«

»

Juin 29

27 juin 2015 (23e sortie) : col du Tourmalet, cirque de Troumouse et cirque de Gavarnie

Voilà plus d’une semaine qu’il fait grand beau sur les Pyrénées et le mois de juin touche à sa fin. C’était le moment de faire une grande sortie en vélo. Elle sera finalement encore plus longue que prévue (le profil est à la fin).

L’objectif du jour était la zone autour du gave de Gavarnie en amont de Luz Saint Sauveur, un coin où je ne vais pas souvent. J’y étais déjà passé en 2010 lorsque j’étais allé au port de Boucharo (2270m) au dessus de Gavarnie.

Ce coup-ci j’avais envie d’aller au Cirque de Troumouse (2103m). Une ascension grandiose que j’ai envie de faire depuis longtemps. Le seul soucis de cette zone c’est que je ne souhaite pas y accéder par la vallée et notamment les gorges de Luz qui relient Pierrefitte Nestalas à Luz Saint Sauveur. Et pour cause, elles sont très dangereuses en vélo. J’y suis passé plusieurs fois dans le sens de la montée et c’est assez infernal car la route est passante, étroite, en courbes et dessert une zone hyper touristique (col du Tourmalet, cirque de Gavarnie…). Pour moi c’est clair depuis quelques années, je ne souhaite plus y aller dans le sens de la montée. Dans le sens de la descente, on va plus vite donc on passe moins de temps là et les voitures prennent légèrement moins de risques pour dépasser.

De fait pour accéder à Luz Saint Sauveur, l’autre possibilité c’est de passer par….le col du Tourmalet…rien que ça.

J’avais donc prévu un enchainement col du Tourmalet (2115m), Cirque de Troumouse (2103m) et petit crochet par le barrage des Gloriettes à seulement 2,5 km de la route du Cirque de Troumouse. Un programme de 180 km et 4000m de D+. Reste à voir où en seront les jambes.

J’avais prévu de partir dès 6h du matin pour rouler à la fraiche sous le soleil. Malheureusement, à croire que c’était un complot, après 1 semaine de soleil, les nuages bas s’attardent en ce samedi matin… Il pleut à grosses gouttes à 5h quand je me suis levé… Je me suis quand même préparé. J’ai regardé sur internet la webcam du Pic du Midi, c’était tout bouché là haut aussi. Quelle déception. Je préférais attendre et voir si ça allait effectivement se dissiper.

J’ai donc attendu, 1h, 2h… C’est après 8h qu’au sommet du Pic du Midi ça a commencé à se dissiper légèrement. Dehors en plaine, c’était toujours le brouillard avec un bon crachin qui tombait. Tant pis, j’avais suffisamment attendu cette sortie pour la remettre à plus tard, je suis donc parti avec plus de 2h30 de retard sur l’horaire prévu…

Il faisait 17°C dans le brouillard, j’ai mis mes manchettes, pas besoin de veste thermique. Dans mon sac j’avais pris une bouteille d’eau supplémentaire par rapport à d’habitude (en prévision de la chaleur) et de quoi manger aussi.

Me voilà dans le brouillard parti pour remonter la vallée en espérant passer assez vite au dessus des nuages…

Après seulement 5 km j’étais déjà trempé… Je me suis arrêté pour mettre mon appareil photo dans le sac. Pas envie d’avoir la même mésaventure qu’au mois d’avril ! La température avait beau être fraiche, il crachinait et pourtant je transpirais énormément, l’atmosphère était étouffante, raison de plus d’attendre le moment où je sortirai du brouillard et me retrouverai au soleil pour respirer un peu. Mais au fil de la remontée de la vallée, je n’en voyais pas le bout de ce brouillard… Les flaques d’eau étaient de plus en plus nombreuses, les voitures éclaboussaient, j’avais de l’eau qui coulait dans les yeux, difficile d’imaginer que ça allait être une belle sortie au final.

Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 004

Pas engageant de bon matin, je me suis retrouvé trempé très vite

En approchant de Campan, il crachinait toujours mais un peu moins, et du coup je commençais à sécher, la route aussi d’ailleurs^^ Il faisait toujours entre 16 et 17°C. Après Campan, j’étais toujours dans le brouillard mais il ne crachinait plus. C’est déjà ça.

L’avantage de cette météo pas engageante c’est que sur la route il y avait assez peu de voitures.

Une fois à Sainte Marie de Campan, je me suis arrêté pour remettre mon appareil photo dans la poche, manger une pâte de fruit et enlever mes manchettes pour rester en manches courtes. Puis je me suis élancé pour l’ascension du col du Tourmalet. Il faisait toujours 17°C.

Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 009

C’est parti !

17 km à 7,4% et les 12,5 derniers à 9%, plus besoin de présenter le col du Tourmalet. C’est la 2e fois que je m’y attaque cette année, la dernière fois j’avais pu faire un bel enchainement. Là ce coup-ci l’enchainement prévu est encore plus gros. L’objectif est d’arriver au sommet du col du Tourmalet sans être fatigué.

C’est ainsi qu’à 12,5 km du sommet, à Gripp, quand la pente est passée à 9%, je n’ai pas attendu et j’ai mis tout à gauche direct pour mouliner. Pas si simple que ça à faire mais il fallait bien en prévision de la suite. J’ai pu grimper en dedans au même rythme du début jusqu’au sommet sans être fatigué. Les kilomètres ont défilé, la longue ligne droite d’Artigues, le virage de la cascade à 10 km du sommet, le lacet du Garet à 7,5 km, la stèle à l’endroit où Eugène Christophe a cassé sa fourche à 7 km, puis alors que j’approchais des paravalanches avant La Mongie, là où la pente se durcit encore plus, le brouillard est devenu très épais jusqu’à ne plus voir à plus de 20m… Quelle purée de pois ! Heureusement les voitures étaient peu nombreuses et roulaient doucement. Et heureusement qu’à cet endroit c’est très large et qu’en vélo on peut se mettre à droite sur l’aire de stationnement pour grimper. Ça a duré environ 1,5 km ce brouillard épais. Les paravalanches sont passés sans me causer de difficulté.

Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 019

Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 022

Toujours les nuages bas

Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 036

Sympa la voiture blanche, n’est-ce pas?

Lacet du Garet

Lacet du Garet

Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 043

La stèle où Eugène Christophe a cassé sa fourche

La stèle où Eugène Christophe a cassé sa fourche

On y arrive dedans

On y arrive dedans

C'est où la sortie ?

C’est où la sortie ?

Et quelques mètres avant d’atteindre l’entrée de La Mongie, la brume a commencé à se dissiper ! Enfin !! Pas trop tôt même ! Et d’un seul coup j’étais sous un ciel bleu alors que 200m avant on ne voyait pas à plus de 20m^^

Inutile de dire que j’appréciais le moment ! J’ai continué mon chemin jusqu’au sommet sans aucun soucis en profitant du paysage et en prenant des photos tout en grimpant. Je ramassais pas mal de cyclistes en difficulté.

Dans le dernier virage il y avait un photographe professionnel que je me suis amusé à prendre en photo^^

ça y est ça se dissipe !

ça y est ça se dissipe !

Ciel bleu juste au dessus du brouillard

Ciel bleu juste au dessus du brouillard

Un demi s'il-vous-plait et vite !

Un demi s’il-vous-plait et vite !

Le sommet là-haut

Le sommet là-haut

ça grimpe

ça grimpe

Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 073

Je t'ai eu ! 13% la pente là

Je t’ai eu ! 13% la pente là

ça donne ça : je dégaine

ça donne ça : je dégaine

Et je cadre !

Et je cadre !

Vue sur La Mongie

Vue sur La Mongie

Au sommet il faisait à peu près 25°C, pas de vent et beaucoup de cyclistes, notamment des hollandais qui faisaient beaucoup de bruit^^

C’est la 21e fois que je grimpe le col du Tourmalet. J’étais rassuré de voir que j’ai pu le grimper sans trop entamer mes jambes, mais je sentais quand même que ce n’était pas la grande forme et que ma marge de manœuvre allait être serrée.

En regardant le paysage versant Luz Saint Sauveur que j’allais descendre, il y avait là aussi une mer de nuages… Après avoir passé tant de kilomètres dans le brouillard, je n’avais pas très envie de repasser dedans…

21e fois que je grimpe le col du Tourmalet

21e fois que je grimpe le col du Tourmalet

Mer de nuages versant Luz Saint Sauveur vue depuis le sommet

Mer de nuages versant Luz Saint Sauveur vue depuis le sommet

Après quelques minutes passées au sommet, je ne me suis pas attardé, il fallait que je continue. J’ai donc enfilé mon K-way et je suis parti dans la descente sur Luz Saint Sauveur. Le col du Tourmalet n’était qu’un passage.

