d’accumuler quelques kilomètres en vélo en partant de bon matin, j’ai fait en sorte de me libérer une partie de ce lundi 27 juin. Du coup, j’ai avancé pas mal de travail jusqu’à tard dimanche soir.

En plus les prévisions météo annoncent du soleil pour ce lundi (enfin en théorie). Etant donné que j’avais l’impératif de rentrer en tout début d’aprem pour faire de la fabrication et des livraisons, il fallait que je parte tôt. L’idéal aurait été de rentrer pour 13h, mais ça pouvait être modulable avec le soir, mais j’avais l’obligation de rentrer pour 15h par contre.

En partant tôt je pouvais faire un enchainement du col du Tourmalet (2115m) et une autre ascension dans la vallée des Gaves en suivant (Hautacam, Aubisque, Luz Ardiden).

Malgré la furieuse envie de faire une bonne grasse mat, j’ai quand même mis mon réveil à 5h. Dur dur à l’allumage quand même. Et en plus quand j’ai ouvert mon volet, il y avait la bonne grisaille matinale, un vrai gros brouillard sur les montagnes, le ciel bien bas et une pluie fine qui tombait… Je regarde la webcam du Pic du Midi pour voir si la couche nuageuse est épaisse ou pas et si ça commence à se dissiper par en haut. Il n’y a que l’extrême sommet qui dépasse des nuages… En gros si je pars trop tôt avant que ça ne se dissipe, je me tape toute la montée du col du Tourmalet sous une petite pluie et dans le brouillard. J’ai donc préféré attendre un peu et me suis recouché pour 5 minutes. C’est donc 2 heures plus tard que je me suis réveillé en sursaut^^ Presque 7h30… Mais quelle andouille !! J’avais fait le plus dur en me réveillant à 5h et voilà que j’ai tout gâché. Le temps de voir que c’est toujours du crachin en plaine et que les nuages se dissipent vraiment lentement en altitude, je me suis préparé en vitesse, j’ai pris mon petit dej’ et j’ai enfourché mon vélo malgré tout sans trop savoir ce que la météo allait donner.

Petite précision, la veille au soir bien tard, j’avais pris soin de changer mon pneu avant. J’avais déjà changé l’arrière début juin, mais je n’avais pas encore fait l’avant, c’est chose faite, histoire de pédaler en toute sécurité et sérénité à ce niveau là.

Météo vraiment pas engageante...

Météo vraiment pas engageante…

Il faisait 14°C et sec en partant. Vu le retard pris, j’essayais de ne pas trop lambiner en cours de route. De toute façon, il n’y avait pas de paysage à voir et j’ai pris toutes mes photos en roulant.

Il s’est remis à bruiner alors que j’approchais de Bagnères mais heureusement, pas suffisamment pour me mouiller et ça n’a pas duré longtemps. La vallée s’est remontée assez vite sans que je ne m’en rende compte, et pour cause, j’étais en pleine réflexion sur des sujets pour mon entreprise… Décidément, impossible de se déconnecter…

Par contre j’ai bien vite senti que je n’étais pas en super grande forme…pile le jour où je souhaite faire un enchainement, exactement comme la fois où j’ai grimpé le col du Tourmalet par les 2 côtés il y a un mois tout juste le 27 mai… sauf que là j’étais encore plus en moins bonne forme…aie aie aie…

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 008Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 009Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 011

Le Montaigu là dedans...

Le Montaigu là dedans…

Le Monné.

Le Monné.

A Sainte Marie de Campan, j’ai mis ma caméra sur le guidon de mon vélo, mangé une pâte de fruit et je me suis élancé dans l’ascension du col du Tourmalet. Objectif : arriver au sommet sans ressentir de fatigue, mais avec les mauvaises sensations, ça semblait un peu compromis…

Et en plus il y avait toujours ce ciel bas. Certes, plus j’avançais et prenais de l’altitude et plus les nuages remontaient, mais tôt ou tard j’allais devoir traverser le brouillard…

A Sainte Marie de Campan.

A Sainte Marie de Campan.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 018

C'est parti pour le col du Tourmalet !

C’est parti pour le col du Tourmalet !

