«

»

Juin 02

27 mai 2016 (15e sortie) : col du Tourmalet par les 2 côtés et col d’Aspin

J’avais un grand besoin de recharger les batteries. C’est chose faite pour ce vendredi 27 mai. Une journée qui a fait un bien fou ! J’ai frôlé l’overdose sur les jours précédents je crois. Les journées et les semaines de travail s’enchainaient les unes après les autres très tôt le matin jusqu’à très tard le soir avec quelques nuits blanches au milieu et ce ne sont pas les deux pauvres petites sorties de 45 km au Tourmalet et au Pont d’Espagne en plein milieu du travail qui m’ont permis de déconnecter…

J’avais vraiment besoin de débrancher et c’est un peu à la dernière minute que j’ai décidé d’essayer de me libérer une grande partie de la journée du vendredi 27 mai. Je n’avais pas d’impératif, j’ai donc avancé encore plus de boulot la veille au soir pour en avoir un minimum à faire le vendredi soir pour préparer le lendemain (samedi étant une très grosse journée de travail sur Bagnères dès 6h45 du matin sur place).

La météo n’est pas trop mauvaise en plus. Ce sera soit une journée de vrai repos passée à dormir, soit une journée sur le vélo si j’arrive à me lever dans les temps.

Finalement, dès 6h30 je me lève. Je regarde dehors, il fait très gris et pas très engageant mais en regardant la webcam du Pic du Midi, je vois qu’en altitude il fait beau et que le sommet du col du Tourmalet est au dessus des nuages. Bref, la grisaille matinale va se dissiper tôt ou tard.

Pouvoir enfin aligner les kilomètres et les montées sans se soucier de rentrer avant la nuit ou pour un rendez-vous, voilà qui me manquait plus que sérieusement !

J’avais une envie folle d’aller au col du Tourmalet (2115m), pour la suite je verrai en fonction des jambes mais un enchainement avec Hautacam et / ou l’Aubisque me tentait bien à moins de monter le Tourmalet par l’autre versant ou alors d’aller ensuite sur l’Aspin et la Hourquette, bref vaste choix à définir au fil de la sortie.

Le temps de me préparer lentement, je suis parti plus tard que prévu finalement, il ne faisait pas super froid mais j’ai quand même mis ma veste thermique sur les premiers kilomètres.

Pas grand chose à voir au début, les montagnes étant dans les nuages et les ânes pas encore sortis. Mais alors que je me rapprochais de Bagnères, et que je m’inquiétais de devoir traverser le brouillard sans éclairage, le ciel s’est déchiré et la grisaille matinale s’est dissipée d’un coup, laissant entrevoir le Pic du Midi et un beau ciel bleu au dessus ! Ouf !! Pas besoin de traverser le brouillard et voilà le soleil, rien que ça, ça m’a donné une motivation de fou !!

Je profitais à fond de pouvoir re-pédaler comme ça de bon matin, si longtemps que je n’avais pas pu le faire.

Grisaille matinale au début. Les montagnes ne sont pas visibles.

Grisaille matinale au début. Les montagnes ne sont pas visibles.

ça se lève très vite ! Ouf !

ça se lève très vite ! Ouf !

Après avoir passé Bagnères, le Pic du Midi à droite veille.

Après avoir passé Bagnères, le Pic du Midi à droite veille.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 011

Le Montaigu sur son trône.

Le Montaigu sur son trône.

Au fil de la remontée de la vallée de Campan, je sentais quand même que les jambes ne répondaient pas comme sur les dernières sorties… Pour le Tourmalet ça irait mais pour un enchainement ça allait être une autre histoire…

Toute la remontée de la vallée de Campan s’est faite sans que je ne vois défiler les kilomètres et pour cause…même sur le vélo ça travaille dans la tête, j’ai plein de réflexions et de dossiers en cours pour ma petite entreprise, et il faut bien dire, que sur le vélo, toutes ces pensées et réflexions viennent presque instantanément en tête. Du coup le temps passe plus vite mais j’ai moins profité de l’instant présent… Boulot quand tu nous tiens…

C’est comme ça que je suis arrivé à Sainte Marie de Campan sans trop m’en rendre compte, en sachant juste que je n’avais pas de très bonnes jambes. Je me suis arrêté au pied de l’ascension pour manger une pâte de fruit et enlever ma veste thermique. Il faisait très doux et j’allais pouvoir enfin grimper le Tourmalet en manches courtes.