Cette descente se fait sur une route en très bon état. La dernière fois que je l’avais faite c’était il y a quelques années déjà. Je me suis arrêté plusieurs fois pour prendre des photos. Au moment où je m’approchais grandement du brouillard, il s’est dissipé comme par enchantement et j’ai pu continuer de débouler à 60 km/h au soleil. Ouf ! La fin de la descente le long du Bastan a un peu changé depuis les énormes inondations de juin 2013 qui avaient emporté une partie de la route du Tourmalet. Il y a encore quelques travaux le long du torrent. En tout cas la route est en très bon état et en pleine ligne droite j’ai pu prendre des photos à plus de 50 km/h.

Dans la descente du col du Tourmalet

Dans la descente du col du Tourmalet

Le Pic du Midi dépasse

Le Pic du Midi dépasse

Le brouillard se dissipe juste à temps

Le brouillard se dissipe juste à temps

Entrée de la voie Laurent Fignon réservée aux cyclistes

Entrée de la voie Laurent Fignon réservée aux cyclistes

Le Bastan, photo prise à plus de 50 km/h

Le Bastan, photo prise à plus de 50 km/h

Je suis entré dans Luz Saint Sauveur, j’ai tourné à gauche pour descendre en bas, en direction de Luz Ardiden. Puis je me suis arrêté pour enlever mon K-way et manger une pâte de fruit avant de me lancer dans le 2e gros morceau du jour.

Le Cirque de Troumouse se situe à la frontière avec l’Espagne. Comme ses voisins les cirques d’Estaubé et de Gavarnie tous d’origine glaciaire, les plus hauts sommets du cirque dépassent les 3000m d’altitude. Le Cirque de Gavarnie est le plus connu, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Cirque de Troumouse est plus sauvage que Gavarnie car l’accès se fait plus difficilement. Il fait 4 km de diamètre. Juste derrière c’est l’Espagne et le Mont Perdu. Et derrière vers l’Est c’est le massif du Néouvielle accessible depuis la vallée d’Aure.

En ce qui concerne le profil e la montée. La route mène jusqu’à 2103m d’altitude soit l’équivalent de celle du col du Tourmalet. Au départ de Luz Saint Sauveur l’ascension fait 28 km. Les 11 premiers kilomètres jusqu’à Gèdre sont communs avec la route de Gavarnie (et donc très passante en plein été) et ne sont pas très raides, entre 3 et 5%. A partir de Gèdre, on tourne à gauche et là c’est parti pour une ascension irrégulière avec de nombreux kilomètres à plus de 9% notamment le final.

Le profil de la montée au cirque de Troumouse

Le profil de la montée au cirque de Troumouse

J’ai quitté Luz Saint Sauveur en me calant sur un rythme régulier sur le début de l’ascension. Petit arrêt photo obligé devant le fameux pont Napoléon de Luz Saint Sauveur. C’est le lieu préféré des amateurs de sensations fortes en saut à l’élastique dans le coin. Le pont permet de rejoindre la route de Luz Ardiden.

Le fameux pont Napoléon de Luz Saint Sauveur

Le fameux pont Napoléon de Luz Saint Sauveur

Très beau à voir

Très beau à voir

C'est parti pour le Cirque de Troumouse

C’est parti pour le Cirque de Troumouse

J’ai continué mon chemin, cette partie jusqu’à Gèdre m’a rappelé des souvenirs de 2010. Heureusement et étonnamment, il y avait une circulation relativement modérée au vu de la zone touristique qui est desservie. Les kilomètres défilaient, je suis passé devant la centrale hydroélectrique de Pragnères puis j’ai traversé Gèdre. Village très agréable. La sortie se fait sur de beaux lacets bien larges qui permettent de prendre de la hauteur par rapport au village. C’est quelques centaines de mètres plus loin que se situe la bifurcation : à gauche direction le cirque de Troumouse pour encore 17 km d’ascension à 6,5% de moyenne.

Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 122

La centrale hydroélectrique de Pragnères

La centrale hydroélectrique de Pragnères

Gèdre, bientôt la bifurcation

Gèdre

Gèdre

Gèdre

Sortie de Gèdre sur des lacets, bientôt la bifurcation

Sortie de Gèdre sur des lacets, bientôt la bifurcation

Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 139

A gauche toute !

A gauche toute !

Encore 17 km

Encore 17 km

Dès que j’ai tourné, la pente se cabre d’emblée sur du 9% et je suis repassé tout à gauche sans attendre. On s’élève très vite sur une route en lacets et plus étroite. J’étais quelques mètres derrière quelques cyclistes espagnols. Je grimperai à la même vitesse qu’eux au final. Ce n’était pas si mal en fait, ça permettait d’avoir un repère devant soi et de ne pas se sentir tout seul sur cette route calme.