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 021

Une fois à Gripp, c’est parti pour les 12,5 derniers km à 9 % de moyenne. J’ai pris un rythme régulier. Il faisait de plus en plus frais à mesure que je me rapprochais du brouillard… Il y avait un peu plus de circulation, signe que l’été approche et les vacances avec.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 023

En attendant, quelques imbéciles dans leurs voitures de sport ont pris la montée pour un circuit automobile et on les entendait arriver de loin. Une bonne vingtaine m’ont dépassé, avec en prime les deux dernières voitures qui n’ont pas pris soin de s’écarter de beaucoup pour me dépasser juste après le lacet du Garet (moins d’un mètre d’écart à leur vitesse, ça décoiffe un peu…). C’est d’ailleurs visible sur la video.

Mais il faut bien avouer que les automobilistes n’ont vraiment pas été sympas sur cette montée. Il y a d’abord eu ce camion qui m’a dépassé dans le début de la montée au moment où un autre véhicule arrivait en face, résultat des courses le camion n’avait pas la place de s’écarter et m’a frôlé de très très près, puis la voiture qui a voulu me dépasser au moment où je dépassais la faucheuse qui roulait au pas, heureusement qu’elle a pilé sinon j’avais le choix entre me faire écraser par la voiture ou rentrer dans la faucheuse… Ensuite il y a eu ces types qui se croyaient sur un circuit de formule 1 et enfin sous un paravalanche avant La Mongie, alors qu’un employé d’une entreprise de nettoyage était en train de nettoyer la voie de droite des bouses de vaches qui y étaient (la transhumance est passée par là) et que je m’écartais vers la voie de gauche une voiture m’a dépassé et là elle m’a carrément touché le coude, c’est d’ailleurs visible sur la video… Je ne sais pas où son cerveau a dû passer parce que là on était loin du 1m50 de marge pour dépasser, y avait juste 10 mètres à attendre avant de dépasser tranquillement, mais non, le mec se croit tout puissant dans sa caisse et les 2 secondes gagnées sont les plus importantes de sa vie (en tout cas plus importantes que la vie d’un cycliste…). En plus frôler un cycliste qui grimpe sur une pente à 12% c’est pas la chose la plus intelligente à faire…

Gros coup de gueule après les automobilistes sur cette sortie. Parce que sur le vélo, on navigue entre frayeur et coup de chaud et on se dit qu’on est pas passé loin…

Avec tout ça, ça a bien occupé la montée et en arrivant dans la zone des paravalanches avant La Mongie, je suis entré d’un seul coup dans le brouillard. Un brouillard bien épais par moment qui faisait qu’on n’y voyait pas à 30m. Heureusement sous les paravalanches il était moins épais. Une chance qu’avec tous les fous furieux en voitures, je n’en ai presque pas eu qui m’ont dépassé dans cette partie dans le brouillard, en plus c’est une des parties les plus dures de la montée avec plusieurs kilomètres à plus de 10,5 % de moyenne et des passages à plus de 12 %.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 025

Dans le brouillard.

Dans le brouillard.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 027Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 028

On distingue le début de la route du Tourmalet avec le lac d'Artigues.

On distingue le début de la route du Tourmalet avec le lac d’Artigues.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 032Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 033

C'est où la sortie?

C’est où la sortie?

Juste avant La Mongie, j’ai aperçu juste devant moi, un cycliste aux allures fantomatiques dans ce brouillard, le premier que je voyais de la sortie. Et alors qu’au moment où je le dépassais, nous avons échangé quelques mots sur la météo, le brouillard est devenu lumineux et d’un coup à La Mongie, le ciel bleu est apparu. Ouf, ça y est enfin au dessus des nuages !!! Finalement le brouillard aura duré un peu moins de 3 km.

A La Mongie, je passe au dessus des nuages. Ouf !

A La Mongie, je passe au dessus des nuages. Ouf !

Grand ciel bleu !

Grand ciel bleu !

Les jambes semblaient aller de mieux en mieux sur le final et avec le ciel bleu et la mer de nuages, je me suis fait plaisir. C’est ainsi que les 4 derniers kilomètres se sont avalés.