Un enterrement avait lieu à Sainte Marie de Campan, l’ambiance était un peu lourde…

La statue d'Eugène Christophe à Sainte Marie de Campan.

La statue d’Eugène Christophe à Sainte Marie de Campan.

C'est partie pour l'ascension du col du Tourmalet !

C’est partie pour l’ascension du col du Tourmalet !

Je me suis élancé pour l’ascension. Le début de la route est en travaux car ils refont le revêtement. Ça vibre un peu. Mais très vite ça redevient tranquille. Sur les 4,5 premiers kilomètres plus roulants, j’étais entre 2 rythmes mais une fois Gripp atteint, c’est parti pour les 12,5 derniers kilomètres à 9 % et là j’ai pu trouver mon rythme. Ça se confirmait, les jambes n’étaient pas top… Faudra faire avec… Entre réflexions sur le travail et moment de relâchement, le début de l’ascension est passée vraiment vite sans que je ne vois les kilomètres défiler. La cascade, le lacet du Garet, la stèle d’Eugène Christophe, les paravalanches, puis l’entrée dans La Mongie. Ce n’est qu’à partir de là, pour les 4 derniers kilomètres que j’étais vraiment dans mon pédalage. Il y avait un léger vent frais mais largement supportable en manches courtes, quelques gouttes lors du passage d’un nuage au dessus du Tourmalet, histoire d’avoir un brumisateur, mais sinon un plaisir total d’être là et de commencer à sentir que ça me repose^^ Par contre je commençais à avoir sacrément faim, je n’avais pas beaucoup mangé au petit dej’, partir dans l’espoir de faire un enchainement et frôler la fringale dès la première montée…

Travaux surle début de l'ascension.

Travaux sur le début de l’ascension.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 027Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 029Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 032

L'endroit où Eugène Christophe a cassé sa fourche en 1913.

L’endroit où Eugène Christophe a cassé sa fourche en 1913.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 037

Le Pic du Midi.

Le Pic du Midi.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 040

A l'entrée de La Mongie.

A l’entrée de La Mongie.

A 3 km du sommet.

A 3 km du sommet.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 045

Superbe malgré les nuages.

Superbe malgré les nuages.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 048

Juste avant le dernier virage.

Juste avant le dernier virage.

La neige a bien fondu dans le final et notamment dans le dernier virage. Les jambes ont tiré un peu sur la dernière rampe à plus de 13 %. J’ai atteint le sommet bien content d’y être de nouveau.

C’est ma 30e ascension du col du Tourmalet.

30e fois que je grimpe le col du Tourmalet.

30e fois que je grimpe le col du Tourmalet.

Vue côté Luz Saint Sauveur, très nuageux.

Vue côté Luz Saint Sauveur, très nuageux.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 055

Le col du Tourmalet.

Le col du Tourmalet.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 058

J’ai pris en photo des espagnols qui m’ont ensuite pris en photo puis j’ai mangé une pâte de fruit. Il faisait environ 20°C au sommet mais avec du vent. J’ai enfilé ma veste thermique et mon k-way. J’ai évité de trop cogiter pour ne pas changer d’avis et je me suis élancé dans la descente en direction…de l’autre côté vers Luz Saint Sauveur.

Je ne pouvais pas ne pas faire d’enchainement pour fêter ma 30e ascension du Tourmalet ! Et une fois que j’ai entamé ma descente, c’était acté, malgré les mauvaises jambes, ce sera un double Tourmalet !