La route est très exposée au soleil, il n’y a pas un seul coin d’ombre mais le soleil ne cognait pas trop fort et la chaleur n’était pas écrasante. La température montera jusqu’à 37,7°C sur mon compteur, moins que d’habitude quand je grimpe en plein soleil.

9 %

9 %

Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 148

Après ces kilomètres raides, le replat suivant a fait du bien. Le paysage était très beau. La pente s’est progressivement cabrée de nouveau, d’abord entre 6 et 7% puis ensuite pour un kilomètre à 10,3%. Je continuais de pédaler assis la plupart du temps, chose assez inhabituelle pour moi. Juste à la fin de ce kilomètre se situe la bifurcation avec la route qui mène au barrage des Gloriettes sur la droite (2,5 km à 10%). Ensuite la pente s’aplanit un peu jusqu’au péage de Héas. Et à partir de là on entre dans une autre dimension. Il reste 7 km durs mais sublimes.

Héas

Héas

Le paysage devient de plus en plus beau

Le paysage devient de plus en plus beau, on aperçoit un tout petit bout de la bordure du cirque au fond

Héas en contrebas avec la petite cabane du péage

Héas en contrebas avec la petite cabane du péage

Le décor devient somptueux. Les sommets qui nous entourent sont impressionnants, le paysage devient minéral, les rochers des éboulis sont de tailles énorme, les torrents sont verticaux. Et les lacets s’enchainent. Ils sont nombreux. Par contre les forts pourcentages s’enchainent aussi, à 9% puis aux alentours de 7 à 8% pendant 3 bons kilomètres. Le replat et même la mini descente de quelques mètres au niveau de l’auberge du Maillet à 4 km du sommet a fait du bien. Je me suis arrêté 30 secondes pour prendre quelques photos et reposer mes jambes aussi^^

L'Auberge du Maillet à 3 km du sommet

L’Auberge du Maillet juste là à 3 km du sommet

Je profite du paysage !

Je profite du paysage !

Et c’est parti pour les 3 derniers kilomètres à 9,5% de moyenne. Les lacets continuent de s’enchainer et le paysage est toujours aussi impressionnant. On prend de l’altitude très rapidement. Même si on aperçoit le bout du Cirque de Troumouse depuis longtemps ce n’est que dans le dernier kilomètre que la route s’en va réellement vers lui.

J'adore

J’adore

Mais ça grimpe !

Mais ça grimpe !

Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 179Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 191

Les derniers mètres sont justes somptueux, face au cirque.

Quel plaisir d’être au sommet. J’ai fait quelques pas sur le sentier pour profiter de la vue. Le paysage était bien mérité en tout cas.

Au sommet !

Au sommet !

Le Mont Perdu est juste derrière en Espagne

Le Mont Perdu est juste derrière en Espagne

Sublime !

Sublime !

Le parking au bout de la route goudronnée à 2103m

Le parking au bout de la route goudronnée à 2103m

On ne s'en lasse pas !

On ne s’en lasse pas !

Beau souvenir

Beau souvenir

Le vélo aussi y a droit !

Le vélo aussi y a droit !

Petite video prise au sommet : https://www.youtube.com/watch?v=S5O-kR1ptoc

Après avoir salué les espagnols que j’avais eu en point de mire pendant toute la montée et être resté plusieurs minutes là haut, j’ai mangé une pâte de fruit puis j’ai ré-enfourché le vélo. La pause coca à 3 km du sommet me tendait les bras.

Je me suis arrêté à l’auberge à 1830m où j’ai bu le coca avec vue sur les sommets. What else ?

La descente va être longue avec tous les arrêts photos que je vais faire

La descente va être longue avec tous les arrêts photos que je vais faire

Mais ça vaut le coup !

Mais ça vaut le coup !

Superbe route en lacets...bien raides

Superbe route en lacets…bien raides

Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 239Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 246

En train de boire mon coca avec vue superbe !

En train de boire mon coca avec vue superbe !

Après quelques minutes, j’ai rempli un de mes bidons, mis mon K-way et me voilà parti pour la descente. Bien sûr j’y ai fait pas mal d’arrêts photos, même beaucoup^^

ça continue pour la descente

ça continue pour la descente

Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 256Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 260Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 261

what else?

Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 267Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 280Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 282Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 283Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 294

En passant devant la bifurcation avec la route qui monte vers le lac des Gloriettes, j’ai laissé tomber, ce sera pour une prochaine fois. En revanche une autre idée me trottait dans la tête pendant que je descendais. Je me suis dit que si une fois revenu à Gèdre, il n’y avait pas trop de voitures sur la route de Gavarnie, j’irai faire un saut pour aller là bas au Cirque de Gavarnie. Depuis l’intersection à la sortie de Gèdre ça représente 8 km de montée à 4,5% à peu près, puis un peu plus pour aller devant le Cirque au début du chemin de rando.