Il y a du monde sur le bord de la route, mais pas d'encouragements en vue^^

Il y a du monde sur le bord de la route, mais pas d’encouragements en vue^^

Superbes couleurs, mer de nuages a fond et La Mongie en contrebas.

Superbes couleurs, mer de nuages a fond et La Mongie en contrebas.

ça grimpe, ça grimpe...

ça grimpe, ça grimpe…

Le sommet en vue.

Le sommet en vue.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 049Photo 1Photo 3Photo 4

La Mongie.

La Mongie.

Au sommet il y avait un peu de monde mais peu de cyclistes. Malgré le ciel bleu, la fraicheur matinale se faisait encore sentir et il ne faisait que 10°C au sommet à 2115m d’altitude.

Au sommet !! Pour la 33e fois !

Au sommet !! Pour la 33e fois !

Petite photo pour mon entreprise, elle me resservira cette photo !

Petite photo pour mon entreprise, elle me resservira cette photo !

Mer de nuages sur le côté que j'ai grimpé.

Mer de nuages sur le côté que j’ai grimpé.

Et mer de nuages sur le côté que je vais descendre vers Luz Saint Sauveur.

Et mer de nuages sur le côté que je vais descendre vers Luz Saint Sauveur.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 062

Le sommet.

Le sommet.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 064

Quelques photos prises au sommet avec notamment des superbes vues sur la mer de nuages des deux côtés et j’ai mis mon k-way, mangé une pâte de fruit afin d’attaquer la descente de l’autre côté vers Luz Saint Sauveur. Je me laissais la descente pour réfléchir à la suite de la sortie. Entre les mauvaises jambes, le retard pris dès le départ, les nuages à retraverser, les automobilistes cinglés sur les routes, j’avais le choix entre rentrer direct par la vallée des Gaves ou faire une autre ascension en suivant au risque d’avoir un bon coup de moins bien dans la 2e ascension.

C'est parti pour la descente !

C’est parti pour la descente !

J’ai fait une descente bien tranquille, faut dire que voir ma caméra vibrer autant sur le guidon, ça me faisait un peu peur qu’elle tombe^^ En tout cas foncer à 60 km/h droit dans la mer de nuages et voir que là dessous on évite le gros brouillard, ça soulage un peu. Contrairement au versant Sainte Marie de Campan où je n’ai vu qu’un seul cycliste que j’ai rattrapé, là dans la descente sur Luz j’en ai croisé énormément. Quelques arrêts pour prendre des photos, un autre à Barèges pour cause de travaux et de circulation alternée et je suis assez rapidement arrivé à Luz Saint Sauveur. Vue que j’étais en retard par rapport à mes prévisions et que je devais quand même rentrer au plus vite, j’ai opté pour…Luz Ardiden (1715m) car c’est l’ascension la plus courte (13 km). Par contre ce n’est pas celle qui me laisse les meilleurs souvenirs. Mais ce sera l’occasion des retrouvailles car voilà 5 ans que je n’ai plus fait cette montée et je ne l’ai faite que 2 fois (en 2009 et en 2011)…à chaque fois dans un enchainement avec le col du Tourmalet. Ce sera encore pareil ce coup-ci.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 067

J'apprécie bien !

J’apprécie bien !

Le Pic du Midi.

Le Pic du Midi.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 073

Je m'attends à repasser dans le brouillard...

Je m’attends à repasser dans le brouillard…

...et en fait non.

…et en fait non.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 077

J’ai donc pris la direction de Luz Ardiden et une fois arrivé au pied de la montée j’ai enlevé mon k-way et mangé une pâte de fruit. Il y avait des éclaircies mais il faisait encore bien frais et j’ai gardé ma veste thermique. C’est parti pour 13 km à 7,7 % !! Dès le départ je sentais bien que tôt ou tard je me prendrai un bon coup de barre.

Au pied de la montée à Luz Ardiden, 13 km à 7,7 %.