Jusque là je n’ai monté qu’une seule fois le col du Tourmalet par Luz Saint Sauveur, c’était en 2009, il y a 7 ans !! A l’époque j’étais en VTC, j’avais fait la montée à Luz Ardiden avant, Laurent Fignon était encore vivant et la nouvelle route en milieu d’ascension était en court de construction. Ce sera donc les retrouvailles avec ce versant.

La descente s’est faite sur une belle route, je me suis arrêté quelques fois pour prendre des photos. L’an passé je suis descendu plusieurs fois de ce côté pour faire des enchainements vers d’autres ascensions.

Au fil de la descente, je repérais la montée pour bien voir où ce sera plus dur et où seront les portions de récupération.

C'est parti pour la descente sur Luz Saint Sauveur.

C’est parti pour la descente sur Luz Saint Sauveur.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 062Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 063Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 067

Le Pic du Midi.

Le Pic du Midi.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 072

Juste superbe !

Juste superbe !

A plus de 60 km/h.

A plus de 60 km/h.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 080Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 084

SuperBarèges

SuperBarèges

La fin de la descente entre Barèges et Luz Saint Sauveur sur la nouvelle route construite après les crues de 2013, m’a paru un peu longue et monotone et m’inquiétais un peu car il s’agit d’une longue ligne droite bien large et pas très agréable. J’en ai profité pour prendre des photos à plus de 60 km/h et en plus elles ne sont pas si mal.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 087

Une fois arrivé à Luz Saint Sauveur après les 18 kilomètres de descente, je me suis arrêté pour manger une pâte de fruit, enlever ma veste thermique et mon k-way et attaquer l’ascension dans l’autre sens illico.

Il faisait plus frais que dans la première ascension et c’était limite supportable en manches courtes. Mais heureusement les éclaircies prédomineront et la température va remonter au fil de la montée.

Luz Saint Sauveur, demi tour pour attaquer la 2e ascension du Tourmalet.

Luz Saint Sauveur, demi tour pour attaquer la 2e ascension du Tourmalet.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 093

Le changement de rythme a fait mal aux jambes. En passant le panneau indiquant le sommet à 18,6 km, je savais que je partais pour une ascension qui me ferait mal aux jambes.

Heureusement que ce versant est un peu plus facile que celui par Sainte Marie de Campan, en effet les kilomètres à 9 ou 10 % alternent avec des kilomètres à 7 ou 8 % voire un qui est à 5 % à la moitié de l’ascension. De fait, le versant par Luz Saint Sauveur est plus facilement gérable par rapport aux 12,5 km à 9 % de l’autre versant.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 095

Longue ligne droite monotone.

Longue ligne droite monotone.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 099

Je me suis mis en mode moulin à café. Les forts pourcentages se passaient à l’énergie mais j’arrivais globalement à bien gérer quand même pour grimper sans me retrouver à l’agonie en roulant régulièrement. Les kilomètres sont passés petit à petit. La première moitié n’offre pas de super paysage. J’attendais avec impatience d’arriver dans les 9 derniers kilomètres, d’une part mentalement c’est la 2e moitié de la montée et puis niveau paysage ce sera grandiose.

La sortie de Barèges se fait sur des pentes raides en ligne droite. Ça a fait un peu mal aux jambes mais c’est surtout que je commençais à avoir sacrément faim qui m’inquiétait… Il était plus de 13h et je commençais à me dire que ce serait bien de manger quelque part. Juste avant d’arriver à SuperBarèges il y avait une brasserie pile à 9 km du sommet soit à la moitié de l’ascension. Après quelques secondes de réflexion le temps d’arriver devant, j’ai décidé d’y aller. Pas la grande qualité mais le monsieur très gentil. J’ai pris une assiette complète avec salades, crudités, frites et merguez avec un bon coca. Le vent soufflait bien fort.