Gèdre

Gèdre

Et par chance, il y avait très peu de voitures sur la route et donc j’y suis allé. Gavarnie est un endroit magnifique mais tellement prisé des touristes qu’en vélo c’est trop dangereux d’y aller en été…

Heureusement que ce n’est pas très raide^^ Les quelques parties à 7% je les ai senties quand même, c’est dire…^^

En direction de Gavarnie, petit regard derrière moi

En direction de Gavarnie, petit regard derrière moi

Tourmalet, Troumouse, Gavarnie 27-06-15 304

On aperçoit le parking de Gavarnie là bas

On aperçoit le parking de Gavarnie là bas

Une fois à Gavarnie j’ai traversé le village et fait le début du chemin en direction du Cirque pour profiter de la vue. Je ne suis pas allé trop loin sur le chemin car ce n’était pas le moment de risquer une crevaison à ce stade de la sortie. C’est plus en VTC qu’il faut s’y aventurer. (J’avais pris pas mal de photos lors d’une rando là en 2011 visibles ici)

On approche

On approche

On y est !

On y est !

Direction le cirque !

Direction le cirque !

Sublime, une muraille de plus de 1500m de haut face à nous, j'adore l'endroit à chaque fois que je viens

Sublime, une muraille de plus de 1500m de haut face à nous, j’adore l’endroit à chaque fois que je viens

La cascade de Gavarnie, une des plus haute d'Europe et une chute de 423m

La cascade de Gavarnie, une des plus haute d’Europe et une chute de 423m (on ne voit pas le bas après le rebond là)

Je suis revenu au centre de Gavarnie pour aller de l’autre côté sur la route du port de Boucharo pour prendre une photo du panneau d’entrée de Gavarnie avec le cirque en arrière plan. Malheureusement, il n’était plus là le panneau…volé ?…

De l'autre côté de Gavarnie, plus de panneau...

De l’autre côté de Gavarnie, plus de panneau…

En revenant, dans le village je me suis arrêté pour prendre une photo. J’étais pas loin d’un camping-car et j’ai salué le monsieur qui était là. Et nous voilà parti pour 20min de discussion^^ Avant que je reparte, il m’a servi une limonade, bien sympa le gars.

La route pour retourner à Luz Saint Sauveur et dans la vallée

La route pour retourner à Luz Saint Sauveur et dans la vallée là bas

Le retour s’annonçait très long : plus de 80 km encore…

J’ai entamé la descente vers Gèdre et Luz Saint Sauveur. Il y avait peu de voitures et j’appréciais ça. En revanche j’avais le vent de face et ça c’était moins bien. Je ressentais beaucoup la fatigue. Les kilomètres défilaient petit à petit. Une fois revenu sur Luz Saint Sauveur, il y a un kilomètre à remonter pour accéder au centre-ville et prendre la direction de la vallée vers Argelès. Ça repart en faux plat descendant. Puis juste après c’est les gorges de Luz, cette fameuse portion de 8 km que je n’aime pas du tout en vélo. Certaines voitures ne prennent pas la peine de s’écarter et notamment une voiture de gendarmerie qui me fait l’extérieur en me frôlant…

Pendant le retour entre Gèdre et Luz Saint Sauveur

Pendant le retour entre Gèdre et Luz Saint Sauveur

Sur la fin des gorges de Luz, plus très loin de Pierrefitte

Sur la fin des gorges de Luz, plus très loin de Pierrefitte

Les gorges se terminent à Pierrefitte, là j’ai pu rejoindre la voie verte. Petite pause pour manger une boite de thon que j’avais dans mon sac et boire un peu, puis je suis reparti pour le reste vers Argelès puis Lourdes. Quelques bonnes côtes à Lourdes et à la sortie, mais je les ai passées assez machinalement.

Retour sur la voie verte à Pierrefitte

Retour sur la voie verte à Pierrefitte

Juste après Lourdes, c'est pas tout plat

Juste après Lourdes, c’est pas tout plat

L'aéroport

L’aéroport

Bientôt la fin !

Bientôt la fin !