Au pied de la montée à Luz Ardiden, 13 km à 7,7 %.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 082

La montée n’a pas grand chose à envier à l’Alpe d’Huez que ce soit pour le pourcentage ou pour les lacets qui senchainent. Les 2 premiers kilomètres sont à moins de 7 % et permettent de se mettre dans le rythme. Par contre les 11 derniers dérouillent bien à ce stade et sont à plus de 8 %. J’ai commencé la montée sur le 39×25, je préférais pédaler plutôt en force à ce stade. Heureusement qu’il y a ces lacets mais la rampe de 4 km à plus de 9 % m’a bien fait mal aux jambes avec la traversée des différents villages. A 6 km du sommet j’ai passé le petit plateau et j’étais en mode sauve qui peut. Je pédalais comme je pouvais. C’est exactement au même endroit à 6 km que j’avais aussi eu une bonne défaillance il y a 5 ans.

Ce qui était appréciable, c’est que contrairement au Tourmalet, il n’y avait pratiquement pas de voiture (même pas du tout) et très très peu de cyclistes (j’en croiserai 5 au total).

Ces 6 derniers kilomètres m’ont paru interminables, même le fait d’apercevoir le sommet à 4 km et tous les lacets qui font la superbe vue qu’on a depuis le sommet, ne m’a pas remonté le moral. C’est la tête qui m’a hissé jusqu’à la station. Je me suis retrouvé en plein soleil sur les derniers kilomètres et j’ai enlevé ma veste thermique à 3 km du sommet, la température est montée jusqu’à 32°C… ça change du matin et du Tourmalet !

Les derniers 500m je les ai fait au maximum car un nuage arrivait et allait me masquer la vue depuis le sommet. J’ai donc pris une photo à l’avant dernier lacet juste avant que le nuage ne soit là mais heureusement il ne fera que passer.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 083

Vue sur Luz Saint Sauveur.

Vue sur Luz Saint Sauveur.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 087Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 088

A 3 km du sommet.

A 3 km du sommet.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 091Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 093

A 500m du sommet, juste avant le passage du nuage.

A 500m du sommet, juste avant le passage du nuage.

En haut ce sont les vaches qui occupent l’espace. Qu’est ce que j’étais content d’être arrivé !! Mais difficile d’apprécier complètement parce que là il me restait encore 75 km à faire à bloc pour revenir sur Barbazan et j’avais encore ma livraison en vélo qui m’attendait derrière^^

Au sommet, ça y est !!

Au sommet, ça y est !!

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 099

Passage du nuage.

Passage du nuage.

La station.

La station.

Une fois le nuage passé, la superbe vue sur les 4 derniers km, ça tourne !

Une fois le nuage passé, la superbe vue sur les 4 derniers km, ça tourne !

J’ai mangé 3 pâtes de fruit, rangé ma caméra dans le sac (pour ne pas qu’elle tombe dans la descente), mis mon k-way et c’est parti pour la descente.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 107Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 109Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 110

Une descente entrecoupée des nombreux virages en épingle et de quelques arrêts photos. Une fois en bas j’ai enlevé ma veste thermique pour attaquer le retour dans la vallée et la plaine en manches courtes mais c’était limite vu le vent qui soufflait.

Et en parlant de vent, il soufflait de face de façon monstrueuse. Mais qu’est ce que je foutais là?!!!

J’ai attaqué les gorges de Luz (que je déteste faire dans l’autre sens car trop dangereuses) en direction d’Argelès avec ce vent dans la tronche. Je commençais à gamberger, comment arriver à l’heure à Barbazan si je me bouffe ce vent pendant 60 km…

Après 14 longs, très longs kilomètres, je suis entré dans Argelès et le vent a commencé à souffler moins fort…ouf !!!

C'est parti pour le retour dans la vallée.

C’est parti pour le retour dans la vallée.

Vent en pleine face...

Vent en pleine face…

Dans les gorges de Luz.

Dans les gorges de Luz.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 122

La suite du retour sur la voie verte vers Lourdes a été un peu plus gérable mais ça m’a paru bien long…très très long… Je pédalais avec le nez rivé sur l’heure qui tournait. Lourdes, Adé, Juillan, Odos, les villages défilent, les petites côtes de temps à autre aussi.

Sur la voie verte.

Sur la voie verte.

Le massif du Hautacam.

Le massif du Hautacam.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 125Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 130

En longeant l'aéroport.

En longeant l’aéroport.

Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 133

Les montagnes sont derrière un voile de nuages.

Les montagnes sont derrière un voile de nuages.

Quand je suis rentré enfin, j’ai juste posé mon vélo, j’ai foncé sous la douche, 10 minutes plus tard j’étais dans mon atelier de fabrication et 20 minutes plus tard, j’étais en chemisette et bermuda sur le vélo de route de nouveau, en direction de Tarbes pour aller livrer mes bouteilles. Heureusement que la plupart je les avais déjà faites avant la sortie. Je suis arrivé pile poil à l’heure à la minute prêt ! J’ai continué ma tournée sur Tarbes. Le plus dur aura été ensuite d’être debout de 17h à 19h sur un point de vente. J’avais comme qui dirait un peu faim, juste des pâtes de fruit depuis le matin… Je suis complètement rentré à 19h30. Pfiou enfin. J’ai dévoré tout ce que j’ai trouvé^^

Au final pour la journée j’ai fait 171 kilomètres et 3350m de D+ dont 151 km d’abord et 20 km ensuite pour mes livraisons.

Profil de la sortie du jour. 171 km et 3350m de D+ avec enchainement du col du Tourmalet (2115m) et de Luz Ardiden (1715m).

Profil de la sortie du jour. 171 km et 3350m de D+ avec enchainement du col du Tourmalet (2115m) et de Luz Ardiden (1715m).

Tout ce que je peux dire c’est que ça fait vraiment du bien de partir de bon matin à la fraiche et de pédaler jusqu’à avoir bien mal aux jambes^^ ça recharge les batteries 🙂

Au final j’ai grimpé mon 33e col du Tourmalet et ma 3e montée à Luz Ardiden, de bien bonnes retrouvailles malgré tout.

En tout cas le 27 juin est une journée qui me réussit bien car il y a un an pile, le 27 juin 2015, j’avais pu faire une belle sortie à 4350m de D+ et 201 km via le Tourmalet, Troumouse et Gavarnie. Avec également le brouillard avant le ciel bleu. On va voir dans un an^^

Et voici la video :

(10 commentaires)

3 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bosses21

    Salut Idris ! Pfiuoooouuuu, quelle journée marathon !!! Belles photos et CR épique ! Au fait, c’est le Sud qui veut que certains automobilistes sont complètement barrés (et potentiellement criminels) ?! Quand même ici chez moi à Dijon, je n’ai pratiquement pas de problèmes !

    1. Idris

      Salut Joris 🙂

      Merci pour ton message 🙂
      Je sais pas du tout, il y a d’autres périodes c’est tranquille et agréable mais là les automobilistes c’étaient des fous furieux… Je mettrai le montage video en ligne ce soir, le temps qu’il se charge. La voiture sous le paravalanche avant La Mongie c’était vraiment pas malin de me dépasser là alors qu’elle voyait bien qu’il fallait s’écarter…

  2. Anthony C

    Salut Idris.

    Oui c’est surprenant les épais nuages qu’on voit en bas dans la vallée en imaginant qu’il fait mauvais temps alors que quand on monte, on se retrouve au-dessus d’une mer de nuages et il fait beau. Une fois en 2012, cela m’avait fait la même chose au col du Béal.

    Pour les voitures, oui c’est net qu’il y en a une qui te frôle sous le paravalanche. Il y avait semble-t-il en plus un rendez-vous d’automobilistes roulant en Porsche ? L’an dernier au mois de juillet, j’avais grimpé le Semnoz et il y avait un grand rendez-vous d’automobilistes roulant en Wolkswagen. Beaucoup prenaient la route pour un circuit automobile et certains avaient laissé des ballons de baudruche et des déchets de pétards. Lamentable !

    Encore un peu, je pensais que tu allais être assez fêlé pour grimper le col du Tourmalet par Luz-Saint-Sauveur au retour. Mais c’est une sortie épique quand même. Surtout quand on a des rendez-vous l’après-midi !