Après m’être bien rassasié, j’ai repris le vélo. Au final ça m’a fait un arrêt de 20 minutes. Je pense que j’ai bien fait de manger à ce moment parce que je n’étais pas trop en galère non plus et ça m’a évité une fringale sur la fin de la montée. Du coup la suite de l’ascension bien que difficile, j’ai pu la passer sans être à l’agonie et en profiter à fond.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 100Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 102

En repartant de la brasserie.

En repartant de la brasserie.

La vue sur le Pic du Midi et sur SuperBarèges de plus en plus loin en bas, était bien relaxante. Les lignes droites succèdent aux courbes et virages serrés, il n’y a pas de quoi s’ennuyer dans ce final. Et d’ailleurs, j’avais l’impression que les jambes tournaient de mieux en mieux sur les 5 derniers kilomètres de l’ascension( ce n’était pas la grande forme non plus^^). En tout cas j’ai adoré le final à flanc de montage dans la roche avec le décor minéral sur les 2 derniers kilomètres. A environ 1 km du sommet, j’ai vu un truc bouger en contrebas sur ma droite, je me suis arrêté au bord du ravin et j’ai vu ma première marmotte de l’année !! Sympa à voir !!

Le paysage devient magnifique après Super Barèges dans la 2e moitié de l'ascension.

Le paysage devient magnifique après Super Barèges dans la 2e moitié de l’ascension.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 107Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 108Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 109Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 111Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 112Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 114Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 116Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 119Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 120

Le Pic du Midi plein centre.

Le Pic du Midi plein centre.

Le sommet du col du Tourmalet en haut.

Le sommet du col du Tourmalet en haut.

En panoramique, le Pic à gauche, le sommet du col à droite.

En panoramique, le Pic à gauche, le sommet du col à droite.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 125Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 126

Dans les 2 derniers kilomètres, le sommet est visible en haut ainsi que le lacet du dessus.

Dans les 2 derniers kilomètres, le sommet est visible en haut ainsi que le lacet du dessus.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 129

Décor sublime

Décor sublime

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 132Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 134Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 136Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 137Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 138Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 139

Décor minéral pour le final.

Décor minéral pour le final.

Le sommet en haut.

Le sommet en haut.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 144

Marmotte plein centre.

Marmotte plein centre.

Re marmotte plein centre.

Re marmotte plein centre.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 151Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 152

La dernière rampe après le dernier virage fait bien mal aux jambes, à 15 % avec un pic à 16 %, surtout que je l’ai attaqué en prenant une photo d’une main^^

La dernière rampe à 15 % avec un pic à 16 %.

La dernière rampe à 15 % avec un pic à 16 %.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 157Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 158

C’est bien content que je suis arrivé au sommet du col du Tourmalet pour la 2e fois de la journée ! Les retrouvailles avec ce versant du Tourmalet ont été bien sympas !

2e Tourmalet du jour !

2e Tourmalet du jour !

Vue depuis le sommet sur le versant Luz Saint Sauveur que je viens de grimper.

Vue depuis le sommet sur le versant Luz Saint Sauveur que je viens de grimper.

Le sommet du col.

Le sommet du col.

Beaucoup de vent au sommet, du coup je ne me suis pas attardé en haut, j’ai mis mon k-way et j’ai attaqué la descente vers Sainte Marie de Campan sans trop savoir la suite du programme. J’avais au fond de moi l’envie de faire la montée à la Hourquette d’Ancizan (1564m) puis la boucle par Arreau et la montée du col d’Aspin (1490m) pour rentrer histoire de passer les 5000 m de D+.

La Mongie.

La Mongie.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 176Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 179

Photo à plus de 60 km/h, ça défile vite.