Vue sur les Pyrénées (Pic du Midi et Montaigu), j'aurais voulu voir ça dès le matin

Vue sur les Pyrénées (Pic du Midi et Montaigu), j’aurais voulu voir ça dès le matin

En approchant de la maison, j’ai vu que je serai à 195 km au compteur, j’ai donc choisi de rajouter une mini boucle de 6 km autour du village qui me fait passer par un raidar^^ Je ne sais pas pourquoi j’ai choisi cette boucle mais enfin bon, 1,5 km à 9% de moyenne dont les 800 premiers mètres à 12% et un pic à 18%. Je passe le petit plateau au pied de la côté et…je déraille^^ A ce stade ça m’a surtout fait rire. Ceci dit, c’est curieux car la veille j’avais réglé et testé et ça passait bien. Faudra que je revois ça.

Pour la montée je me suis arraché pour arriver en haut^^ En plus je faisais gaffe de ne pas salir la guidoline du coup^^ Une fois sur les coteaux, j’ai roulé pendant 1,5 km sur une succession de montées et descentes avant d’entamer la descente sur la grande route de l’autre côté pendant 1,5 km et de finir jusqu’à la maison.

Au pied de la dernière côte avec un passage à 18%

Au pied de la dernière côte avec un passage à 18%

En haut de la côte, j'arrive de là

En haut de la côte, j’arrive de là

Heureusement vue sympa

Heureusement vue sympa

J’ai bouclé la sortie avec 201 km au compteur et 4350m de D+. Une sacrée bonne sortie. La fin m’a paru bien longue mais je m’y attendais. En revanche, elle valait vraiment le coup avec ces paysages au sommet du Tourmalet et au cirque de Troumouse, sans compter le sublime cirque de Gavarnie ! Elle va prendre une bonne place parmi mes plus belles sorties. C’est dommage le début avec la pluie qui m’a fait partir plusieurs heures après et ce brouillard pendant longtemps.

Moi qui ne roule pas beaucoup en ce mois de juin, ça borne quand même entre les 153 km de la sortie de la semaine passée et les 201 de celle là.

Depuis ma sortie avec le Mont Ventoux par les 3 côtés (225km et 5550m de D+) en 2012 je n’avais plus repassé les 200 km. C’est chose faite.

201 km et 4350 m de D+, une bien belle sortie

201 km et 4350 m de D+, une bien belle sortie

(29 commentaires)

6 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Jean-Luc

    Magique ! J’adore

    1. Idris

      🙂

  2. Damien

    Bravo, ton blog est très sympa, j aime bien ta démarche , tu devrais venir rouler dans l herault; tu auras de la montagne, de la plaine ainsi que le littoral. Je connais les coins de Pyrénées où tu roules, c est magique.
    A bientôt , je mets ton blog dans ma liste de lecture, merci!

    1. Idris

      Salut Damien,
      Merci à toi, ça me fait plaisir 🙂
      Ah l’Hérault, c’est vrai que je n’y ai jamais roulé et j’aimerais bien découvrir ce coin en vélo un jour. Mais les Pyrénées ont ce petit quelque chose en plus que j’adore 😀
      A bientôt 🙂

    2. Alex

      J’ai déjà roulé dans l’Hérault (autour de St Pons, de Montpellier, Pic St Loup et vers Navacelles); ok il y a un peu de tout, mais ça reste méditerranéen : donc pas mal de garrigues et ça reste désertique : pas trop d’habitation et de circulation (en dehors du littoral). Pour la montagne : c’est quand même de la colline, on ne dépasse pas les 1000m. Donc du pour et du contre.

  3. courreges

    Bonjour Idris

    je découvre ton site il est fabuleux. Et toi tu es courageux de rouler sans maillot et cuissard, sac à dos et bouteille plastique qui pèse une tonne…. Comment fais tu ?

    Pourrais tu me dire comment réalises tu les graphes des parcours.

    a bientôt sur les routes

    Hervé

    1. Idris

      Salut Hervé,

      Merci pour ton message ça fait plaisir 🙂 Pour les longues distances je mets un cuissard mais pour avoir l’appareil photo à proximité le short est quand même bien par dessus. Pour le sac à dos, c’est vrai que c’est un peu lourd surtout quand il fait chaud (je prends une bouteille supplémentaire) mais au moins je suis sûr de ne pas tomber en panne sèche dans les coins sauvages 😀

      Pas de soucis je t’envoie ça 😉
      A la prochaine ! 🙂

      1. David

        Bravo! Magnifique blog! Que je lis depuis la suisse ( originaire de toulouse toit de même:-))
        Même question que Hervé, comment fait tu tes graphes de profils de parcours comme cela? On croirait une étape du tour!
        bien à toi
        david