    Mauvaise nouvelle : je viens d’apprendre que le col de la Ramaz sera annulé pour l’Etape du Tour à cause de risque de chutes de pierres. Résultat : 33,5 km de vallée entre la fin de la descente du col de la Colombière et le pied du col de Joux-Plane. Et une étape de 146 km réduite à 122 km. Très décevant ! Pour la 20éme étape du Tour de France, ils n’ont pas encore pris de décision sur le maintien ou non du col de la Ramaz.

    http://www.letapedutour.com/fr/evenement/actualites#news-17-parcours-modifie

    1. Idris

      Salut Antho 🙂

      Merci pour ton message. Oui c’est assez souvent que je pars sous les nuages pour ensuite passer au dessus. Et plus encore sur le Tourmalet. Il y a 1 an pile, le 27 juin 2015, j’étais parti sous la pluie et au même endroit à La Mongie j’étais passé au dessus des nuages.

      Au total c’est une vingtaine de porshe qui se croyaient sur un circuit, les deux dernières sont passées bien proches…

      Ahahahaha, ouais là non je n’avais pas le temps pour grimper plus, là je suis rentré pile poil à l’heure. Le Tourmalet par les 2 côtés je l’ai fait le 27 mai dernier déjà en plus 😀

      Oui j’ai vu ça pour le col de la Ramaz, du coup l’étape est à 2900m de D+ seulement, c’est dommage. J’espère qu’ils vont pouvoir tout sécuriser pour le Tour de France.

  3. laurent charbonnier

    Salut Idris ,
    belle sortie ma foi !!! trop sympa de passer le brouillard et d’arriver à la Mongie sous le soleil
    La montée de Luz Ardiden est agréable , mais j’ai rarement croisé beaucoup de cycliste dans la montée , bizarre (sauf pour le tour 2011 ou Samuel Sanchez avait gagné ) par contre le retour jusqu à la maison a du être très pénible …..
    ah la la ces fous du volant ,c’est vraiment pénible quand même . Pas étonnant que les coureurs se fassent souvent renverser à l’entrainement
    Au fait Christian Prud’homme a du négocier dur avec toi pour que le tour puisse emprunter « ton col » aujourdhui lol !!! tu y seras je pense ?
    a+

    1. Idris

      Salut Laurent 🙂

      Merci pour ton message 🙂
      Ouais c’est sympa de passer le brouillard et d’avoir un ciel bleu juste au dessus mais je préfèrerais quand même le ciel bleu dès le départ parce que là ça fait presque 45 km sous un ciel menaçant puis dans le brouillard quoi^^
      Ouais j’étais au col d’Aspin hier pour les voir passer, je ne pouvais pas laisser passer une telle occasion !! 😀 Mais j’en reviens avec une grosse tendinite qui m’a fait une belle frayeur et qui me laisse sur le carreau 🙁

      Grosses bises à tout le monde 😉

  4. Thomas

    Bonjour Idris!
    Déjà bravo pour toutes tes ascensions, je pense que beaucoup aimeraient gravir tous ces magnifiques cols aussi souvent 😉

    Je voulais te demander avec quel logiciel fait tu les profils de tes sorties ? Il y en a beaucoup mais je trouve que ceux que tu fais sont les plus clairs 🙂
    Merci beaucoup !!

    1. Idris

      Salut Thomas,

      Merci pour ton message 🙂

      Pour les profils j’utilise le site http://www.la-flamme-rouge.eu 😉
      Si tu as d’autres questions, n’hésites pas 😉

      1. Thomas

        Merci beaucoup tu mets fin à une loooooongue période de questionnement 😉
        Bonne route !!

        1. Idris

          Avec plaisir 🙂

  1. Video col du Tourmalet et Luz Ardiden 27 juin 2016 » velomontagne

    […] « 27 juin 2016 (19e sortie) : col du Tourmalet et Luz Ardiden […]

  2. 30 décembre 2016 (38e sortie) : Luz Ardiden » velomontagne

    […] le Tourmalet (en 2009 j’avais enchainé Luz Ardiden – Tourmalet pour rentrer, et en 2011 et début 2016 j’avais enchainé Tourmalet – Luz […]

  3. Avant 2017, on en termine avec 2016 ! Les plus belles photos et les videos ! » velomontagne

    […] 171 km, 3350 m de D+, 27 juin avec l’enchainement du col du Tourmalet et de Luz Ardiden. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>