Photo à plus de 60 km/h, ça défile vite.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 185

Après la descente rapide sur Sainte Marie de Campan, j’ai enlevé mon k-way et j’ai directement attaqué l’ascension en pensant à la Hourquette. Mais très vite j’ai senti que j’étais carbonisé. Je grimpais mais j’étais en mode sauve qui peut. J’ai laissé tomber la boucle, je ne pourrai pas faire les 2 ascensions. Et en progressant vers Payolle, je me demandais si je continuais vers la Hourquette ou si j’allais plutôt sur l’Aspin. Et j’ai finalement opté pour le col d’Aspin qui est moins long après Payolle (5 km contre 9 km pour la Hourquette). Là je n’en pouvais plus et fallait abréger^^ Mais j’avais déjà commencé cette 3e ascension donc fallait aller au bout.

Au pied de la montée du col d'Aspin.

Au pied de la montée du col d’Aspin.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 187Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 189Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 190Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 192Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 193

A Payolle je me suis arrêté pour remplir mon bidon et j’ai de suite ré-enfourché mon vélo. Plus que 5 km à 8 % de moyenne.

J’ai rarement été aussi en galère sur ces 5 derniers kilomètres du col d’Aspin… J’étais carbonisé de chez carbonisé. J’ai quand même pu me hisser en haut d’une traite mais quand je suis arrivé au sommet j’étais bien content d’y être mais en même temps, je me disais que ça allait être encore long car il y avait 45 km encore pour rentrer…

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 195Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 196

Payolle

Payolle

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 199

Le sommet du col est en vue !!

Le sommet du col est en vue !!

Après avoir profité quelques minutes du paysage au sommet du col d’Aspin, j’ai attaqué le retour. Le vent soufflait déjà fort en haut et je savais que j’allais l’avoir une fois de plus en pleine face sur tout le trajet dans la vallée et la plaine.

Ouf en haut !!

Ouf en haut !!

Vue depuis le sommet côté Arreau.

Vue depuis le sommet côté Arreau.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 210Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 212

Vue sur le Pic du Midi, voilé par les nuages.

Vue sur le Pic du Midi, voilé par les nuages.

On le distingue avec le zoom.

On le distingue avec le zoom.

Beaucoup de monde au sommet !

Beaucoup de monde au sommet !

Dans la descente.

Dans la descente.

Tourmalet x2 et Aspin 27 mai 2016 220

Et ça n’a pas loupé. Ajouté à ça, je n’avais plus de jambe du tout… Pour la descente ça allait encore mais la suite s’est faite dans le dur en comptant les mètres qui défilaient.

Ce fut bien long^^

J’étais bien content de rentrer.

Le Montaigu dans les nuages.

Le Montaigu dans les nuages.

Regard vers les montagnes qui sont dans les nuages à 4,5 km de la fin

Regard vers les montagnes qui sont dans les nuages à 4,5 km de la fin

Dans les derniers kilomètres.

Dans les derniers kilomètres.

Une chose est sûre, ça fait du bien de pouvoir aligner les kilomètres et les ascensions jusqu’à plus soif, ça faisait longtemps. Je suis rentré bien fatigué mais avec un super moral regonflé à bloc et prêt pour me remettre direct dès le soir au travail pour préparer la vente du lendemain à Bagnères dès 6h45.

Pour cette sortie, j’aurais finalement fait 158 kilomètres et 4100m de D+. Je n’ai pas atteint les 5000 m de D+ (ma sortie de référence reste encore les 5500m de D+ du 1er mai 2012) mais ça reste une bonne sortie quand même.

C’est presque bizarre mais je n’avais encore jamais grimpé le Tourmalet par ses 2 côtés à la suite, c’est chose faite dorénavant, histoire de fêter la 30e ascension du Tourmalet avec la 31e en suivant.

Petite satisfaction d’avoir pu faire cette sortie malgré des mauvaises jambes dès la première ascension.

Profil de la sortie du jour : 158 km et 4100m de D+ avec 2 fois le Tourmalet (2115m) et l'Aspin (1490m).

Profil de la sortie du jour : 158 km et 4100m de D+ avec 2 fois le Tourmalet (2115m) et l’Aspin (1490m).