        1. Idris

          Salut David,
          Merci pour ton message 🙂
          Wahow ! En Suisse tu dois en avoir aussi des belles routes !! 🙂 J’espère que Toulouse et le sud-ouest ne te manque pas trop 😀

          Pas de soucis, je t’envoie ça 😉

  4. LAURENT

    Salut Idris

    Superbe encore cette sortie , le cirque de Troumouse c’est magnifique et complètement différent de Gavarnie
    je l’avais fait mais jusqua au péage lol ,
    pour le reste je connais très bien ces parcours pour les avoir fait pas mal de fois ,
    contrairement à toi, j’aime bien le parcours dans les gorges de Luz , bizarre ça ,
    mais sans doute que pour aller sur Luz quand on est à argelès , il n y pas le choix , et comme notre camp de base ? quand on vient ici est dans le val d’azun , ca fait un long détour par le Tourmalet , lol
    alors on apprécie les gorges du coup …
    superbes photos en tout cas avec une météo finalement magnifique
    @++

    1. Idris

      Salut Laurent,

      Merci pour ton message 🙂
      Oui d’Argelès à Luz y a pas d’autre possibilité pour les cyclistes et c’est bien dommage.
      En tout cas ouais j’ai adoré les différentes ascensions de la sortie là 🙂

  5. LAURENT

    Idris

    si tu vas pédaler dans l Hérault chez Damien , fait une petite boucle par le cirque de Navacelles , ton appareil photo ne s’en remettra pas , et pour sortir du cirque il y a un bon raidard de qques km , à faire absolument , une des plus belle sortie vélo de ma vie ….et en VTT en plus

    1. Idris

      Je note je note 😀

  6. Alex

    toi aussi, tu te mets à faire des 200 ^ ^
    et je vois que tu fais comme moi à faire plusieurs sites « midi-pyrénées » dans la même sortie
    tu me copies on dirait ^ ^

    pour le cirque de troumouse, ça rend mieux en vrai , qu’en video ou en photo
    on ne se rend pas compte de la taille

    au début, ta sortie parait mal engagée quand même, heureusement que ça c’est dégagé ensuite !

    1. Idris

      Salut Alex,

      Lol, non, moi je vais là où je veux c’est tout, je calcule pas en fonction des Grands Sites ou pas, juste en fonction de la quantité de voitures sur les routes, des paysages et basta. ça faisait un bout de temps qu’elle était prévue celle là, j’attendais la belle saison et la tranquillité sur les routes, j’ai encore d’autres sorties en stock, je n’en manque pas t’inquiètes^^

      Pour les 200, j’en fais pas souvent mais c’est pas mon premier 😉 J’en ai déjà fait avec le Mont Ventoux et le Galibier.
      Ouais pour la prochaine, j’espère que je serai épargné par la pluie et le brouillard le matin, cette première moitié d’année a été pas mal humide sur le vélo^^

  7. cestdurlevelo

    Une ballade de fou !! Le cirque de Gavarnie, on en entend souvent parler parmi les cyclo-blogueurs… ça doit être vraiment magnifique…. sa réputation le précède ! Quant au Tourmalet…. bref, t’as fait du gros, du lourd, du long ! Bravo 🙂

    1. Idris

      Salut Baptiste,

      Merci pour ton message 🙂

      Ouais le cirque de Gavarnie c’est magnifique d’y être, quand j’étais petit, j’y allais souvent avec mes parents. Ces dernières années j’y étais passé en 2010 en allant au port de Boucharo et en 2011 en rando pédestre au cirque 🙂 C’est très beau mais très touristique du coup vu que c’est inscrit à l’UNESCO. Et du coup en plein rush estival c’est assez pénible les routes par là quand on est en vélo. A l’inverse Troumouse est plus sauvage et plus conservé 🙂 mais il faut quand même prendre une partie de la route de Gavarnie^^

      L’été est bien lancé avec cette sortie 😀

    2. serres

      Hello Baptiste

      Je te confirme la splendeur du lieux mais également sa difficulté. Les derniers kilomètres sont terribles. Je suis rentré lundi après un mois de vacances près de St Lary Soulan.

      Deux fois le Tourmalet la semaine dernière et pas mal d’autres beaux cols comme ma Hourquette chérie….