Pas de video pour cette sortie, j’avais bien pris ma caméra mais j’avais tout bêtement oublié de la décharger des videos de la sortie précédente et du coup, je n’avais plus de mémoire pour en prendre d’autres (et le tactile ne fonctionnant pas super, je n’ai pas pu les supprimer manuellement).

Et pour finir, rangeant le vélo j’ai vu à quel point mon pneu arrière était usé… pour la prochaine sortie je vais devoir changer absolument mes pneus…

Vivement la prochaine sortie !

(20 commentaires)

4 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. lariegeoise

    Idris le roi du Tourmalet. Belles sorties bravo. Maintenant il faut souhaiter que tu puisses accompagner el géant dans de bonnes conditions.

    1. Idris

      Salut JP,

      Merci pour ton message 🙂 Ouais demain ça risque de ne pas être super top la météo, j’aviserai sur le moment…

  2. grege

    Salut Idris
    158 km avec 4100m de D+ Bravo,
    A bientot .

    1. Idris

      Salut Romu 🙂

      Merci pour ton message !! 🙂
      A la prochaine !!

  3. Seb

    Pour le pneu, y a une bonne promo là sur les Michelin Pro4 Endurance en 700×23 JAUNE 😀 ! http://www.chainreactioncycles.com/fr/fr/pneu-michelin-pro4-endurance-v2-jaune-chambre-a-air-gratuite/rp-prod145957

    1. Idris

      Salut Seb,

      Merci à toi ! J’en ai déjà trouvé des jaunes, des vittoria. J’ai changé l’arrière hier tôt avant la Montée, pas eu le temps de changer l’avant, je le ferai dès que je pourrai.

      1. Seb

        Ah oué Vittoria bonne marque aussi.
        Oué j’ai vu que t’avais fait la montée, donc que tu avais dû régler le problème 😀 !
        ça s’est mal goupillé pour que je puisse venir, on avait que la semaine avant de vacances et si j’étais resté le samedi ça aurait fait un peu trop rapide pour rentrer et se remettre au boulot ce matin… bon y en aura d’autres 😉 ! (de toute façon j’avais pas roulé assez)
        En peu de temps t’as accumulé les Tourmalet toi les uns sur les autres là ! 😀

        1. Idris

          Ah vous étiez dans les Pyrénées la semaine dernière? Pourquoi tu m’as pas dit 🙁 Vous étiez où?

          Ouais finalement en 1 mois je l’ai grimpé 6 fois déjà le Tourmalet et je ne suis pas du tout rassasié. Surtout après la super montée de samedi où j’étais en jambes.

  4. nikko

    Hello Idris,
    Bravo pour la performance (et en simples baskets qui plus est, tu peux en remontrer à bien des cyclos).
    Mais dis-moi, comment obtiens-tu ce très joli profil de sortie ? Ça m’intéresse.
    A +
    Nico

    1. Idris

      Salut Nico 🙂

      Merci pour ton message 🙂
      Pour le profil c’est le site la-flamme-rouge.eu 😉

      A bientôt !

  5. jallais

    Salut idris,

    demain je part monter l’Azet par Gelos puis le plat D’adet et sans doute la Hourquette par Ancizan
    si tu es par là, fais moi signe
    j’arriverai vers 9h30
    Amitiés
    valéry

    1. Idris

      Salut Valéry,

      Non là je suis dans une semaine très chargée, au mieux je pourrai pédaler dimanche aprem mais d’ici là je suis overbooké…
      Bonne sortie.

  6. laurent charbonnier

    Salut Idris

    Bravo , 2 fois le Tourmalet il faut le faire ,et encore plus , descendre un versant pour le remonter ensuite , ca , ça me démoraliserait perso , lol
    et enchainer avec Aspin derrière , bravo , la fois ou j’ai tenter le coup , j’avais des crampes monumentales après Payolle au retour , et ma voiture m’attendait en haut ,donc pas le choix , je m’en souviens encore ,lol !!!!
    superbes photos en tout cas , ils ont refait la route vers Barèges alors ?
    A+ le grimpeur fou
    Laurent

    1. Idris

      Salut Laurent 🙂

      Merci pour ton message 🙂 Ouais dans la descente vers Luz, quand tu sais que tu vas remonter tout ça après, ça cogite un peu mais bon une fois que ‘javais commencé la descente, y avait plus le choix, donc après on fait en fonction 😀
      La route vers Barèges et SuperBarèges ils l’ont refaite après les inondations de 2013 qui avait emporté une partie de la route. ça avait été une catastrophe dans les vallées.

      A bientôt 🙂

  7. cestdurlevelo

    Enorme sortie… 4100m de D+ avec relativement peu d’entrainement, ça en dit long sur tes qualités de grimpeur 🙂

    1. Idris

      Salut Baptiste 🙂

      Merci pour ton message, ça fait plaisir 🙂 En tout cas ça a fait du bien aux jambes et à la tête cette sortie 🙂

  8. GENERAUD CHRISTIAN

    Bonjour Idriss,
    Je doit tout d’abord te féliciter pour la qualité du ton site de nombreux pros n’atteignent pas la qualité de evelomontagne.com
    Puisque je suis dans les félicitations du site depuis plus de 1 ans je prend connaissance de tes exploits .
    Tes reportages richement illustrés et commentés donnent envie de prendre le vélo pour parcourir nos beau sites des Pyrénées.

    Cette montée du géant 2016 fut l’occasion de se retrouver avec nos vélos et de discuter de notre passion commune et je te remercie pour les photos de cette journée.
    bonne continuation

    a bientôt sur nos cols ou au marché de Bagnéres

    Christian

    1. Idris

      Salut Christian 🙂

      Merci pour ton super message, ça fait super plaisir !! 🙂 J’ai été très heureux de te rencontrer, ta bonne humeur fait plaisir 🙂 Merci à toi et bravo pour la montée !! 🙂
      Au plaisir de te revoir et pas de soucis, passe quand tu veux au marché de Bagnères le samedi, je te ferai goûter les jus !! En général je suis sous la halle mais de temps en temps je suis dehors.

      A bientôt 🙂

  9. Bourbon

    Salut idris
    Question un peu bête, comment est ce que tu fais ton profil comme ça ? Avec quel logiciel ? Merci ! Et bravo !!!

    1. Idris

      Salut Paul 🙂

      Je te dis ça en mp 😉

  1. 1er novembre 2016 (34e sortie) : col du Tourmalet » velomontagne

    […] novembre, 6 mois pile pendant lesquels je l’ai grimpé 11 fois avec en point d’orgue la sortie du 27 mai où je l’ai grimpé par les 2 côtés suivis du col d’Aspin. Et au total c’était la 37e fois que je le […]

  2. Avant 2017, on en termine avec 2016 ! Les plus belles photos et les videos ! » velomontagne

    […] 158 km, 4100 m de D+, 27 mai avec l’enchainement du col du Tourmalet par les 2 côtés puis le col d’Aspin pour se terminer les jambes. Sortie particulière, d’une part parce que passer les 4000 m de D+ ce n’est pas tout le temps, mais aussi parce que 7 ans après, je remonte pour la 2e fois le versant Luz Saint Sauveur du Tourmalet. […]

  3. 27 mai 2017 (14e sortie) : col du Tourmalet, col d’Aspin, traversée des Baronnies » velomontagne

    […] et 2300 m de D+ avec l’ascension du col d’Aubisque par Laruns et l’an dernier le 27 mai 2016, c’était 158 km et 4100 m de D+ avec 2 fois le col du Tourmalet et le col d’Aspin en […]

  4. 15 août 2017 (37e sortie) : col du Tourmalet (par Luz) et col d’Aspin – velomontagne

    […] guise de 1ère ascension de la journée (les 2 autres fois j’avais monté soit Luz Ardiden, soit le col du Tourmalet par Sainte Marie de Campan […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>