      Mimi

  8. Pascal

    Salut Idris

    Je rentre juste des hautes Pyrenees, j’ai monté le soulor par ferrieres, et le couraduque mardi (bonnes températures)
    L’Aspin depuis Sainte Marie avec la hourquette d’ancizan depuis Arreau aujoujourd’ui avec un copain qui m’a rejoint (bière et confit de canard à payolle)
    C’est magnifique! Mais la je suis bien calmé… Alors quand je vois les sorties que tu fais CHAPEAU!!!
    T’es un GRAND malade! 😉
    Continues à nous faire voyager comme tu le fais!!!
    A+

    1. Idris

      Salut Pascal 🙂

      Ah ce sont de bien belles sorties que tu as faites !!! J’espère que tu as pu profiter des paysages et te faire bien plaisir dans les montées. La bière et le confit de canard à Payolle ça a dû être un régal 😀

      Merci pour ton message !! A la prochaine !! 🙂

  9. jpgrim

    salut Idris
    belle chevauchée, beau compte rendu et photos: on s’y croirait !
    j’aime bien la photo que tu prends du photographe : conduite d’une seule main, le sourire … avec 13 %.
    merci de nous faire partager tes balades, de sacrées balades.
    A la prochaine.
    Jeanpaul

    1. Idris

      Salut Jean Paul 🙂

      Merci pour ton message ça fait plaisir.
      J’espère que tu vas pouvoir reprendre bientôt tes sorties et te faire plaisir sur le vélo !! 🙂

      A la prochaine !! 🙂

  10. serres

    Hello Idris

    On n’aurait pu se croiser finalement à un jour près. Bon, mes amis d’Andrest y était dimanche et on ne s’est même pas aperçu donc rien de gagner d’avance.

    Un mois passé sur place et j’y retourne en août normalement. Quel temps de rêve nous avons eu !!!

    Mimi

    1. Idris

      Salut Michel,

      Ah ouais ça s’est pas joué à grand chose 😀
      Oui il fait super beau en ce moment 🙂
      Tu repasses quand en août?

      1. serres

        Je n’ai pas encore les dates exactes. En fait, j’attends qu’on me notifie mon licenciement pour inaptitude professionnelle. Après, je serai en préavis pour 3 mois et vu qu’ils ne veulent pas me donner de poste aménagé à mi-temps, je risque de le faire à la maison ou ailleurs !!!

        1. Idris

          Ah mince, pas sympa l’entreprise qui ne veut pas faire d’effort. Tu me diras quand tu sauras, peut être qu’on se croisera sur les routes^^

          1. serres

            Pas de souci. Je dois rouler avec David (grimpette sur 101) et Damien, mes potes d’Andrest, Pierre Gadiou et quelques autres amis de Lanne et de Luchon.

            Le programme risque d’être chargé mais rien d’insurmontable….

            Pour ma boite, pas grave. C’est le moment de faire autre chose de ma vie. Dès le lendemain de l’accident, j’y pensais déjà !!!

    2. Seb

      Salut Michel, je crois que tu avais tes habitudes à la Flambée à Bordères, en hiver j’ai appris que ça fermait, tu as pu retrouvé une bonne adresse pour ton séjour?

      1. serres

        Salut Seb.

        Et oui, Sandrine a fermé ses chambres d’hôtes pour raison familiale. Pas de souci de mon côté vu que ma compagne habite dans la vallée d’Aure !!!

  1. 2 juillet 2015 (24e sortie) : Pic de Nore et col de Fontbruno » velomontagne

    […] « 27 juin 2015 (23e sortie) : col du Tourmalet, cirque de Troumouse et cirque de Gavarnie […]

  2. 11 juillet 2015 (25e sortie) : col de Pause et port d’Aula » velomontagne

    […] après la Montée du Géant du Tourmalet que j’ai annulé et après la sortie de 200 km qui a failli tomber à l’eau, la pluie du matin pile le jour de la sortie alors qu’il fait beau depuis plusieurs jours, me […]

  3. 6 septembre 2015 (33e sortie) : col du Tourmalet et Plateau du Saugué » velomontagne

    […] rejoindre Luz, il faut passer par le col du Tourmalet (2115m)… Je vais refaire comme pour la sortie au cirque de Troumouse (2103m) en juin, où le Tourmalet n’avait été que la route par défaut à […]

  4. 2015 est bouclé, on commence 2016 ! » velomontagne

    […] 1- 201 km (et 4350m de D+), 27 juin 2015. […]

  5. Les plus belles photos de 2015 » velomontagne

    […] 27 juin 2015 : col du Tourmalet, cirque de Troumouse et cirque de Gavarnie […]

  6. 27 juin 2016 (19e sortie) : col du Tourmalet et Luz Ardiden » velomontagne

    […] tout cas le 27 juin est une journée qui me réussit bien car il y a un an pile, le 27 juin 2015, j’avais pu faire une belle sortie à 4350m de D+ et 201 km via le Tourmalet, …. On va voir dans un […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>